5 244.53 PTS
+0.14 %
5 236.50
+0.20 %
SBF 120 PTS
4 197.44
+0.14 %
DAX PTS
12 588.81
+0.22 %
Dowjones PTS
22 370.80
+0.21 %
5 991.08
+0.00 %
Nikkei PTS
20 310.46
+0.05 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Mi-séance Paris : prudence après l'attentat et avant les élections

| Boursier | 425 | Aucun vote sur cette news

La prudence fait son retour sur le marché parisien en cette fin de semaine...

Mi-séance Paris : prudence après l'attentat et avant les élections
Credits Reuters

LA TENDANCE

La prudence fait son retour sur le marché parisien en cette fin de semaine. A la mi-journée, le CAC40 cède 0,28% à 5.064 points. Il est vrai qu'après le net rebond enregistré jeudi, le contexte est moins porteur après la nouvelle attaque terroriste intervenue sur les Champs Elysées à Paris. La fusillade, dans laquelle un policier français a été tué et deux autres blessés, a largement pris le pas sur la campagne présidentielle, plusieurs des principaux candidats annulant leurs déplacements prévus dans la journée... L'incertitude est d'ailleurs toujours forte quant à l'issue du scrutin de dimanche.

Sur le front économique, les indices PMI flash d'avril ont confirmé la bonne santé de la zone euro en ce début d'année. Autre point positif, aux Etats-Unis cette fois, le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, a relancé l'espoir de boucler la réforme fiscale tant attendue avant la fin de cette année...

ECO ET DEVISES

Selon les données PMI, la zone euro enregistre sa plus forte croissance économique depuis 6 ans! L'indice PMI flash Markit ressort en effet à 56,7 en avril, contre 56,4 en mars, au plus haut depuis avril 2011. Les taux de croissance du volume global des nouvelles affaires et celui des affaires en cours restent proches des pics enregistrés en mars, affichant ainsi leur deuxième plus haut niveau depuis 6 ans. L'indice PMI Flash de l'activité dans le secteur des services s'inscrit à 56,2 (56 en mars), supérieur au niveau de 56 attendu par le consensus, alors que l'indice PMI Flash de l'industrie manufacturière atteint 56,8 (56,2 en mars), contre 56 anticipé par le marché.

Les indices flash PMI du mois d'avril confirment la bonne santé de l'économie française en ce début d'année. L'Indice désaisonnalisé Flash Composite Markit de l'Activité Globale se redresse de 56,8 en mars à 57,4, indiquant ainsi le plus fort taux d'expansion de l'activité depuis près de 6 ans. Le consensus tablait sur un indice à 56,2. L'Indice Flash relatif à l'activité de services ressort à 57,7 (57,5 en mars), sur un plus haut de 71 mois, et supérieur au niveau de 57,1 attendu par le marché. Enfin, l'Indice PMI Flash de l'industrie manufacturière s'établit à 55,1 (53,3 en mars), au plus haut depuis 72 mois et supérieur au consensus (53).

Forte rechute des ventes au détail britanniques en mars. En séquentiel, les ventes accusent un repli de 1,8% après une hausse de 1,7% au mois précédent et contre un recul limité à 0,2% attendu par le marché. En glissement annuel, les ventes progressent de 1,7% contre une hausse de 3,4% attendue. Les ventes 'core' reculent de 1,5% contre -0,4% anticipé et affichent une augmentation de 2,6% en glissement annuel contre 4,1% en février et +3,9% de consensus.

Aux Etats-Unis, les indices PMI et les reventes de logements existants sont au programme cet après-midi.

VALEURS EN HAUSSE

* AwoX (+25,2% à 2,98 euros). La firme a annoncé hier soir qu'Orange avait choisi le constructeur français Cabasse, une de ses filiales, pour développer sa première barre de son Home-cinéma Dolby Atmos destinée à un large public. Le prix ainsi que les volumes livrés n'ont pas été dévoilés par la société mais Gilbert Dupont estime que cette annonce renforce la visibilité sur le carnet de commandes de l'activité sur les prochaines années.

* Somfy (+5,2% à 86 euros), alors que le chiffre d'affaires du Groupe est ressorti à 294,6 millions d'euros à l'issue du premier trimestre, en hausse de 11,0% en termes réels et 9,9% à périmètre et taux de change constants.

* Econocom (+4,2% à 14,7 euros), porté par un très bon premier trimestre. Le groupe a réalisé sur la période un chiffre d'affaires de 608 millions d'euros, en hausse de 9,7% et de 7,5% en organique. Oddo explique que le titre a sous-performé le marché depuis son initiation de couverture, en raison d'un effet de rattrapage après une performance exceptionnelle de 2016 et d'effets techniques liés à la conversion de l'ORNANE. Econocom affiche désormais des multiples de valorisation plus raisonnable et une dynamique de croissance toujours forte, avec une croissance retrouvée dans les Services. De quoi passer à l'"achat" sur la valeur avec un objectif rehaussé de 15,4 à 16,4 euros.

* Manitou (+3,3% à 25,6 euros), porté par le relèvement de ses objectifs annuels après un excellent début d'année. La firme prévoit désormais une croissance du chiffre d'affaires de 7 à 10% et une progression du pourcentage de résultat opérationnel courant de 50 à 70 points de base par rapport à 2016. Suite à cette publication, Gilbert Dupont rehausse ses estimations de revenus sans intégrer d'effet de levier opérationnel supplémentaire compte tenu du besoin de montée en cadence industrielle, ce qui le conduit à relever sa prévision de BPA 2017 de 4%. A l'"achat" sur la valeur, GD rehausse sa cible de 25 à 30 euros.

VALEURS EN BAISSE

* LDLC (-8,7% à 27,40 euros) après son point annuel. Le chiffre d'affaires du T4 s'est élevé à 115 ME, en croissance de 42,8% par rapport au 4ème trimestre 2015-2016 mais stable à périmètre constant. Cette performance est jugée un peu courte par les analystes. "Le CA T4 est inférieur de 7% à notre attente", relève ainsi Gilbert Dupont.

* Danone (-2,4% à 62,16 euro). Le marché sanctionne la publication trimestrielle du groupe, malgré des chiffres en ligne avec les attentes. Sans surprise, la croissance organique du géant de l'agroalimentaire a faibli à à +0,7% sur le T1, contre +0,6% escompté par le consensus des analystes.

* Boiron (-1% à 82,3 euros) au lendemain de la divulgation de son chiffre d'affaires du 1er trimestre 2017. Les revenus du leader mondial de l'homéopathie sur la période sont ressortis à 160,3 ME, en hausse de 4% et en croissance de 2,2% à taux de change constants, ce qui est globalement conforme aux attentes du consensus des analystes,.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2017

L'initiateur maintiendra la cotation...

Publié le 20/09/2017

A la peine sur le digital, Carrefour serait sur le point débaucher la patronne de Boursorama pour relancer cette activité...

Publié le 20/09/2017

Pressions tarifaires

Publié le 20/09/2017

Alors que la Commission européenne décidera mardi prochain, le 26 septembre, si elle autorise au non le rapprochement Essilor/Luxottica, et à quelles conditions, les deux groupes semblent sereins.…

Publié le 20/09/2017

Villeneuve d'Ascq, le 20 septembre 2017       14e édition des Grands Prix AGEFI du Gouvernement d'Entreprise : Le Groupe Bonduelle reçoit le 1er prix du…

CONTENUS SPONSORISÉS