En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
+0.00 %

Mi-séance Paris : les 5.500 points tiennent bon

| Boursier | 491 | Aucun vote sur cette news

es valeurs pétrolières sont bien orientées dans le sens du baril

Mi-séance Paris : les 5.500 points tiennent bon
Credits Reuters

LA TENDANCE

La bourse de Paris continue d'alterner entre légère baisse et légère hausse autour des 5.500 points. Ce lundi, c'est une légère baisse qui l'emporte tout en préservant les 5.500 points (-0,2% en fin de matinée à 5.505 points). Les valeurs pétrolières sont bien orientées, dans le sens du baril. A l'inverse, le secteur bancaire pèse sur la tendance avec en particulier Société Générale, plus forte baisse du CAC40. les marchés américains fers de lance de la hausse des actions depuis de nombreuses semaines pourraient bénéficier d'un nouveau levier favorable avec la très attendue réforme fiscale promise par Donald Trump : aujourd'hui débute l'examen du projet par la Commission des Voies et Moyens de la Chambre des représentants. Cette étape va permettre aux membres de la Commission d'obtenir une explication détaillée du projet de loi. Les investisseurs seront attentifs.

VALEURS EN HAUSSE

* Une pétrolière en tête du CAC40 : Technip FMC gagne 1,2% à 24,85 euros.

* Vallourec progresse aussi de 2% à 5,15 euros. Le baril de pétrole poursuit sa hausse à plus de 55 dollars le WTI désormais.

* Total (+0,10% à 48,5 euros) et Erg ont vendu à API leurs actifs de distribution de carburants et de raffinage en Italie, sur la base d'un prix de 750 ME. Le Français détenait 49% de la coentreprise. Il est désormais recentré sur les carburants poids lourds et les carburants pour l'aviation, ainsi que sur les lubrifiants, dont il a racheté la part minoritaire d'Erg.

VALEURS EN BAISSE

*Société Générale perd 3,5% à 44,1 euros. Oddo BHF a revu en légère baisse ses estimations de résultats et son objectif qui passe de 48 à 47,1 euros. Le broker estime qu'en l'état, SG n'offre qu'un potentiel de hausse limité.

* BNP Paribas perd aussi 1,6% à 64,7 euros. Les autorités américaines ont étendu leur enquête sur le rôle des banques Crédit Suisse, BNP Paribas et VTB dans l'émission de 2 Mds$ d'emprunts par le Mozambique, a appris le 'Wall Street Journal'. Les enquêteurs cherchent à savoir dans quelle mesure leurs interventions auraient pu favoriser le détournement des fonds publics au profit de certains dirigeants politiques locaux. L'affaire est connue depuis plusieurs mois.

* Airbus (-0,1% à 87,1 euros) : l'industriel a finalisé la cession de sa filiale de maintenance Vector Aerospace à StandardAero, six ans après l'avoir acquise. Les deux groupes ont trouvé un terrain d'entente vendredi dernier, mais les conditions exactes de la transaction n'ont pas été communiquées. Il y a quelques mois, un prix de l'ordre de 800 M$.

* AccorHotels (-1,4% à 42,1 euros) fait partie des entreprises qui ont été citées dans les médias du weekend comme étant corrélées au Prince Alwaleed Bin Talal, qui a été incarcéré lors d'une vaste opération menée par les autorités saoudiennes, visant des dizaines de notables et de politiciens du Royaume. Via son holding Kingdom Holding, il possède en effet 5,7% du capital du groupe hôtelier. Ses déboires judiciaires n'ont évidemment aucun impact sur le fonctionnement opérationnel d'AccorHotels.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...