En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 754.08 PTS
-0.95 %
4 762.5
-0.63 %
SBF 120 PTS
3 776.40
-0.94 %
DAX PTS
10 740.89
-0.29 %
Dowjones PTS
23 843.73
+1.06 %
6 507.41
+0.92 %
1.136
+0.13 %

Mi-séance Paris : prudence de mise

| Boursier | 594 | Aucun vote sur cette news

L'évolution du CAC40 depuis l'ouverture est symbolique de l'indécision qui prédomine sur les marchés avant la rencontre Trump-Xi Jinping...

Mi-séance Paris : prudence de mise
Credits Reuters

LA TENDANCE

L'évolution du CAC40 depuis l'ouverture ce matin est symbolique de l'indécision qui prédomine sur les marchés avant la rencontre Trump-Xi Jinping lors du G20 en Argentine... En hausse en début de séance, le CAC40 cède 0,50% de retour sous les 5.000 points à 4.980 points ce midi. Les investisseurs restent logiquement sur leurs gardes avant ce G20 jugé à haut risque, même si avant de prendre l'avion, le Président américain a expliqué qu'un accord était possible avec son homologue chinois... Selon le China Daily, voix officielle de Pékin en langue anglaise, les deux premières puissances mondiales sont en mesure de parvenir à un accord commercial lors de ce G20 à condition que Washington soit "raisonnable" dans les discussions visant à désamorcer les tensions. Certaines sources proches du dossier parlent d'un possible moratoire qui serait conclu au sortir de la rencontre prévue entre Trump et Xi samedi soir à Buenos Aires...

ECO ET DEVISES

A l'image de la situation en Allemagne, l'inflation a également été moins vigoureuse en France en novembre. Sur un an, la hausse des prix à la consommation ralentirait à +1,9% après +2,2% en octobre, annonce l'Insee dans son estimation provisoire. La baisse de l'inflation résulterait d'un ralentissement des prix des services, de l'énergie, de l'alimentation et du tabac. Ceux des produits manufacturés reculeraient un peu moins que le mois précédent. En séquentiel, les prix à la consommation diminueraient de 0,2%, après une augmentation de +0,1% en octobre...

La parité euro/dollar atteint 1,1380$ ce midi. Le baril de Brent se négocie 59$.

VALEURS EN HAUSSE

Altice : +9%. Comme le laissaient entendre les dernières rumeurs, Altice Europe va bien céder une partie de ses infrastructures dédiées à la fibre. Le groupe de Patrick Drahi est entré en négociations exclusives avec Allianz Capital Partners, AXA Investment Managers-Real Assets et OMERS Infrastructure pour leur vendre 49,99% de SFR FTTH pour un montant de 1,8 milliard d'euros, sur la base d'une valorisation de 3,6 milliards d'euros. La transaction devrait être finalisée au premier semestre 2019.

Derichebourg : +6% après un avis de broker, suivi de Innate (+5%) et de Plastivaloire

GTT : +3% avec Thermador et April

Colas : +2% avec Cie des Alpes et Air Liquide

Edenred : +2%. Le groupe a fait part du succès d'une émission obligataire pour un montant de 500 millions d'euros, d'une durée de 7 ans (échéance : 6 mars 2026), assortie d'un coupon de 1,875%.

Total : +1%. Un porte-parole de la CGT Total a annoncé jeudi soir la suspension du mouvement de grève qui touche depuis une semaine plusieurs raffineries du groupe en France.

VALEURS EN BAISSE

Faurecia : -7%Le secteur reste sous haute tension sur fond de possible hausse des taxes internationales

Soitec : 65% avec STM dans le secteur des puces très exposé aussi au commerce international

CGG : -4% suivi de Virbac

Natixis : -2% avec Valeo, Carrefour et Imerys

Vallourec : -1,5% avec LVMH, Bolloré, IPSOS et Mersen

Air France-KLM : stable. Le groupe réfléchit à une fermeture de Joon, la plus récente de ses compagnies aériennes, a appris Reuters de plusieurs sources au sein du groupe, une décision qui pourrait aider son nouveau PDG Ben Smith à remédier à la sous-performance chronique d'Air France.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2018

                                                     Un contrat d'environ 360 millions d'euros Alstom fournira de…

Publié le 18/12/2018

                          Le groupe Casino a finalisé l'opération d'augmentation de capital de sa filiale GreenYellow auprès de Tikehau…

Publié le 18/12/2018

Gaussin s'envole de 32% en clôture à 0,281 euro dans un volume épais représentant 8% du tour de table, alors que le groupe a annoncé en pleine séance...

Publié le 18/12/2018

La fusion entre Alstom (-1,78 % à 37,62 euros) et la branche mobilité de l'allemand Siemens entrerait-elle dans un tunnel ? La commissaire européenne à la Concurrence Margrethe Vestager a fait…

Publié le 18/12/2018

2,62% du capital pour AQR