Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 416.89 PTS
-2.33 %
6 406.50
-2.27 %
SBF 120 PTS
5 036.31
-2.23 %
DAX PTS
15 175.39
-2.03 %
Dow Jones PTS
34 584.88
-0.48 %
15 333.47
+0. %
1.171
-0.15 %

Mi-séance Paris : peu d'évolution du CAC40 à attendre aujourd'hui

| Boursier | 728 | Aucun vote sur cette news

Quatrième séance consécutive de hausse pour Airbus

Mi-séance Paris : peu d'évolution du CAC40 à attendre aujourd'hui
Credits Reuters

LA TENDANCE

Peu d'évolution du CAC40 depuis ce matin. L'indice principal de la bourse de Paris évolue en légère hausse depuis l'ouverture et gagne 0,2% vers la mi-journée à 6.678 points. Alors que l'actualité des entreprises reste réduite cette semaine, la tendance générale est suspendue à l'intervention, ce vendredi, du président de la Fed, Jerome Powell, au symposium annuel de Jackson Hole. L'enjeu repose sur d'éventuelles indications concernant une réduction des achats d'actifs de la banque centrale américaine. Jerome Powell cherche à trouver un consensus au sein d'une Fed très divisée ces derniers temps sur cette question du 'tapering'. Il s'agit donc de trouver un terrain d'entente tout en gérant les risques.

Les avis en faveur d'un allègement du soutien monétaire dès cette fin d'année ont été nombreux ces dernières semaines. L'annonce d'indicateurs PMI américains très inférieurs aux attentes montre pourtant que la reprise économique n'est sans doute pas aussi vigoureuse que certains ne l'espéraient, même si la question essentielle demeure celle du marché de l'emploi. La banque Goldman Sachs table sur une annonce du tapering en novembre, en vue d'un début de durcissement en toute fin d'année. Goldman Sachs estime que les achats mensuels de titres sur le marché seraient réduits de 15 milliards de dollars à chaque réunion, dont 10 milliards pour les achats d'obligations du Trésor et 5 milliards pour ceux de prêts immobiliers titrisés (MBS). La banque d'affaires estime à 45% la probabilité d'une annonce du tapering à l'issue de la réunion des 2 et 3 novembre, contre 25% pour sa prévision antérieure.

VALEURS EN HAUSSE

* Vinci avance de 1,3% à presque 92 euros. Le géant du BTP et des concessions a fait part d'un très bon trafic autoroutier sur le mois de juillet avec une hausse de 6,3% par rapport à juillet 2019. A l'inverse, la situation reste compliquée dans les aéroports du groupe avec un trafic passagers en baisse de de 63,3% le mois dernier. Il traduit toutefois "une amélioration de la tendance par rapport aux mois précédents". En particulier, l'inflexion est positive au Portugal, en France, en Serbie et dans les plateformes américaines. Oddo BHF réitère son avis 'surperformance' sur le titre à la suite de cette annonce avec un objectif de cours maintenu à 105 euros.

* Quatrième séance consécutive de hausse pour Airbus qui gagne encore 1,5% à 115,1 euros. L'avionneur européen, qui surperforme l'indice parisien de plus de 5% depuis le début de l'année, a reçu un coup de pouce de Delta Air Lines hier puisque la compagnie américaine a annoncé l'achat de 30 A321neo additionnels. Un contrat de près de 4 milliards de dollars au prix catalogue. Les compagnies obtiennent toutefois d'importants rabais lors de ce type de contrat. Reste qu'avec cette commande supplémentaire, Delta est désormais engagé sur 155 A321neo. La version modernisée de l'A321 continue à séduire sur les terres de Boeing. Outre le partenaire d'Air France KLM, United Airlines a placé une commande de 70 A321neo en juin dernier alors que la compagnie basée à Chicago avait déjà annoncé l'achat de 50 A321XLR fin 2019.

* Pernod Ricard (+1,2% à 179,4 euros) se félicite que la Cour d'Appel américaine du Federal Circuit a rendu sa décision en faveur de la National Association of Manufacturers. Par conséquent, Pernod Ricard peut bénéficier du drawback sur les exportations de certains spiritueux hors des Etats-Unis. La loi américaine prévoit en effet un drawback selon lequel une entreprise peut bénéficier du remboursement de droits d'accises ou d'impôts payés lors de l'importation de certains biens lorsque des biens similaires sont exportés. L'impact de cette décision sur les comptes 2020/21 de Pernod Ricard représente un résultat additionnel avant impôt de 163 M$, dont 33 M$ de Résultat Opérationnel Courant, équivalent à environ 1% de croissance interne supplémentaire.

* Kering (+1%) a annoncé son intention de racheter jusqu'à 2% de son capital social au cours des 24 prochains mois dans le cadre de son Programme de Rachat d'Actions autorisé par l'Assemblée Générale des actionnaires du 6 juillet 2021. Kering a par conséquent mis en place un contrat de rachat d'actions avec un Prestataire de Services d'Investissements. Ce contrat porte sur une première tranche correspondant à un volume maximal de 650.000 actions, soit environ 0,5% du capital social. Il est prévu que les rachats débutent ce 25 août 2021 pour une durée de 3 mois au plus. Les actions ainsi rachetées dans le cadre de cette première tranche sont destinées à être annulées à l'exception des actions destinées à la couverture de plans d'attribution gratuite d'actions au profit des salariés et dont le volume sera arrêté à l'issue de la période de rachat.

* Carmat (+6% à 28,2 euros) a annoncé l'implantation de son coeur artificiel Aeson dans un deuxième centre aux Etats-Unis. L'implantation a été réalisée à l'UofL Health - Jewish Hospital par des médecins de l'université de Louisville, dans le cadre l'étude de faisabilité. Trois autres centres américains sont entièrement formés et sélectionnent actuellement les patients pour l'étude.

VALEURS EN BAISSE

* Aucune baisse n'atteint 1% parmi les valeurs du CAC40.

* Icade cède 0,5% à 72,7 euros alors que la Deutsche Bank a dégradé le titre à 'conserver' tout en maintenant son objectif à 74 euros. Le broker explique que l'action a progressé d'environ 20% depuis le début de l'année et a récemment atteint son cours cible.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2021

Embellie en vue...

Publié le 20/09/2021

(Zonebourse.com) Nous soldons la position sur le warrant PUT Vontobel RZ62V portant sur le titre Schneider Electric SE à 0.78 EUR. Ce produit dérivé a été…

Publié le 20/09/2021

Airbus aurait accepté de diminuer ses prix ou de rééchelonner son calendrier de livraison pour des centaines d'appareils commandés par la compagnie malaisienne AirAsia afin de sauvegarder un…

Publié le 20/09/2021

Atos résiste à la pression baissière du marché en ce début de semaine, en hausse de 1,3% à 46,1 euros...

Publié le 20/09/2021

Europcar Mobility Group a affiné aujourd’hui ses perspectives 2021. Le spécialiste de la location de véhicules a dit viser un Ebitda Corporate supérieur à 110 millions d’euros cette année. A…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne