En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 971.06 PTS
-1.63 %
4 978.00
-1.43 %
SBF 120 PTS
3 989.03
-1.50 %
DAX PTS
11 278.63
-2.13 %
Dowjones PTS
25 317.41
-0.50 %
7 141.21
+0.00 %
1.146
-0.01 %

Ouverture Paris : Arkema souffre, Engie recherché

| Boursier | 477 | Aucun vote sur cette news

Toujours sous les 5...

Ouverture Paris : Arkema souffre, Engie recherché
Credits Reuters

LA TENDANCE

Toujours sous les 5.500 points, le CAC40 est amorphe, une fois de plus, à l'ouverture ce matin (+0,05% à 5.475 points) alors que Wall Street a signé de nouveaux pics hier soir. Pourtant, les revers électoraux des Républicains (ceux de Donald Trump, pas les nôtres) lors de trois élections parlementaires pourraient compliquer la tâche du président américain concernant sa réforme fiscale de rupture, tant attendue par les investisseurs. Coté publications trimestrielles, ce matin à Paris, Arkema souffre, alors qu'Engie, au contraire, est recherché dans les premiers échanges.

WALL STREET

Malgré des hésitations en cours de séance, les trois principaux indices boursiers américains ont terminé mercredi sur de nouveaux records historiques, même si leurs progressions sont restées modestes. La hausse des valeurs technologiques, avec notamment un nouveau record d'Apple (plus de 900 Mds$ de capitalisation !), a compensé le recul des valeurs bancaires. Le pétrole a reculé après une hausse surprise des stocks de brut aux Etats-Unis. A la clôture, le Dow Jones a légèrement progressé de 0,03% à 23.563 points, tandis que l'indice large S&P 500 a gagné 0,14% à 2.594 pts et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a avancé de 0,32%, finissant à 6.789 pts. Depuis l'élection de Donald Trump, le 8 novembre 2017, le Dow Jones s'est envolé de 28,5% et le Nasdaq de plus de 30%, même si les promesses de campagne du président américain tardent à se concrétiser.

ECO ET DEVISES

L'indice du climat des affaires dans l'industrie, dévoilé par la Banque de France, atteint un niveau plus observé depuis avril 2011, à 106 (après 105 en septembre). Selon l'indicateur synthétique mensuel d'activité, le produit intérieur brut progresserait de 0,5% au quatrième trimestre. Il s'agit de la première estimation de la BdF. Une prévision conforme à celle de l'Insee dans son dernier point de conjoncture publié début octobre.

A suivre, les prévisions économiques mises à jour de la Commission européenne (11h00). Les inscriptions hebdomadaires au chômage (14h30) et les stocks et ventes de grossistes (16h00) animeront l'après-midi aux Etats-Unis.

La parité euro / dollar atteint 1,1593 ce matin. Le baril de Brent se négocie 63,62$ et le WTI 56,88$. L'once d'or se traite 1.281$ (+0,05%).

VALEURS EN HAUSSE

* Engie (+2,35% à 15,13 Euros) : en marge de la publication des résultats sur neuf mois, le groupe a confirmé ses objectifs financiers pour 2017. Le bénéfice net récurrent part du groupe sera compris entre 2,4 et 2,6 MdsE, attendu milieu de fourchette. Cet objectif repose sur une fourchette indicative d'Ebitda de 9,3 à 9,9 MdsE. Le ratio dette nette/Ebitda sera inférieur ou égal à 2,5 fois et le dividende sera de 0,70 euro en numéraire.

* Airbus (+0,35% à 85,76 Euros) : l'industriel a enregistré 288 commandes nettes d'avions à fin octobre et a effectué 517 livraisons d'appareils depuis le 1er janvier. Boeing doit publier jeudi ses chiffres d'octobre. A la fin septembre, le groupe américain était en avance sur son concurrent européen, avec 498 commandes nettes et 554 appareils livrés depuis le 1er janvier.

* Total (+0,30% à 49 Euros) : la major a signé un accord avec Engie portant sur un projet d'acquisition de son portefeuille d'actifs amont de gaz naturel liquéfié pour une valeur d'entreprise de 1,49 Md$. Elle comprend notamment les parts dans le projet Cameron aux Etats-Unis. Des compléments de prix pouvant aller jusqu'à 550 M$ seraient versés par Total en cas d'amélioration des marchés pétroliers dans les prochaines années.

* Air France KLM (+0,20% à 11,71 Euros) : avec 8,9 millions de passagers transportés au cours du mois d'octobre, le groupe Air France KLM a fait progresser sa clientèle de 5,4%. Le coefficient d'occupation moyen a progressé de 1,7 point pour atteindre 87%, grâce à une hausse du trafic de 4% alors que les capacités n'ont été accrues que de 1,9%. Les rendements sont en hausse.

* Dassault Aviation (+1% à 1343 Euros) : la Suisse va relancer un appel d'offres pour ses jets de combat. Airbus, Boeing, Dassault Aviation, Lockheed-Martin et Saab ont été invités à préparer un projet pour 2018. Le choix sera réalisé en 2020.

* ADP (+2,90% à 154,44 Euros) : en consortium avec Meridiam et ASMA Capital Partners, le groupe est entré en négociations exclusives pour l'acquisition d'Airport International Group (AIG), concessionnaire de l'aéroport international Queen Alia à Amman, en Jordanie, qui a accueilli 7,4 millions de passagers en 2016. Par ailleurs, l'Agence des participations de l'Etat a démenti avoir pris une décision concernant la privatisation de la société.

VALEURS EN BAISSE

* ArcelorMittal (-1,77% à 24,73 Euros) : l'avenir d'Ilva, l'aciérie géante de Tarente, n'est pas encore assuré. La Commission européenne a annoncé une enquête approfondie sur le projet de rachat du site, le plus grand d'Europe, par ArcelorMittal. Ce dernier a réagi dans un communiqué assez bref expliquant que les discussions vont se poursuivre avec la Commission, avec qui il travaille "constructivement", de façon à obtenir son feu vert "dans un délai raisonnable".

* Lagardère (-0,90% à 27,94 Euros) : les performances à fin septembre ainsi que les perspectives pour la fin de l'année permettent de confirmer l'objectif de Résop Groupe pour l'année 2017 tel que communiqué en mars dernier, soit une croissance comprise entre +5% et +8% par rapport à 2016 à change constant et hors effet de la cession des activités de Distribution.

* Peugeot (-0,80% à 19,96 Euros) : la direction d'Opel a présenté le plan stratégique censé permettre à la marque allemande et à son alter ego britannique Vauxhall de renouer avec la rentabilité, sous la houlette du Groupe PSA. "PACE!", c'est le nom du programme, doit permettre à la division de générer un free cash-flow opérationnel positif et une marge opérationnelle courante pour la division automobile de 2% d'ici 2020, puis de 6% d'ici 2026.

* Arkema (-2,70% à 106,60 Euros) : le chimiste a publié de très bons résultats pour le compte du 3ème trimestre. Le groupe basé à Colombes a réitéré ses objectifs annuels en indiquant viser le haut de la fourchette de ses prévisions initiales, ce qui tombe bien puisque les analystes ciblaient déjà une telle performance. Les perspectives pour la fin d'année sont prudemment optimistes.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

Les Différents Types d'Ordre de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2018

Eurofins a fait état d’une progression de 30,6% de son chiffre d’affaires au troisième trimestre, à 955 millions d’euros. La croissance organique est ressortie à plus de 5%, en ligne avec…

Publié le 23/10/2018

AXA annonce avoir conclu un accord avec Fairfax Financial Holdings Limited afin de céder toutes ses activités d’assurance en Ukraine et de quitter le marché ukrainien. Selon cet accord, Fairfax…

Publié le 23/10/2018

STMicroelectronics est une nouvelle fois victime des prévisions décevantes d'un de ses concurrents...

Publié le 23/10/2018

Après avoir pris appui sur le support à 114.5 euros, le titre rebondit nettement et comble le trou de cotation baissier ouvert le 11 octobre. Du côté des indicateurs techniques, le RSI présente…

Publié le 23/10/2018

Plus forte baisse de l’indice CAC 40, Atos flanche de 18,13% à 73,82 euros. Fragilisé depuis fin juillet par une croissance organique décevante au premier semestre et par les "arrangements…