En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 730.66 PTS
-1.77 %
4 703.00
-2.28 %
SBF 120 PTS
3 752.26
-1.73 %
DAX PTS
12 063.57
-0.93 %
Dow Jones PTS
27 493.02
-0.69 %
11 581.65
+0.67 %
1.181
+0.05 %

Mi-séance Paris : TechnipFMC se démarque avec son projet de scission

| Boursier | 1034 | Aucun vote sur cette news

Le CAC40 se rapproche de l'équilibre

Mi-séance Paris : TechnipFMC se démarque avec son projet de scission
Credits TechnipFMC

LA TENDANCE

Le CAC40 cède un peu de terrain depuis ce matin mais se rapproche de l'équilibre vers la mi-journée en revenant sur les 5.350 points. La prudence est le maître-mot, alors que la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine, demeure l'enjeu central sur les marchés. L'attitude plus positive et conciliante de Trump hier a redonné quelque peu le sourire aux investisseurs mais depuis plus d'un an qu'a débuté ce conflit, les investisseurs savent bien que les périodes de réchauffement entre les deux puissances se sont toujours terminées par un refroidissement, et vice versa... Aucun investisseur ne se risquera à miser sur une résolution du conflit dans l'immédiat. Le projet de scission du groupe de services pétroliers TechnipFMC en deux entités anime le palmarès du CAC40 avec une belle réaction du titre.

VALEURS EN HAUSSE

* En tête du CAC40 TechnipFMC (+5,3% à 22,6 euros) va se scinder en deux ! Les entités seront indépendantes et cotées en bourse : RemainCo, un fournisseur de services et de technologies entièrement intégré et SpinCo, un acteur de premier plan dans l'ingénierie et la construction (Engineering & Construction, "E&C"). TechnipFMC précise que cette scission devrait permettre à RemainCo et SpinCo de se recentrer sur des stratégies différenciées et d'apporter davantage de flexibilité et d'opportunités de croissance. L'opération devrait prendre la forme d'une séparation du segment Onshore/Offshore de TechnipFMC dont le siège sera établi à Paris. La scission devrait être effective au cours du premier semestre 2020, sous réserve des conditions, consultations et autorisations réglementaires habituelles, date à laquelle toutes les actions de SpinCo seront distribuées à l'ensemble des actionnaires de TechnipFMC. La fusion en 2017 de Technip et de FMC Technologies a permis de créer un nouveau leader dans le secteur sous-marin (Subsea) et à TechnipFMC de devenir le seul fournisseur Subsea entièrement intégré.

* Selon l'agence 'Xinhua', Pékin va assouplir les restrictions à l'achat de voitures, afin de soutenir "activement" l'achat de véhicules à énergie nouvelle dans certaines villes. PSA Groupe (+0,7%), Renault (+1%) ou encore Valeo (+1,5%) profitent de cette information.

* Total (+0,3% à 44 euros) et Qatar Petroleum renforcent leur partenariat international en signant plusieurs accords permettant au groupe qatari d'acquérir une partie des participations de Total sur son domaine minier en Namibie, au Guyana et au Kenya.

* Auplata Mining Group (+5% à 0,46 euro) a annoncé une mise à jour des ressources minérales de Dieu Merci à Saint-Élie en Guyane française, permettant de renforcer le potentiel d'exploitation à long terme de cette mine à ciel ouvert. Le groupe parle d'une augmentation significative des ressources provenant des bassins de rejets et la découverte d'extensions possiblement minéralisées à Dieu Merci. D'après Auplata Mining Group, les ressources minérales mesurées et indiquées ont augmenté de 34%, passant de 29.572 onces d'or et 1,80 g/t à 45.000 onces d'or et 1,87 g/t. Une nouvelle campagne de forage à la tarière profonde débutera au mois de septembre 2019 afin d'accroître les ressources mesurées et indiquées de certains bassins.

* Thales gagne 0,3% à 106,1 euros. Le ministère thaïlandais des Affaires étrangères a attribué au consortium DGM, qui inclut Gemalto, membre du groupe Thales, un contrat de sept ans pour la fourniture de 15 millions d'e-passeports à ses citoyens. Ce contrat est un des plus grands programmes de passeports pour le groupe à l'échelle mondiale, et soutient le ministère thaïlandais des Affaires étrangères dans la création d'un document de voyage techniquement avancé et hautement sécurisé pour ses citoyens.

VALEURS EN BAISSE

* Veolia cède 0,9% à 21,36 euros. Un flux vendeur à relier à une note de Barclays qui a dégradé la valeur de 'surpondérer' à 'pondération en ligne', en visant un cours de 23,5 euros. Si le broker rehausse sa recommandation sur le secteur à 'surpondérer' compte tenu de son statut défensif, la concrétisation des catalyseurs attendus dans le dossier Veolia et la belle progression du titre depuis le début de l'année limitent le potentiel de l'action.

* Casino (-0,5% à 36,8 euros) a pris acte de la recommandation positive du Comité d'audit et des risques d'Éxito sur la proposition de Casino d'acquérir la participation indirecte de 50% d'Éxito dans Segisor et la décision du Conseil d'administration d'Éxito de convoquer une assemblée générale extraordinaire pour approuver l'acquisition. L'assemblée générale extraordinaire d'Éxito aura lieu le jeudi 12 septembre 2019 au siège social d'Éxito situé dans la ville d'Envigado, en Colombie.

* Pernod Ricard (-0,7% à 163 euros) doit présenter jeudi matin son chiffre d'affaires et ses résultats annuels de l'exercice 2018-2019.

* Poxel perd 4% à 6,05 euros après ses comptes semestriels. Le résultat opérationnel est négatif de 5,86 ME et le résultat net est une perte de 5,8 ME, contre un bénéfice net de 7,3 millions d'euros au premier semestre 2018. Au 30 juin 2019, la trésorerie et les équivalents de trésorerie s'élevaient à 49,8 millions d'euros (56,7 millions de dollars) contre 66,7 millions d'euros (76,4 millions de dollars) au 31 décembre 2018.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/10/2020

Le drone VTOL a ainsi pu réaliser plusieurs missions

Publié le 27/10/2020

L'opération a été menée à 0,28 euro l'action...

Publié le 27/10/2020

Sur le premier semestre 2020, Artefact affiche une marge brute de 35,1 ME, en hausse de 8% en proforma...

Publié le 27/10/2020

"Dans ce contexte très particulier de crise sanitaire majeure, nos équipes, partout à travers le monde, ont fait preuve d'une grande capacité d'adaptation"...

Publié le 27/10/2020

Sur 9 mois, le chiffre d'affaires recule de 4,4% à 810,2 ME

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne