5 549.82 PTS
+0.14 %
5 546.0
+0.11 %
SBF 120 PTS
4 438.95
+0.15 %
DAX PTS
13 572.39
+0.81 %
Dowjones PTS
26 214.60
+0.55 %
6 906.28
+0.00 %
Nikkei PTS
24 124.15
+1.29 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Mi-séance Paris : le rebond se poursuit pour le CAC40, Danone en vedette

| Boursier | 571 | Aucun vote sur cette news

Le rebond se poursuit en ce 15 août dans une actualité pour le mois limitée...

Mi-séance Paris : le rebond se poursuit pour le CAC40, Danone en vedette
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le rebond se poursuit en ce 15 août dans une actualité pour le mois limitée. A midi, le CAC40 gagne 0,43% à 5.144 points. La détente des tensions entre les Etats-Unis et la Corée du Nord profite aux places boursières mondiales. Kim Jong-un a déclaré qu'il allait attendre d'observer l'attitude des Etats-Unis avant de prendre une décision sur d'éventuels tirs de missiles visant les environs de l'île de Guam... Une accalmie qui profite au dollar face à l'euro, d'autant que la croissance allemande est ressortie inférieure aux attentes au deuxième trimestre. Le programme macroéconomique est chargé cet après-midi aux États-Unis avec les ventes au détail, l'indice manufacturier Empire State, les prix à l'import, les stocks des entreprises, ainsi que l'indice du marché immobilier de la NAHB.

Peu de choses à signaler du côté des valeurs, même si Danone se distingue encore, toujours porté par les spéculations entourant le dossier. A l'inverse, Nicox chute après avoir annoncé une levée de fonds de 26,25 ME, assortie d'une forte décote.

VALEURS EN HAUSSE

* Geci International (+10,5% à 0,22 euros). Le spécialiste de l'ingénierie en hautes technologies a réalisé un chiffre d'affaires de 6,5 ME au premier trimestre 2017/2018, en progression de 21% en publié et stable en pro forma. Le groupe rappelle que l'exercice précédent avait été marqué par l'acquisition en juin 2016 de la société ETUD Integral, dont la contribution est de 1 ME au premier trimestre de l'exercice 2017/2018. Concernant ses perspectives, Geci indique soutenir son déploiement commercial en privilégiant l'accroissement de sa clientèle et la montée en gamme qualitative de ses offres. Parallèlement, il poursuit sa réorganisation afin de trouver un équilibre financier en réduisant ses frais de fonctionnement.

* Danone (+2,2% à 68 euros) reste bien orienté en ce 15 août, toujours porté par le mouvement de spéculations entamé la veille. Alors que le 'New York Post' a indiqué au cours du week-end que le groupe agroalimentaire français pourrait bientôt être la cible d'une offre de rachat, Bloomberg a révélé hier soir que le fonds activiste Corvex Management détient pour quelque 400 millions de dollars d'actions Danone, soit environ 0,8% du capital. Corvex juge le titre significativement sous-évalué et estime que sa performance (par rapport aux concurrents) rebondira si la direction améliore ses opérations et réussit à bien positionner l'activité de la société pour bénéficier de la tendance porteuse dans la santé et le bien-être. Le fonds new-yorkais n'a cependant pas l'intention, pour l'instant, de demander publiquement une évolution ou des changements dans la gestion de Danone, ni d'engager une procédure pour peser sur ses décisions, mais sa position pourrait évoluer, précise Bloomberg, citant des sources proches du dossier.

* Peugeot (+0,4% à 18,3 euros) et Renault (+1% à 76,1 euros) alors que Fiat Chrysler s'est envolé de près de 8% hier à Milan sur des rumeurs de rachat par un constructeur chinois.

* Schneider (+0,4% à 67,5 euros). Le Crédit Suisse a réitéré son conseil "surperformer" sur la valeur tout en portant son objectif de 73 à 78 euros. Le broker continue à trouver le titre attractif compte tenu de la reprise des marchés finaux clés pour le groupe (construction et industrie) et de l'historique de la société en matière d'allocation de capital.

VALEURS EN BAISSE

* Nicox (-12,3% à 7,99 euros) après avoir à nouveau fait appel au marché. Le groupe a levé 26,35 millions d'euros via l'émission de 3.500.000 actions nouvelles ordinaires, au prix unitaire de 7,50 euros. Une émission réalisée avec une décote conséquente puisque Nicox a clôturé à plus de 9 euros lundi soir à Paris. Les nouvelles actions représenteront environ 13,6% du capital social de la société avant augmentation de capital et 12% après cette opération. De quoi fortement diluer les actionnaires et peser sur le titre ce matin.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2018

Le titre se maintient au-dessus de l'ancienne zone de résistance des 65 euros. Il est soutenu par sa moyenne mobile à 20 séances tandis que le RSI est bien orienté sans être en zone de surachat.…

Publié le 23/01/2018

  Paris, 23 janvier 2018 - Atos, leader international de la transformation digitale, annonce aujourd'hui que sa solution de gestion des identités et accès « Evidian IAM » a…

Publié le 23/01/2018

D'après les chiffres de Médiamétrie...

Publié le 23/01/2018

Louis Capital Markets Midcap Partners estime qu'il est encore trop tôt pour se positionner sur ID Logistics en dépit d'une année 2017 blanche...

Publié le 23/01/2018

Plus perfectionné que son frère jumeau...

CONTENUS SPONSORISÉS