En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 858.10 PTS
-0.24 %
5 861.5
-0.16 %
SBF 120 PTS
4 616.59
-0.14 %
DAX PTS
13 165.15
-0.01 %
Dow Jones PTS
28 015.06
+1.22 %
8 397.37
+0. %
1.106
+0.05 %

Mi-séance Paris : valse-hésitation du CAC40

| Boursier | 599 | Aucun vote sur cette news

L'Allemagne échappe pour l'instant à la récession...

Mi-séance Paris : valse-hésitation du CAC40
Credits Reuters

LA TENDANCE

Pas mal d'hésitation ce jeudi pour le CAC40. Après un démarrage en baisse et un bref passage sous les 5.900 points, une légère hausse reprend le dessus en fin de matinée (+0,1% à 5.912 points). Le chiffre économique du jour, très attendu, concernant le PIB allemand, dément finalement toutes les prévisions qui pensaient que la première économie de la zone Euro tomberait en récession suite à son recul de -0,1% au 2ème trimestre. A noter que ce dernier chiffre a justement été révisé à la baisse à -0,2%. Mais ce ne sera donc pas une récession puisque le chiffre du troisième trimestre ressort à +0,1%.

Une relative bonne nouvelle pour les investisseurs, même si ces derniers demeurent inquiets de l'évolution des négociations entre les Etats-Unis et la Chine et prennent surtout en compte, ce matin, l'information selon laquelle les pourparlers commerciaux achoppent sur la question des achats chinois de produits agricoles.

En outre, les derniers chiffres macro-économiques ne plaident pas en faveur du commerce mondial : la production industrielle chinoise a fortement ralenti en octobre, sa croissance tombant à 4,7% sur un an alors qu'elle était attendue à 5,4%. Les ventes au détail en Chine ont elles aussi déçu et la croissance de l'investissement y est revenue à son plus bas niveau depuis le début de son suivi en 1996.

Hier, l'audition du président de la Fed, Jerome Powell, devant le Congrès américain, n'a pas apporté d'éléments vraiment nouveaux, mais les marchés ont apprécié le ton optimiste du patron de la Fed sur la croissance économique des Etats-Unis, qualifiée de "durable".

VALEURS EN HAUSSE

* Bouygues (+2,3% à 39,5 euros) bénéficie de solides résultats sur 9 mois dans la construction : le résultat opérationnel courant s'élève à 545 millions d'euros, en amélioration de 122 millions d'euros par rapport aux 9 premiers mois 2018 et la marge opérationnelle courante progresse de 0,4 point sur un an. Le carnet de commandes ressort à un très haut niveau de 32,5 milliards d'euros à fin septembre 2019. Bouygues a confirmé ses perspectives annuelles.

* EDF (+2,8% à 9,39 euros) affiche un chiffre d'affaires de 50,9 milliards d'euros au 30 septembre, en hausse organique de 2,9% par rapport aux neuf premiers mois 2018. Suite au séisme enregistré le 11 novembre 2019, EDF prévoit un redémarrage progressif des réacteurs de Cruas durant la première quinzaine du mois de décembre.

* La société de biotechnologie Onxeo (+5% à 0,59 euro) a annoncé la publication, dans le journal scientifique Frontiers in Oncology, des résultats d'études précliniques comparant l'efficacité et la toxicité de deux inhibiteurs de la réparation de l'ADN : olaparib, un inhibiteur de PARP, et AsiDNA, le candidat-médicament au stade clinique d'Onxeo (inhibiteur first-in-class de la réparation de l'ADN). Onxeo souligne que ces modèles in vivo démontrent que les deux traitements sont efficaces mais que seul AsiDNA retarde la résistance au carboplatine sans en augmenter la toxicité. Onxeo attend dans quelques semaines les résultats préliminaires de l'étude en cours de phase 1b, DRIIV-1b, évaluant AsiDNA en association avec une chimiothérapie de référence (carboplatine et paclitaxel).

* Amundi (+0,5%) a annoncé que près d'un salarié sur deux en France a participé à l'augmentation de capital qui leur était réservée, sachant que cette opération proposait pour la première fois une décote de 30%, dans le cadre des nouvelles possibilités offertes par la loi Pacte. Les salariés détiennent désormais 0,5% du capital d'Amundi, contre 0,3% avant l'opération.

* Les notes de brokers se succèdent sur Verallia (+0,2%) avec celle de la Société Générale qui est à l'achat en ciblant un cours de 34 euros et Kepler Cheuvreux qui vise 32 euros en étant aussi acheteur.

VALEURS EN BAISSE

* Jacquet Metal Service perd 8% sous les 15 euros après des résultats 9 mois en forte baisse. Le résultat net part du Groupe s'élève à 20 ME (1,6% du chiffre d'affaires) contre 52 ME au 30 septembre 2018 (3,9% du chiffre d'affaires).

* Altice (-1% à 5,42 Euros) a confirmé ce jour ses objectifs 2019. Le groupe de Patrick Drahi a dévoilé un Ebitda ajusté de 1,41 milliard d'euros au troisième trimestre 2019, alors que le consensus était voisin de 1,39 milliard. Le chiffre d'affaires consolidé du trimestre s'est établi à 3,67 milliards d'euros, alors que le consensus de marché se situait à 3,63 milliards. Les capex du troisième trimestre ressortent à 722 millions d'euros, contre 707 millions d'euros un an auparavant.

* Aucune baisse supérieure à 1% sur le CAC40. Renault ferme la marche sur un repli limité à -0,9%.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 09/12/2019

Après avoir cédé April International Voyage, April a annoncé, sous réserve des accords réglementaires nécessaires, la cession de sa filiale d’assurance dommages Axeria Iard au bermudien…

Publié le 09/12/2019

Les principaux actionnaires majoritaires de Le Bélier sont entrés en négociations exclusives dimanche avec le chinois Wencan, concernant un projet de cession de l’intégralité de leur…

Publié le 09/12/2019

Innate Pharma a partagé de nouvelles données de long terme issues de l'essai pivot de Phase III évaluant Lumoxiti (moxetumomab pasudotox-tdfk) au...

Publié le 09/12/2019

DMS Biotech, division de Diagnostic Medical Systems Group consacrée aux biotechnologies, constituée d'Hybrigenics et de ses filiales, vient de...

Publié le 09/12/2019

AB Science annonce la publication de trois résumés d'étude concernant le programme de développement préclinique de sa molécule AB8939 dans l'édition...