En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 514.57 PTS
-0.13 %
5 505.50
-0.16 %
SBF 120 PTS
4 340.77
-0.09 %
DAX PTS
12 228.44
-0.38 %
Dowjones PTS
26 626.71
-0.38 %
7 630.76
-1.19 %
1.138
-0.16 %

Mi-séance Paris : retour sous les 5.400 points pour le CAC40

| Boursier | 1941 | 3 par 2 internautes

Le secteur des semi-conducteurs est en berne

Mi-séance Paris : retour sous les 5.400 points pour le CAC40
Credits STMicroelectronics

LA TENDANCE

Le début de séance relativement stable laisse place désormais à une correction assez nette avec un CAC40 en baisse de 0,8% sous les 5.400 points. Le secteur des semi-conducteurs est affecté par les sanctions américaines à l'encontre du fabricant chinois Huawei. Le climat demeure pesant : pas d'avancée nouvelle sur le front americano-chinois et peut-être la réactivation d'un front de tensions entre les Etats-Unis et l'Iran... Les investisseurs guettent avec attention l'évolution de la situation avec l'Iran, alors que Donald Trump a ni plus ni moins menacé le pays de destruction dimanche. Washington accuse la République islamique de préparer des "attaques" contre les intérêts américains au Moyen-Orient, et a renforcé depuis une semaine sa présence militaire dans le Golfe, dépêchant un porte-avions et des bombardiers B-52, ainsi qu'un navire de guerre transportant des véhicules, notamment amphibies, ainsi qu'une batterie de missiles Patriot.

VALEURS EN HAUSSE

* Pas de hausses significatives sur le CAC40. Les valeurs pétrolières ne font que résister malgré les tensions sur le baril (72,4 dollars le Brent). Total grappille quand même 0,4% à 49,35 euros.

* Biom'up flambe de 36% à 2,85 euros après avoir communiqué pour la première fois un objectif de ventes d'Hemoblast Bellows (incluant son applicateur laparoscopique) au niveau mondial de l'ordre de 4 ME à 4,5 ME pour 2019. Cet objectif de ventes pour 2019 représente plus de sept fois le chiffre d'affaires global de 627 KE annoncé par la société en avril pour Hemoblast Bellows au titre de l'exercice 2018. En termes de dépenses d'exploitation, la société prévoit, comme elle l'a déjà annoncé, une diminution significative en 2019 par rapport à 2018, lui permettant d'estimer pouvoir atteindre le point d'équilibre en termes de rentabilité opérationnelle sur une base trimestrielle au cours du second semestre 2021.

* Tikehau (+1% à 20,6 euros) Capital Advisors, principal actionnaire de Tikehau Capital SCA, annonce ce jour des engagements fermes et irrévocables portant sur 195 millions d'euros de nouveaux fonds propres provenant de partenaires institutionnels dans le cadre d'une augmentation de capital d'au moins 300 millions d'euros.

* Bouygues gagne 0,4% à 33,1 euros. Le Credit Suisse repasse de 'neutre' à 'surperformance' sur le dossier avec un objectif de cours ajusté à 40 euros.

VALEURS EN BAISSE

* Plus forte baisse du CAC40, STMicroelectronics recule de près de 7% à 14,5 euros alors que selon le 'Nikkei', le groupe franco-italien prévoit pour l'heure de maintenir ses livraisons de composants à l'équipementier chinois Huawei. Citant des personnes au fait du dossier, le journal japonais a rapporté que le fabricant allemand de puces Infineon avait, pour sa part, décidé de suspendre ses livraisons à Huawei à la suite d'un décret américain entré en vigueur vendredi plaçant le géant asiatique sur une liste noire. Huawei fait partie des dix plus gros clients de STM.

* Soitec perd aussi 5,6% sous les 80 euros.

* Société Générale perd 2% à 25,2 euros. Jefferies est toujours à 'conserver' sur la Société Générale avec un objectif de cours ajusté à 26,80 euros.

* Natixis recule de 2% à 5 euros. Le flux vendeur sur la banque du groupe BPCE est à relier à une note de Kepler Cheuvreux qui a dégradé la valeur d''acheter' à 'conserver' tout en réduisant son objectif de 5,2 à 4,9 euros.

* Boiron limite sa baisse à -5% autour de 41,5 euros. Le groupe dispose de 10 jours pour transmettre des commentaires écrits ou pour demander une audition auprès de la HAS. Cette procédure permettra aux laboratoires de présenter leurs arguments quant au bien-fondé de la prise en charge des médicaments homéopathiques. A l'issue de cette procédure, la HAS rendra un avis définitif qui sera transmis à la Ministre des Solidarités et de la Santé pour décision. La cotation des actions Boiron, suspendue jeudi 16 mai, a repris ce matin.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/06/2019

Le magasin LDLC.com de Poitiers disposera par ailleurs d'un Atelier LDLC destiné à la réparation et au montage des ordinateurs...

Publié le 25/06/2019

Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, annonce aujourd'hui avoir atteint une étape déterminante dans le cadre de...

Publié le 25/06/2019

Le Conseil d'Administration communique

Publié le 25/06/2019

Roctool, spécialiste des technologies de chauffage et de refroidissement des moules pour les plastiques et les composites, annonce aujourd'hui les...

Publié le 25/06/2019

Le règlement et la livraison des actions et leur admission sur Euronext Paris interviendront le 28 juin