En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
-
5 475.50
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 397.14
-
DAX PTS
12 430.88
-
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
-0.50 %
1.174
-0.08 %

Mi-séance Paris : les 5.500 points n'ont pas tenu

| Boursier | 462 | Aucun vote sur cette news

La bourse de Paris interrompt donc son ascension progressive

Mi-séance Paris : les 5.500 points n'ont pas tenu
Credits Reuters

LA TENDANCE

Les 5.500 points, tout juste maintenus en clôture hier soir, n'ont pas tenu ce matin. La bourse de Paris interrompt donc son ascension progressive (8 séances de hausse sur les 10 séances précédentes) avec un CAC40 en baisse de 0,5% autour de 5.475 points vers la mi-journée. Malgré la reprise de quelques publications semestrielles, ce n'est pas encore la rentrée sur le marché parisien et les volumes de transactions restent très peu animés. Imperturbable, Wall Street a signé hier soir de nouveaux records historiques sur le Nasdaq et le S&P500, s'appuyant sur la détente entrevue dans les négociations commerciales. Après le succès des négociations commerciales avec le Mexique, les investisseurs attentent ainsi une issue similaire entre les Etats-Unis et le Canada. Le président américain Donald Trump et le Premier ministre canadien Justin Trudeau ont exprimé mercredi leur optimisme : Le Canada veut "prendre part à l'accord. Nous sommes probablement sur la bonne voie", a déclaré mercredi le président américain. De son côté, Justin Trudeau estime qu'un accord pourrait être trouvé d'ici la date butoir fixée à vendredi. Autre signe de détente : Donald Trump a permis une exonération des quotas et donc l'absence de tarifs douaniers pour les importations d'acier en provenance de Corée du Sud, du Brésil et de l'Argentine, ainsi que pour l'aluminium argentin, si la production américaine s'avère insuffisante.

VALEURS EN HAUSSE

* Eiffage (+2,6% à 99 euros) a réalisé un chiffre d'affaires de 7,65 milliards d'euros sur le premier semestre 2018, en hausse de 9,4% à structure réelle et de 6,4% à périmètre et change constants. Le résultat opérationnel courant s'établit à 806 millions d'euros, en progression de 11,2% (+19,3% dans les Travaux). Le bénéfice net à 217 millions d'euros (173 millions d'euros en juin 2017), en croissance de 25,4%. Eiffage confirme donc les perspectives de croissance de son activité et une nouvelle progression de ses résultats en Travaux et en Concessions (hors ajustement des impôts différés non courants) sur l'ensemble de l'année 2018.

* En tête du CAC40, Bouygues (+3,7% à 38,7 euros) a dévoilé un résultat opérationnel courant semestriel de 303 millions d'euros, contre 347 millions d'euros au premier semestre 2017. Il reflète la hausse de la profitabilité de Bouygues Telecom et un résultat opérationnel courant des activités de construction qui reste pénalisé par l'impact des mauvaises conditions météorologiques au premier trimestre.

* Vinci gagne aussi 1,2% à 84,6 euros. Le groupe de BTP a déjà publié ses comptes semestriels fin juillet et publiera son chiffre d'affaires trimestriel le 11 octobre.

* Pixium Vision (+3% à 1,89 euro) a annoncé le franchissement d'un jalon majeur dans le développement de PRIMA, son implant photovoltaïque miniature sous-rétinien et sans fil. Le dispositif PRIMA a été activé avec succès chez les cinq patients implantés souffrant d'une déficience visuelle sévère liée à la forme sèche de Dégénérescence Maculaire Liée à l'Age (DMLA).

VALEURS EN BAISSE

* BNP Paribas perd 0,9% à 51,5 euros. La Commodity Futures Trading Commission (CFTC), l'autorité de régulation des marchés à terme aux Etats-Unis, a annoncé une amende au civil de 90 millions de dollars (76,9 millions d'euros) visant BNP Paribas pour tentative de manipulation de l'ISDAfix, indice de référence utilisé sur le marché des dérivés de crédit.

* Michelin (-0,3% à 103,3 Euros) a procédé avec succès au placement d'une émission obligataire d'un montant total de 2.5 milliards d'euros en trois tranches, à maturité 7 ans, 12 ans et 20 ans respectivement. La tranche à 7 ans s'élève à 750 millions d'euros. Elle est assortie d'un coupon de 0,875% par an et sera émise à 99.099% du nominal. La tranche à 12 ans s'élève à 1 milliard d'euros. Elle est assortie d'un coupon de 1.75% par an et sera émise à 99.262% du nominal. La tranche à 20 ans s'élève à 750 millions d'euros. Elle est assortie d`un coupon de 2,50% par an et sera émise à 99.363% du nominal.

* Orange (-1,5% à 14,07 euros) a annoncé des évolutions au sein du comité de direction d'Orange France. Michel Jumeau est notamment nommé Directeur Exécutif Adjoint d'Orange France, en charge du marché Grand Public. Au-delà de ses fonctions actuelles de Directeur Digital et Marketing Grand Public, Michel Jumeau coordonnera, avec les différentes directions concernées, l'ensemble de la stratégie et du développement du domaine Grand Public.

* Unibail-Rodamco-Westfield perd 5% à 180,5 Euros) après ses comptes semestriels. Le Résultat Net Récurrent par action (RNRPA) ressort à 6,61 euros, en hausse de 7,3%, et le résultat net récurrent par action ajusté atteint 6,58 euros (+6,8%). Au 30 juin 2018, l'ANR de continuation par action s'est établi à 227,10 euros, en hausse de +7,9 euros (+3,6%) par rapport au 31 décembre 2017.

* Iliad est sous pression, en retrait de 6% à 113,2 euros, au plus bas depuis six ans. Les derniers chiffres de Bouygues Telecom confirment qu'Iliad est le seul opérateur à avoir perdu des abonnés à la fois dans le fixe et dans le mobile au deuxième trimestre, notent les analystes de Raymond James.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

  A propos du contrat Rafale en Inde     Saint-Cloud, le 21 septembre 2018 - A propos du contrat signé en 2016 avec l'Inde pour la fourniture de 36 avions de combat…

Publié le 21/09/2018

Le boycott qui affecte depuis avril les produits Danone au Maroc a fait plonger dans le rouge les résultats de Centrale Danone, la filiale marocaine du géant français des produits laitiers.

Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...