5 349.30 PTS
-0.15 %
5 350.0
+0.01 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 660.03
+0.62 %
6 456.26
+1.04 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Mi-séance Paris : un petit peu plus haut

| Boursier | 262 | Aucun vote sur cette news

Après quatre séances précédentes dans le vert, la hausse représente quand même 1,3% sur 5 jours

Mi-séance Paris : un petit peu plus haut
Credits Reuters

LA TENDANCE

La bourse de Paris grappille encore quelques points avec un CAC40 à 5.332 points en fin de matinée (+0,05%). Après quatre séances précédentes dans le vert, la hausse représente quand même 1,3% sur 5 jours. La volatilité reste très réduite sur les valeurs du CAC40 avec encore peu d'écarts à signaler aujourd'hui. Sur le SBF120, la séance est marquée par la chute du titre Bic, plombé par ses contre-performances aux Etats-Unis qui aboutissent à un avertissement sur les résultats. Les marchés boursiers américains ont terminé la semaine en hausse, toujours soutenus par l'annonce, mercredi soir par Donald Trump, d'un projet de réforme fiscale présentée comme "révolutionnaire". Le S&P 500 et le Nasdaq Composite ont signé de nouveaux records historiques tandis que le Dow Jones a fini à quelques points de ses plus hauts. Les investisseurs espèrent que les baisses d'impôts seront adoptées au plus tard début 2018 par le Congrès américain, même si leur coût élevé pour les finances publiques devrait entraîner des discussions serrées entre les parlementaires.

VALEURS EN HAUSSE

* En tête du CAC40, STM gagne 1,8% à 16,7 euros. Le titre reste recherché depuis son retour dans l'indice parisien le 18 septembre.

* Peugeot gagne 0,5% à 20,24 euros. Le marché français a gardé un cap haussier en septembre, a fait savoir ce weekend le Comité des constructeurs automobiles français, même si la dynamique est faible : +1,09% pour les voitures particulières à 170.652 unités. Depuis le 1er janvier, le marché progresse de 3,89% en données brutes.

* Suez (+0,1% à 15,46 euros) a finalisé le rachat de la division eaux de General Electric, qui emploie 7.500 salariés dans le monde et qui réalise 2,1 milliard de dollars de revenus annuels. La transaction se chiffre à 3,2 milliards d'euros pour le français, qui va partager les frais avec la Caisse de dépôt et placement du Québec.

* M6 (+1% à 19,77 euros) a finalisé l'acquisition de la société qui regroupe les radios françaises de RTL Group, soit RTL, RTL2 et FUN, plus leur régie publicitaire IP France, RTL net et RTL Spécial Marketing. M6 devait payer 199,8 ME (hors ajustement trésorerie / dette), selon les modalités amendées annoncées en mai.

* ADP (+0,8% à 138 euros) a conclu la vente de 80% de sa participation dans sa filiale Hub Safe, spécialisée en sûreté aéroportuaire, au groupe Samsic et conserve 20% du tour de table. En revanche, aucun accord n'aurait été trouvé au Vietnam pour prendre 20% d'ACV.

VALEURS EN BAISSE

* Crédit Agricole (-0,3% à 15,33 euros) va racheter les Caisses d'épargne de Cesena, de Rimini et de San Miniato, en Italie, pour 130 ME. L'opération doit encore être validée par les autorités compétentes. La finalisation est attendue pour la fin de l'année 2017. L'impact sur les ratios CET1 de Crédit Agricole SA et du Groupe Crédit Agricole serait d'environ 10 points de base.

* Bic (-9% à 92,25 Euros) a lancé un avertissement avec une croissance organique évaluée à moins de 2% sur l'exercice 2016/2017, contre 3 à 4% envisagé jusque-là. La marge d'exploitation normalisée devrait se contracter de moins de 100 points de base. Les performances restent décevantes aux Etats-Unis dans les briquets et les rasoirs.

* Bonduelle (-5% à 36,2 euros) a subi une légère érosion de ses marges au terme de l'exercice 2016/2017. Mais le nordiste dépasse légèrement ses objectifs. Sur le nouveau millésime, l'intégration de l'américain Ready Pac Food devrait doper les comptes. Un coupon de 0,45 euro par action sera proposé aux actionnaires, en légère hausse (0,43 euro précédemment).

* CGG (-5% à 4,45 euros) a obtenu l'adhésion de la très grande majorité des créanciers concernés par la procédure de faillite lancée aux Etats-Unis (Chapter 11). Dans un communiqué diffusé ce matin, le groupe français a précisé que ses créanciers représentant plus de 97% des titres en volume et en valeur ont voté en faveur du Chapter 11.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS