Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 159.39 PTS
+0.38 %
7 196.50
+0.82 %
SBF 120 PTS
5 516.02
+0.84 %
DAX PTS
15 451.16
+0.85 %
Dow Jones PTS
34 156.69
+0.78 %
12 728.27
+2.12 %
1.074
+0.16 %

Mi-séance Paris : les 6.400 points en danger

| Boursier | 1092 | Aucun vote sur cette news

Toujours pas de rebond en vue non plus à Wall Street

Mi-séance Paris : les 6.400 points en danger
Credits Engie

LA TENDANCE

La bourse de paris repart à la baisse après son léger sursaut de la veille. Le CAC40 perd 0,5% autour de 6.440 points en fin de matinée après être repassé plus tôt sous les 6.400 points.

Toujours pas de rebond en vue non plus à Wall Street. La place américaine, qui a terminé dans le rouge pour la quatrième séance consécutive hier soir, est encore attendue en repli (limité) à l'ouverture. Les inquiétudes sur la croissance mondiale l'an prochain restent fortes après les discours offensifs de la Fed et la BCE la semaine passée, prêtes à tout pour gagner leur combat contre l'inflation, y compris voir leur économie respective tomber en récession.

Ce matin, c'est la Banque du Japon qui est venue en rajouter une couche en dévoilant un ajustement surprise de sa politique monétaire. L'institution a assoupli sa politique de contrôle de la courbe des taux, en décidant de permettre au rendement des emprunts d'Etat à dix ans de fluctuer de 50 points de base dans les deux sens par rapport à l'objectif de 0%, contre 25 points précédemment. La banque a ainsi pris de court les observateurs qui n'anticipaient pas un quelconque changement avant le départ du gouverneur Haruhiko Kuroda, dont le mandat s'arrête en avril prochain. Si la BoJ n'a pas touché à ses taux d'intérêt, comme attendu, les marchés s'interrogent désormais sur la prochaine étape alors que la fin du mandat d'Haruhiko Kuroda se profile et que l'inflation devrait rester au-dessus de l'objectif de 2% pendant une bonne partie de 2023.

VALEURS EN HAUSSE

* Elior s'adjuge plus de 5% à 3,34 euros et efface une partie des 8% perdus lundi. Sans grande surprise, le groupe de restauration collective va bien reprendre le pôle Multiservices de Derichebourg. Une opération qui sera financée par titres Elior et qui portera à 48,4% la participation au capital de Derichebourg, actionnaire de référence et de long terme. Le groupe évoque un important potentiel de création de valeur avec au minimum 30 ME de synergies annuelles d'EBITDA "run rate" et un impact positif à deux chiffres sur le bénéfice par action dès l'exercice 2023-2024. L'acquisition sera entièrement rémunérée par l'émission d'actions Elior Group au profit de Derichebourg sur la base d'une valeur de 5,65 euros par action.

* Peu de hausses significatives sur le CAC40. Société Générale gagne 0,6% à 22,5 euros après l'achèvement, le 15 décembre, du programme de rachat de ses actions, lancé le 8 août, à des fins d'annulation. Au total, 41.674.813 actions ordinaires Société Générale ont été rachetées pour un montant global de 914,1 millions d'euros. Elles seront prochainement annulées.

VALEURS EN BAISSE

* Engie abandonne plus de 5% à 13,18 euros, plombé par deux mauvaises nouvelles. Le groupe a tout d'abord annoncé que les autorités belges lui demandaient d'accroître de 3,3 milliards d'euros le montant de ses provisions sur ses activités nucléaires dans le pays. La Commission des Provisions Nucléaires (CPN) belge entend en effet augmenter les provisions de 2,9 milliards d'euros pour celles portées par sa filiale Synatom et de 0,4 MdE pour celles portées par Electrabel. Ces provisions sont liées au démantèlement des centrales et à la gestion des combustibles usés. Deuxième mauvaise nouvelle pour Engie, les taxes sur les ventes d'électricité - introduites par des pays comme la France, la Belgique et l'Italie pour aider à compenser la flambée des prix de l'énergie pour les consommateurs - pourraient réduire l'EBIT du groupe entre 0,7 et 0,9 milliard d'euros en 2022 et entre 1,2 et 1,5 MdE en 2023. Engie a néanmoins confirmé sa guidance 2022. La firme se réserve la possibilité de contester les taxes qui, selon son avis, ne respecteraient pas le cadre légal existant et introduiraient une discrimination injustifiée entre opérateurs ou technologies, notamment en Belgique et en Italie.

* Stellantis (-1,5% à 13,27 euros) a annoncé la montée en cadence de la production du tout nouveau moteur électrique M3, fruit de la coentreprise Emotors, sur son site de Trémery en Lorraine. Avec une capacité de production installée de plus de 1 million de moteurs par an à partir de 2024, Stellantis renforce son empreinte industrielle pour atteindre son objectif de commercialiser dès 2030, 100% de véhicules électriques en Europe, conformément à son Plan Stratégique Dare Forward 2030 tout en suivant sa feuille de route vers la neutralité carbone.

* Kering perd 3,2% à 470 euros. Le groupe de luxe est à nouveau victime d'une note d'analyste puisque c'est cette fois la SocGen qui a dégradé le dossier à 'conserver'. La banque a également coupé son objectif de 690 à 525 euros. Le marché est désormais plus partagé sur la valeur. Si aucun analyste ne vend le dossier, ils ne sont plus que 19 à l''achat' pour 13 à 'conserver'. L'objectif à douze mois est fixé à 611,1 euros.

* Orange (-1,2% à 9,11 euros) a annoncé le départ de Ramon Fernandez, Directeur général délégué Finance, Performance et Développement à la fin du premier trimestre 2023. Ramon Fernandez, qui dirige depuis huit ans les finances du groupe Orange, a décidé de relever de nouveaux défis professionnels à l'extérieur du Groupe, explique Orange. D'ici son départ, il continuera à assurer pleinement ses fonctions actuelles au sein du Comité exécutif. Il poursuivra ainsi son travail notamment sur la préparation du prochain plan stratégique, aux côtés de Christel Heydemann et de l'équipe dirigeante. Son successeur sera annoncé dans les prochaines semaines.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
REJOIGNEZ-NOUS LORS DES AVANT LE 6 MARS

Jusqu'à 200€ offerts* sur vos frais de courtage

J'en profite

*Voir conditions de l'offre

REJOIGNEZ-NOUS LORS DES AVANT LE 6 MARS

Jusqu'à 170€ de prime offerte pour toute 1ère adhésion à nos contrats d'assurance vie avant le 6 mars 2023 inclus, avec un versement initial investi à 50 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

J'en profite

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 08/02/2023

Le rouge est de mise en avant Bourse ce matin : le CAC 40 va ouvrir en territoire négatif à 9 heures, sauf violent retournement de...

Publié le 07/02/2023

Les principales Bourses européennes évoluent proches de l'équilibre alors que la tension sur le marché des taux a tendance à se calmer. Les investisseurs font preuve de prudence avant le discours…

Publié le 07/02/2023

Le patron de la Fed est de nouveau attendu sur le sujet des taux ce mardi

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 08/02/2023

Amundi a dévoilé un résultat net, part du groupe, en repli de 5,9% à 286 millions d’euros au quatrième trimestre. Le résultat brut d’exploitation ajusté a baissé de 6,9% à 378 millions…

Publié le 08/02/2023

Diagnostic Medical Systems Group a conclu un protocole d'accord avec le groupe familial Ansel, dont Mr...

Publié le 08/02/2023

Chipotle Mexican Grill, la chaîne américaine de restauration rapide tex-mex, a déçu à Wall Street hier soir...

Publié le 08/02/2023

Ce matin, Tokyo a perdu 0,29%, Shanghai baisse de 0,49% et Hong Kong prend 0,01%.

Publié le 08/02/2023

La Bourse de New York a terminé la séance dans le vert, à la faveur du discours relativement faucon de J.Powell qui a déclaré que la banque centrale avait encore un long chemin à parcourir pour…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne