En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 978.18 PTS
-1.22 %
4 961.00
-1.35 %
SBF 120 PTS
3 939.83
-1.21 %
DAX PTS
13 116.25
-0.7 %
Dow Jones PTS
27 657.42
-0.88 %
10 936.98
-1.3 %
1.184
0. %

Mi-séance Paris : légère baisse du CAC40 avant la réunion de la BCE

| Boursier | 747 | Aucun vote sur cette news

Le Conseil d'Administration de Suez a rejeté unanimement l'offre de Veolia

Mi-séance Paris : légère baisse du CAC40 avant la réunion de la BCE
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 évolue en légère baisse ce jeudi mais préserve les 5.000 points. En repli de 0,2% autour de 5.030 points en fin de matinée, la tendance se veut hésitante en attendant la réunion de rentrée de la BCE cet après-midi.

Tandis que les derniers indicateurs macro-économiques soulignent que la reprise "post-Covid" patine en Europe, la banque centrale pourrait se montrer ouverte à de nouvelles mesures de soutien, même si aucun geste concret n'est attendu dès cette semaine par les économistes...

Après la grande purge qui a secoué les valeurs technologiques US, la cote américaine a opéré un sursaut technique hier soir. Le DJ a repris 1,6% à 27.940 pts et le S&P500 a grimpé de 2,02% à 3.399 pts, alors que le Nasdaq s'est redressé de 2,71% à 11.142 pts. Mais la tendance de pré-séance ne semble pour l'instant pas confirmer ce mouvement...

VALEURS EN HAUSSE

* PSA Groupe avance de 2,7% à 15,9 euros, bien aidé par une étude d'analyste. Bank of America a en effet repris la couverture du titre avec un objectif de 23 euros. Le marché est globalement positif sur le dossier puisque, selon le consensus 'Bloomberg', 13 analystes sont à l''achat', 1 à 'conserver' et 4 à 'vendre'. L'objectif moyen à douze mois est fixé à 19,11 euros.

* Chargeurs bondit de 13% à 18,2 euros. Le spécialiste de la fabrication de films de protection des surfaces, de produits techniques et textiles a vu son EBITDA être multiplié par plus de deux au premier semestre, à 71,2 millions d'euros, pour un chiffre d'affaires de 518,5 millions d'euros, en croissance de 59% (+54,4% en organique). Cette performance remarquable est portée par les ventes de Chargeurs Healthcare Solutions au 2ème trimestre, qui atteignent 253,9 millions d'euros, essentiellement réalisées en Europe. Le résultat net atteint 28,9 millions d'euros contre 8,3 ME un an plus tôt, dont 29 ME en résultat net part du Groupe, tiré par la forte augmentation du ROPA.

* Valneva (+2%) a signé un nouveau contrat d'une durée maximale de trois ans avec le Département américain de la Défense pour la fourniture de son vaccin contre l'encéphalite japonaise IXIARO. Ce nouveau contrat porte sur une période de trois ans (une première année ferme et deux années supplémentaires via des options) pour une valeur de 61 millions de dollars la première année. Le Département américain de la Défense a ensuite la possibilité d'acheter le vaccin pour une valeur de 76 millions à 105 millions de dollars sur deux ans. Les livraisons du vaccin pour la première année vont débuter au quatrième trimestre 2020.

* AKKA (+5%) a enregistré un chiffre d'affaires de 778 ME au premier semestre 2020, en baisse de 12,7%, soit 20,3% sur une base organique. La performance du Groupe au cours du premier semestre 2020 a été pénalisée par les effets négatifs de la crise de la COVID-19 sur la demande et par les mesures de confinement à travers le monde à partir de mars 2020. AKKA a atteint un point bas en mai 2020 et connaît depuis une reprise progressive de son activité. La perte opérationnelle du Groupe s'élève à -66,1 ME, conséquence directe de la crise de la COVID-19. AKKA a enregistré 52,4 ME de coûts non récurrents, dont 46 ME liés à la crise de la COVID-19 consacrés aux mesures visant à préserver la santé des employés, des coûts dus au chômage partiel et des provisions pour créances clients, ainsi que 6,8 ME liés au déploiement de Fit-2 Clear Now, le plan de performance du Groupe.

* Solocal repend 10% à 0,064 euro avant le détachement des DPS permettant de participer à l'augmentation de capital demain matin.

VALEURS EN BAISSE

* Bouygues cède 0,3% à 32,5 euros alors que Barclays a dégradé la valeur à 'pondération en ligne'. Le conglomérat a enregistré des chiffres plus élevés que prévu au deuxième trimestre, à la fois sur les télécoms et la construction. Cela amène le courtier à revoir à la hausse ses estimations pour 2020. Cependant, il avait déjà pris en compte une forte reprise pour 2021, de sorte que ses estimations pour l'après 2020 sont largement inchangées.

* Veolia recule de 0,8%. Le Conseil d'Administration de Suez rejette unanimement l'offre de Veolia. Réuni hier, il a considéré que le projet d'opération hostile annoncé par son concurrent, le 30 août, est incompatible avec l'intérêt de Suez et de l'ensemble de ses parties prenantes, en particulier ses actionnaires, ses salariés et ses clients. Le Conseil apporte son plein soutien à l'équipe de direction.

* Vallourec reste en baisse de 2,8% à 18,6 euros, la faiblesse des cours du pétrole n'arrangeant pas les déboires financiers du groupe.

* Bien orienté hier, Orange reperd 1,4% à 9,46 euros, plus forte baisse du CAC40 à la mi-journée. Orange a réalisé une émission inaugurale de 500 ME d'obligations durables, pour une maturité de 9 ans et un coupon annuel de seulement 0,125%.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
#}
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/09/2020

Sensorion estime être en mesure de financer ses activités jusqu' à la fin du troisième trimestre 2022

Publié le 18/09/2020

Acteos a publié un chiffre d'affaires en croissance organique de 10,9% à 7,066 millions d'euros au premier semestre de son exercice 2020. La perte nette (part du groupe) du spécialiste de…

Publié le 18/09/2020

Au 30 juin 2020, Crossject dispose d’une trésorerie de 7,3 millions d'euros, contre 7,9 millions d'euros, au 31 décembre 2019. Sur le semestre, la société a bénéficié d’un prêt garanti par…

Publié le 18/09/2020

Au 1er semestre 2020, le chiffre d'affaires consolidé de Bassac s'établit à 398 ME, en baisse de 8% par rapport au 1er semestre 2019...

Publié le 18/09/2020

Marie Brizard Wine and Spirits (MBWS) a annoncé le report de la publication de ses résultats semestriels 2020 au 30 septembre, en raison de contraintes logistiques liées au contexte sanitaire. Le…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne