5 340.45 PTS
+0.45 %
5 337.00
+0.46 %
SBF 120 PTS
4 251.42
+0.39 %
DAX PTS
13 058.66
+0.50 %
Dowjones PTS
23 449.89
+0.39 %
6 311.65
-0.05 %
Nikkei PTS
22 261.76
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Mi-séance Paris : les bonnes publications font pencher la balance vers le haut

| Boursier | 350 | Aucun vote sur cette news

Kering, Air Liquide ou Cap Gemini tirent le CAC40

Mi-séance Paris : les bonnes publications font pencher la balance vers le haut
Credits Reuters

LA TENDANCE

L'optimisme continue de l'emporter en bourse de Paris avec une poursuite de la hausse, certes très légère. Le CAC40 gagne 0,25% en fin de matinée, de quoi dépasser de 8 points la barre des 5.400 points sur laquelle la tendance avait souvent plafonnée ces derniers jours. Les arbitrages se poursuivent à l'occasion des nombreuses publications trimestrielles, où les bonnes nouvelles (Kering, Air Liquide, Cap Gemini...) sont assez nombreuses et se traduisent par des gains importants sur les titres respectifs. Les mauvaises nouvelles sont l'oeuvre de sociétés qui ont déjà déçu ces dernières semaines, notamment lors des comptes semestriels. Et qui ne parviennent pas à redresser la barre et à renouer avec la confiance du marché à l'occasion du troisième trimestre (Bic, Showroomprivé). Cet optimisme pourrait cependant être perturbé demain par la réunion de la BCE qui doit préciser les modalités de sortie progressive du quantitative easing.

VALEURS EN HAUSSE

* En tête du CAC40, Kering gagne 7% sur un nouveau sommet de presque 390 euros. Le nouveau trimestre explosif de Kering est logiquement salué par le marché. Le groupe a dépassé toutes les attentes au troisième trimestre grâce à la poursuite de la performance hors normes de Gucci, qui devrait permettre à Kering de signer des résultats record en 2017 malgré des effets de change négatifs.

* Air Liquide gagne 2,8% à 107,4 euros après avoir rehaussé ses objectifs de synergies liées au rachat de l'Américain Airgas. Le géant du gaz industriel a par ailleurs fait état d'un chiffre d'affaires trimestriel de 4,94 MdsE, en hausse de +3,5 % en données comparables, et s'est dit confiant dans sa capacité à réaliser une croissance du résultat net en 2017.

* Vinci (+0,8% à 81,2 euros) : Le chiffre d'affaires consolidé au 30 septembre 2017 de Vinci s'établit à 29,2 milliards d'euros, en hausse de 5,6% à structure réelle par rapport à celui des 9 premiers mois de l'année précédente. La progression est de 4,5% à structure comparable, après neutralisation des changements de périmètre (+1,6%) et des variations de change (-0,5%). Le chiffre d'affaires de la branche concessions ressort à 5,3 milliards d'euros, en hausse de 11% à structure réelle et de 6% à structure comparable. Celui de la branche contracting (Vinci Energies, Eurovia, Vinci Construction) progresse de 3,8% à structure réelle et de 3,4% à structure comparable. Il atteint 23,6 milliards d'euros. En France, le chiffre d'affaires s'élève à 17,2 milliards d'euros, en hausse de 5,9% à structure réelle et de 4,7% à périmètre comparable. Le principal changement de périmètre concerne l'intégration des Aéroports de Lyon (ADL), acquis fin 2016. A l'international, le chiffre d'affaires atteint 12 milliards d'euros, soit une progression de 5,2% à structure réelle et de 4,1% à structure comparable. Les variations de périmètre représentent un impact positif sur le chiffre d'affaires de 2,2%, imputable essentiellement aux acquisitions réalisées en 2016 par Vinci Energies (Novabase IMS) et Vinci Concessions (Aerodom-aéroports de République Dominicaine ; Lamsac-section du périphérique de Lima au Pérou). En revanche, les variations de change ont pesé sur le chiffre d'affaires (-1,1%) en raison de l'appréciation de l'euro par rapport à la livre sterling.

* Capgemini (+2,6% à 102 euros) a réalisé au 3ème trimestre 2017 un chiffre d'affaires consolidé de 3.046 millions d'euros, en hausse de 3,4% à taux de change constants et en progression de 0,9% par rapport à celui publié pour la même période de 2016. La croissance organique du Groupe, c'est-à-dire hors impact des devises et des variations de périmètre, atteint 3,1%. Les activités Digital & Cloud sont en croissance de 23% à taux de change constants. Cette dynamique de croissance est notamment illustrée par le contrat pluriannuel signé ce trimestre avec McDonald's afin d'accompagner ce dernier dans sa transformation digitale. Sur les 9 premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires progresse de 3,2% à taux de change constants et la croissance organique s'établit à 2,9%. Les activités liées aux offres Digital & Cloud représentent depuis le début de l'année 36% de l'activité du Groupe.

VALEURS EN BAISSE

* Renault (-1% à 82,7 euros) a réalisé au troisième trimestre 2017 un chiffre d'affaires de 12,22 milliards d'euros, en hausse de 15,9%. Hors impact de la consolidation d'AVTOVAZ, cette progression se limite à 9,8 % (+12,2 % hors effet de change). Les ventes progressent de 9,4% à 866.233 véhicules sur un marché en hausse de 3,4%.Renault table désormais sur un marché automobile mondial en croissance de 2% à 3% (prévision précédente de 1,5% à 2,5%). Le marché européen pourrait croître d'environ 3% (précédemment 2%), tandis que le marché français devrait progresser d'environ 4% (précédemment 2%). Hors d'Europe, le marché russe pourrait croître d'environ 10% (prévision précédente de plus de 5 %), et le marché brésilien jusqu'à 8% (précédemment 5%). La Chine (environ 5 %) et l'Inde (plus de 8%) devraient poursuivre leur dynamique de croissance. Renault confirme ses objectifs de l'année 2017 : accroître son chiffre d'affaires au-delà de l'impact d'AVTOVAZ (à taux de change constants), accroître la marge opérationnelle du groupe en euros et générer un free cash-flow opérationnel de l'Automobile positif.

* Sanofi (-0,3% à 83,3 euros) : le laboratoire a annoncé avoir porté plainte aux Etats-Unis contre Mylan pour violation de ses brevets de Lantus et Lantus Solostar, traitements contre le diabète à base d'insuline. "La plainte a été motivée par une notification, reçue de Mylan à la mi-septembre, dans laquelle Mylan déclarait avoir déposé à la FDA une demande d'approbation de nouveau médicament pour une insuline glargine dans un stylo prérempli et en flacon", écrit le laboratoire français, qui accuse son concurrent américain de "contrefaçon".

* Valeo recule de 4% à 58,3 euro. au lendemain d'un point trimestriel moins bon qu'attendu. L'équipementier automobile a fait d'un chiffre d'affaires en hausse de 8% à 4,301 milliards d'euros (+5% à périmètre et taux de change constants) et a maintenu ses prévisions 2017 de croissance de son chiffre d'affaires supérieure de cinq points à celle du marché et d'une légère hausse de sa marge opérationnelle avant acquisitions.

* Bic chute de 9% à 82,8 euros, le marché sanctionnant un nouveau trimestre compliqué pour le spécialiste des briquets et autres rasoirs. Le groupe a fait état d'un chiffre d'affaires trimestriel de 465,8 millions d'euros, en baisse de 5% en publié et de 0,9% à base comparable, là où le consensus était placé à 489 ME. Le résultat d'exploitation normalisé s'inscrit à 83,5 ME, contre 93,3 ME attendus.

* Peugeot (-1,6% à 20 euros) : Le chiffre d'affaires du Groupe PSA au troisième trimestre s'élève à 14,99 MdsE, contre 11,40 MdsE au troisième trimestre 2016. Au cumul 9 mois, le chiffre d'affaires Groupe est de 44,15 MdsE, contre 39,18 MdsE en 2016, en hausse de 12,7%. Le chiffre d'affaires du Groupe PSA inclut Opel Vauxhall depuis le 1er août. La croissance cumulée depuis le début du plan Push to Pass à taux de change et périmètre constant s'élève à 9% . Le plan Push to Pass fixe les objectifs suivants pour le Groupe PSA (hors Opel Vauxhall) : une marge opérationnelle courante moyenne supérieure à 4,5% pour la division automobile sur la période 2016-2018 et une cible supérieure à 6% en 2021 ; une croissance de 10% du chiffre d'affaires du Groupe entre 2015 et 2018, en visant 15% supplémentaires d'ici 2021.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/11/2017

  COMMUNIQUE DE PRESSE   Paris, le 20 novembre 2017   Evolution du capital de Direct Energie    Cession par EBM Trirhena AG d'une partie de sa participation Environ 4,7% du…

Publié le 20/11/2017

   Communiqué de Presse   Paris, le 20 Novembre 2017   Informations relatives au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital…

Publié le 20/11/2017

Les résultats du premier semestre étant en ligne avec les prévisions du groupe, le Conseil d’administration de la société Bigben Interactive a, lors de sa réunion du 20 novembre 2017, décidé…

Publié le 20/11/2017

Bigben a enregistré au premier semestre, clos fin septembre, de l’exercice 2017/2018 un résultat net de 4,2 millions d’euros, en hausse de 102,4% et un résultat opérationnel courant de 6…

CONTENUS SPONSORISÉS