En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 588.33 PTS
+0.18 %
5 586.00
+0.14 %
SBF 120 PTS
4 402.05
+0.11 %
DAX PTS
12 384.00
-0.03 %
Dowjones PTS
27 359.16
+0.10 %
7 966.93
+0.00 %
1.123
-0.27 %

Mi-séance Paris : les 5.600 points sont dépassés sur le CAC40 !

| Boursier | 483 | Aucun vote sur cette news

Les opérateurs ont pris connaissance de la nomination de Christine Lagarde à la tête de la BCE

Mi-séance Paris : les 5.600 points sont dépassés sur le CAC40 !
Credits Reuters

LA TENDANCE

Les précédents sommets du début d'année sont désormais distancés sur le CAC40 qui dépasse des 5.600 points ! Autour de 5.615 points en fin de matinée (+0,65%), le CAC40 évolue sur des plus hauts depuis le mois de mai 2018 et bondit de près de 19% depuis le début de l'année. Le regain d'optimisme pour la classe "actions", suite à la trêve entre Américains et Chinois sur le commerce, laissait pourtant place à un peu plus d'attentisme hier, les investisseurs étant conscients que beaucoup reste à jouer entre les deux premières puissances économiques mondiales. Mais la cote américaine persiste et signe dans le vert avant bourse ce mercredi.

Les opérateurs ont pris connaissance de la nomination de Christine Lagarde à la tête de la BCE (Banque centrale européenne), autorisant l'espoir d'une poursuite durable de la politique accommodante. Les dirigeants européens se sont accordés ainsi hier pour proposer l'actuelle patronne du Fonds monétaire international à la tête de la BCE. Lagarde prendrait la succession de Mario Draghi, qui doit quitter ses fonctions dès le 31 octobre.

Donald Trump a proposé pour sa part ses candidats pour occuper les postes vacants au Conseil des gouverneurs de la Fed. Le président américain entend nommer Christopher Waller, vice-président exécutif de la Fed de St. Louis (Missouri), et Judy Shelton, qui officie à la Banque européenne pour la reconstruction et le développement et avait conseiller le président durant sa campagne, au 'board' de la Fed. Les candidats doivent être confirmés par le Sénat. Wall Street sera rappelons-le fermé demain jeudi pour le Jour de l'Indépendance commémorant la Déclaration d'indépendance du 4 juillet 1776. La séance du jour sera écourtée à cette même occasion, avec une clôture à 19h, heure française.

VALEURS EN HAUSSE

* Solutions 30 (+3,2% à 9,24 euros) : a signé deux contrats importants, l'un avec Unitymedia et l'autre avec le principal fournisseur d'électricité et de gaz en Allemagne.

* Capgemini (+0,5%) a signé un contrat-cadre de prestation de services de trois ans avec Volvo Cars, l'une des marques automobiles premium les plus connues et les plus respectées au monde, pour la transformation digitale de son modèle d'exploitation et la modernisation de son environnement IT. Capgemini déploiera de nombreux services de transformation comme l'orientation produit, le DevOps et le Cloud. Ce nouveau contrat vient renforcer la relation de longue date entre les deux entreprises, faisant de Capgemini l'un des principaux fournisseurs de Volvo Cars pour la transformation digitale et les services Cloud.

* Vivendi (+0,8% à 24,93 euros) réclame la tenue d'une nouvelle assemblée générale extraordinaire chez Mediaset pour annuler des résolutions approuvées par les actionnaires du groupe italien en avril, ce qui pourrait ouvrir un nouveau chapitre dans la bataille juridique avec le groupe français.

* Alors que de nombreuses incertitudes pèsent depuis quelques semaines sur EDF, avec en particulier un flou persistant autour du projet de "nationalisation" du parc nucléaire et les contours de la future structure, le titre remonte de 2,1% à 11,32 euros en bourse ce mercredi, aidé par le broker HSBC qui est repassé de "neutre" à "achat" avec un cours cible de 13,50 euros.

* Worldline (+0,6%) profite notamment d'un coup de pouce de Credit Suisse qui, dans une note d'analyse, augmente de 9 euros son objectif de cours, à 47 euros, tout en reconduisant son conseil "sous-performer". Le broker helvète justifie son ajustement par la mise à jour de ses paramètres de valorisation, suite à l'appréciation des multiples des comparables. Pour Credit Suisse, le prochain enjeu pour Worldline se situe dans le rachat des minoritaires de sa filiale equensWorldline, qu'il valorise dans une fourchette 1,1/1,6 milliards d'euros, avec des négociations qui s'annoncent serrées. Quoi qu'il en soit, Credit Suisse estime que le marché prend des raccourcis sur Worldline et devrait être plus rigoureux dans son évaluation de Worldline, en se basant par la somme des parties.

VALEURS EN BAISSE

* Valeo recule de 1,8% à 26,7 euros. En amont de la publication des comptes du premier semestre de l'équipementier, dont l'échéance est prévue le mercredi 24 juillet 2019, deux analystes viennent de procéder à des ajustements de leurs estimations et à la mise à jour de leur modèle de valorisation. Verdict : MainFirst passe de "neutre" à "sous-performance" sur Valeo, en ramenant sa cible de 28 à 24 euros, tandis qu'Invest Securities coupe son objectif de 36 à 31 euros, tout en restant à l'achat.

* Total (-0,30% à 49,43 euros) vient de démarrer sa bioraffinerie de La Mède, située dans les Bouches-du-Rhône, avec la production des premiers litres de biocarburants. Ce démarrage marque l'aboutissement de la reconversion d'une raffinerie d'hydrocarbures en une plateforme de nouvelles énergies. Lancé en 2015, ce projet a bénéficié d'un investissement de 275 millions d'euros.

* Vallourec cède 0,6% à 2,68 euros. Morgan Stanley a dégradé le groupe parapétrolier de 'pondération en ligne' à 'sous-pondérer' tout en portant son objectif de cours de 2,8 euros à 3 euros. La reprise pour les sociétés de services pétroliers sera cahoteuse, inférieure à la normale et fragile, contrairement aux cycles haussiers précédents, affirme le courtier.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/07/2019

Après la signature de l'accord inter-gouvernemental CaMo (Capacité Motorisée) entre la France et la Belgique fin 2018, Thales a débuté les travaux sur...

Publié le 16/07/2019

Au total Microwave Vision Group (MVG) a enregistré 70,5 millions d’euros de prises de commandes sur le 1er semestre 2019, ce qui représente quasiment 1 an de chiffre d’affaires et une hausse de…

Publié le 16/07/2019

Peugeot campe sur les 22 euros ce mardi, alors que le groupe a fait part de ventes mondiales (marques Peugeot, Citroën, DS, Opel, Vauxhall) en recul...

Publié le 16/07/2019

Après PSA hier, le groupe Renault (-1,13% à 51,82 euros) a présenté ce matin ses résultats commerciaux pour le premier semestre. La firme au Losange a vendu 1 938 579 véhicules, ce qui…

Publié le 16/07/2019

Le calme reprend le dessus...