En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 451.59 PTS
+1.07 %
5 460.0
+1.23 %
SBF 120 PTS
4 365.94
+0.90 %
DAX PTS
12 326.48
+0.88 %
Dowjones PTS
26 648.22
+0.92 %
7 569.90
+1.06 %
1.176
+0.81 %

Mi-séance Paris : le rebond s'affirme

| Boursier | 890 | Aucun vote sur cette news

La journée s'annonce relativement calme en l'absence de Wall Street, fermé pour la fête de Thanksgiving.

Mi-séance Paris : le rebond s'affirme
Credits Reuters

LA TENDANCE

Un début de séance hésitant et en légère baisse laisse place vers la mi-journée à un rebond qui s'affirme. Le CAC40 reprend 0,5% autour de 5.380 points. La journée s'annonce relativement calme en l'absence de Wall Street, fermé pour la fête de Thanksgiving. D'autant plus que la place américaine ouvrira seulement pour une demi-séance demain. Du coté des entreprises, l'aciériste allemand ThyssenKrupp a manqué le consensus, tandis que l'énergéticien britannique Centrica a averti sur ses objectifs annuels. Porté par de nouvelles rumeurs de cessions, Altice rebondit tandis le secteur des biotechs souffre après une grosse déception sur un candidat médicament d'Innate Pharma.

VALEURS EN HAUSSE

* Altice (+4,5% à 7,9 euros). Pour tenter de rassurer des marchés sceptiques, le groupe pourrait céder, outre les pylônes de SFR et Portugal Telecom, ses filiales en République Dominicaine et en Suisse, aux dernières rumeurs. En parallèle, des actionnaires ont prévu d'attaquer la société devant la justice française pour diffusion d'informations fausses et trompeuses. Ils sont pilotés par l'avocat Frédéric-Karel Canoy, un vétéran des combats de ce type. ABN Amro a par ailleurs démarré le suivi d'Altice à l'achat en visant 16 euros.

* Virbac (+5% à 110,8 euros) a reporté de 3 ans le rachat des minoritaires de Centrovet. Ce report permet au groupe de limiter l'impact sur sa dette, tout en confirmant son intérêt stratégique pour l'aquaculture et pour la société Centrovet.

* Genfit (+1,3% à 22,8 euros) peut continuer son essai de phase III RESOLVE IT après le feu vert de son comité de surveillance et de suivi indépendant. L'essai teste le candidat elafibranor dans la NASH. Le laboratoire a déjà inclus 800 patients dans son étude.

* BNP Paribas (+0,1% à 63 euros) a confirmé son objectif de ratio CET1 Bâle 3 à 12% en 2020. Le FSB a réduit de 50 points l'exigence de matelas de sécurité supplémentaire exigé en tant qu'établissement systémique, en le ramenant de 2 à 1,5%. Cela augmente d'autant la marge de manoeuvre du groupe par rapport aux seuils réglementaires.

* Les cycliques Saint-Gobain et Schneider affichent les plus fortes hausses du CAC40 sur des gains un peu inférieurs à 2%.

VALEURS EN BAISSE

* SoLocal reperd 4,5% à 0,88 euro. Kepler Cheuvreux a jeté l'éponge sur le dossier ce matin, en réduisant sa recommandation de neutre à alléger, pour un objectif de 0,80 euro, contre 1,05 euro précédemment. Désormais, les opinions des six analystes qui suivent encore le dossier sont parfaitement partagées : 2 positives, 2 neutres et 2 négatives.

* Rémy Cointreau (-3% à 107,6 euros) a fait progresser ses marges lors du premier semestre de son exercice 2017-2018. La marge brute notamment, grâce à la montée en gamme des spiritueux et malgré les investissements dans la publicité et le réseau de distribution. L'objectif de hausse du résultat opérationnel courant est confirmé. Les résultats sont honnêtes, mais il y avait un risque de faiblesse du titre compte tenu du niveau de valorisation élevé, écrivait ce matin Edward Mundy, chez Jefferies, qui recommande de conserver les positions même si son objectif de cours de 100 euros est plus bas que les niveaux actuels.

* Innate Pharma plonge de 40% autour de 5 euros, plombé par un programme lirilumab qui déçoit et qui pourrait sortir des modèles de valorisation des analystes, tant ses chances de succès paraissent faibles.

* Plus forte baisse du CAC40, TechnipFMC (-1% à 22,8 euros ) a prévu une journée investisseurs le 28 novembre prochain à Houston, aux États-Unis. La session de présentation générale aura lieu de 8h30 à midi, tandis que les ateliers auront lieu l'après-midi pour mettre en avant les solutions intégrées du groupe, ses technologies, ses services et ses produits, précise le groupe franco-américain dans un communiqué. La session générale sera retransmise en direct par webcast audio. "Au cours de cette journée, les membres de l'équipe de direction présenteront les stratégies développées par TechnipFMC pour améliorer la performance de l'industrie mondiale de l'énergie", commente le management.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2018

Le résultat opérationnel du premier semestre 2018 de Soft Computing s'élève à 1...

Publié le 20/09/2018

Comme publié précédemment, Mauna Kea a enregistré une baisse de son chiffre d'affaires de 18% à 2,707 ME, principalement imputable au T1, mais avec...

Publié le 20/09/2018

Kerlink, spécialiste et leader mondial des réseaux et solutions dédiés à l'Internet des Objets (IoT), annonce aujourd'hui que la société a été choisie...

Publié le 20/09/2018

Au 1er semestre 2018, Alpha MOS a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 1,6 ME en baisse de (0,5) ME par rapport à la même période de l'année...

Publié le 20/09/2018

Balyo annonce le recrutement d'un Directeur Industriel et le déploiement d'un plan de recrutement ambitieux pour accompagner sa croissance...