En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 024.26 PTS
+0.88 %
6 006.50
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 743.30
+0.77 %
DAX PTS
13 576.68
+1.41 %
Dow Jones PTS
28 980.90
-0.61 %
9 167.22
-0.54 %
1.102
-0.28 %

Ouverture Paris : 3 bombes et un CAC serein

| Boursier | 1231 | Aucun vote sur cette news

Le début de séance est marqué par trois chutes sévères : deux avertissements sur résultats accablent les titres SMCP (Hong-Kong en cause)...

Ouverture Paris : 3 bombes et un CAC serein
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le début de séance est marqué par trois chutes sévères : deux avertissements sur résultats accablent les titres SMCP (Hong-Kong en cause) et Tarkett alors que la suspension d'une étude clinique sur des enfants pénalise Ipsen. Ces trois titres s'effondrent de près de 20%.

Pour sa part le CAC40 prend 0,35% à 5.820 points. L'indice a tenu les 5.800 points hier en clôture malgré le reflux qui l'a touché en fin de séance. Ce matin, la hausse l'emporte malgré une "stat" décevante, celle de la production industrielle en Allemagne qui a subi en octobre une baisse inattendue de 1,7%, alors que le consensus visait une hausse de 0,1%. La production industrielle avait déjà baissé de 0,6% en septembre.

Mais de façon plus générale, les marchés naviguent toujours à vue en cette fin d'année, sans perspectives sur les négociations sino-américaines. Ils seraient soulagés si Washington renonçait à taxer quelque 156 milliards de dollars de produits chinois supplémentaires dès le 15 décembre, une question qui n'est toujours pas tranchée. Les chinois eux sont clairs : ils conditionnent tout accord, même partiel, à une diminution des droits de douane.

Les chiffres mensuels de l'emploi aux Etats-Unis censés montrer une nouvelle amélioration du marché du travail vont animer la cote cet après-midi. Ils permettront une nouvelle fois d'évaluer l'impact du conflit commercial avec la Chine sur l'économie américaine.

WALL STREET

Hier, la Bourse américaine a fluctué entre le rouge et le vert , jeudi avant de terminer en légère progression, les investisseurs s'interrogeant sur l'évolution des négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis.

A la clôture, l'indice Dow Jones a gagné 0,1% à 27.677 points, tandis que l'indice large S&P 500 a pris 0,15% à 3.117 pts et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a grappillé 0,05%, à 8.570 pts.

ECO ET DEVISES

La production industrielle en Allemagne a subi en octobre une baisse inattendue de 1,7%, montrent les statistiques officielles publiées vendredi. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une hausse de 0,1%, leurs estimations s'échelonnant entre -0,7% et +0,6%. La production industrielle avait déjà baissé de 0,6% en septembre.

Etats-Unis :
- Rapport gouvernemental mensuel sur la situation de l'emploi. (14h30)
- Indice du sentiment des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan. (16h00)
- Stocks et ventes de grossistes. (16h00)
- Crédit à la consommation. (21h00)

Europe :
- Production industrielle allemande. (08h00)
- Ventes de détail en Italie. (10h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.475$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1105$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 63,32$.

VALEURS EN HAUSSE

Deinove (+0,30% à 0,64 Euro) : Le Conseil d'administration a pris acte de la décision d'Emmanuel Petiot de démissionner de son mandat de directeur général de Deinove et a décidé, en concertation avec lui, que ses fonctions prendront fin le 31 décembre 2019.

Engie (+0,50% à 14,57 Euros) acquiert Renvico auprès de Macquarie Infrastructure and Real Assets (MIRA), via Macquarie European Infrastructure Fund 4, et de KKR avec ses co-investisseurs. L'énergéticien français renforce ainsi sa croissance dans l'éolien en Italie et en France, puisque Renvico exploite 329 MW éoliens installés, dont 142 MW en Italie et 187 MW dans l'Hexagone. La société développe également un portefeuille de 300 MW de projets.

Vinci (+0,30% à 97,46 Euros) Energies a annoncé l'acquisition de la société allemande Converse Energy Projects auprès de Schneider Electric. Converse est spécialisée dans la conception et la réalisation de projets clés en main pour les installations de distribution électrique pour l'industrie en Allemagne. Cette activité représente un chiffre d'affaires annuel d'environ 140 millions d'euros, avec 300 collaborateurs intervenant sur 22 sites répartis sur l'ensemble du pays.

Euronext (+0,60% à 69,85 Euros) a fait état vendredi d'une baisse de 2,2% sur un an des volumes de transactions moyens sur ses marchés cash en novembre à 8,231 milliards d'euros.

VALEURS EN BAISSE

SMCP (-18,50% à 8,76 Euros) : Confronté à une forte détérioration du marché à Hong Kong, SMCP revoit son objectif de marge d'Ebitda ajusté pour 2019, tout en confirmant ses perspectives de croissance du chiffre d'affaires annuel. SMCP anticipe désormais pour 2019 une marge d'Ebitda ajusté comprise entre 15,5% et 16%. Elle était de 16,1% à la fin du premier semestre. Initialement, le groupe attendait, en 2019, le même niveau qu'en 2018.

Tarkett (-16,50% à 11,44 Euros) : lance un avertissement et s'attend désormais à un EBITDA ajusté 2019 légèrement inférieur à celui de 2018, avec une marge en retrait par rapport à celle de l'année dernière. Le groupe attendait jusque là un EBITDA ajusté légèrement en hausse par rapport à celui de 2018 avec une marge globalement en ligne avec celle de l'année dernière.

Airbus (-0,30% à 126,60 Euros) a enregistré 940 commandes brutes entre janvier et novembre et 718 commandes nettes sur la période.

Ipsen (-18% à 80 Euros) : une suspension clinique partielle, à effet immédiat, pour les enfants de moins de 14 ans a été émise pour les études IND120181 et IND135403 évaluant le candidat médicament expérimental palovarotène dans le traitement chronique de la fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP) et des ostéochondromes multiples (MO), respectivement.

Alstom (-0,40% à 40,83 Euros) : À la recherche d'un directeur général depuis la révocation de Thierry Bolloré, le 11 octobre, Renault aurait des vues sur Henri Poupart-Lafarge. C'est en tous cas ce que croire savoir 'BFM Business'. La chaîne d'informations, qui cite plusieurs sources, indique que le PDG d'Alstom a été approché pour prendre la direction générale du constructeur au losange.

ANALYSTES

RBC passe de 'sous-performer' à 'performance sectorielle' sur Faurecia avec un objectif rehaussé de 34 à 45 euros.

Jefferies dégrade TechnipFMC à 'conserver'.

EN BREF

SIPH : les actions seront radiées le 10 décembre.

Bastide muscle son financement bancaire.

2CRSi a finalisé l'acquisition de Boston Limited.

Nicox : accord sur ZERVIATE en Corée du Sud.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/01/2020

METabolic EXplorer a fait le point vendredi soir sur le litige lié à l'abandon de son projet en Malaisie en 2014. Ainsi, la Cour d'Appel de Douai a rendu le 23 janvier 2020 un arrêt aux termes…

Publié le 24/01/2020

Le titre Alstom gagnait finalement 1,4% en clôture ce vendredi à 47,12 euros, Bloomberg ayant indiqué que Bombardier aurait eu des discussions...

Publié le 24/01/2020

L’Olympique Lyonnais a annoncé le transfert de l’attaquant international zimbabwéen Tino Kadewere, en provenance du Havre AC, pour un montant de 12 millions d’euros, auquel pourra s’ajouter…

Publié le 24/01/2020

À l'issue de l'offre publique d'achat simplifiée initiée par Coyote System visant les actions de la société Traqueur non détenues par lui, au prix...

Publié le 24/01/2020

Petite surprise dans le ciel européen ce vendredi...