Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 651.13 PTS
+1.03 %
6 656.50
+1.1 %
SBF 120 PTS
5 210.75
+0.98 %
DAX PTS
15 697.21
+0.52 %
Dow Jones PTS
34 814.39
+0.68 %
15 503.53
+0. %
1.177
-0.39 %

Mi-séance Paris : le luxe pénalise encore le CAC40

| Boursier | 575 | Aucun vote sur cette news

Deuxième séance de repli prononcé pour Kering et LVMH

Mi-séance Paris : le luxe pénalise encore le CAC40
Credits Reuters

LA TENDANCE

Encore une séance hésitante en Bourse de Paris qui alterne de légères baisses comme de légères hausses depuis 5 jours. Le CAC40 reperd actuellement 0,2% à 6.640 points et tergiverse donc depuis plusieurs séances autour des 6.650 pts, à l'écoute de la situation financière en Chine qui continue d'inquiéter les investisseurs. Le secteur du luxe en pâtit pour la deuxième séance consécutive. En revanche, les chiffres de l'inflation US au mois d'août ont plutôt rassuré les marchés hier...

VALEURS EN HAUSSE

* Airbus gagne 0,4% à 113,2 euros. Le président exécutif d'Airbus , Guillaume Faury, a évoqué mardi les difficultés de la chaîne d'approvisionnement rencontrées par le secteur aéronautique depuis la crise du Covid-19. "Nous craignons que la gestion de la chaîne d'approvisionnement soit pendant les 12 à 18 mois à venir l'aspect le plus difficile à gérer de ce que nous devons faire pour vraiment nous remettre (de la crise)", a-t-il ainsi déclaré pendant une intervention par visioconférence lors de la Conférence de Montréal. "Nous voyons clairement que la chaîne d'approvisionnement est dans une situation bien plus difficile qu'auparavant", a souligné le patron du constructeur aéronautique européen. "Si un, deux ou trois (fournisseurs) font faillite, c'est tout le processus qui est menacé. La chaîne d'approvisionnement est donc vraiment la clé de la reprise mondiale."

* DBV Technologies grimpe de 8% sur les 9 euros ce mercredi, alors que la SG est repassée à l''achat' sur le dossier.

* TotalEnergies progresse de 1,5% à 38,4 euros. Le baril de pétrole est encore en hausse avec un Brent à presque 75 dollars (+1,5%).

* Vallourec et CGG gagnent aussi 3%, Technip Energies 6%.

VALEURS EN BAISSE

* Kering abandonne encore 3,3%, LVMH lâche 2,6% et Hermès International cède 0,8%. Les craintes de ralentissement de l'économie chinoise ont été renforcées ce matin par l'annonce d'une timide hausse des ventes au détail dans le pays en août (+2,5%, soir le rythme le plus lent depuis août 2020) ainsi que par une progression de 5,3% sur un an de la production industrielle, soit la plus faible croissance depuis juillet 2020. L'économie chinoise s'était relevée de l'impact initial de l'épidémie de coronavirus, mais la reprise s'est ralentie au cours des derniers mois, les entreprises étant aux prises avec des résurgences de l'épidémie, des perturbations sur les chaînes d'approvisionnement et des coûts élevés des matières premières. De quoi mettre sous pression les acteurs du luxe alors que la Chine est depuis plusieurs années le principal moteur de croissance du secteur.

* Renault (-0,2%) et sa filiale RCI Bank and Services ont annoncé une prise de participation au capital de la société allemande Mobility Trader Holding GmbH, qui a créé la plateforme de vente en ligne de voitures d'occasion "Heycar", présente en Allemagne, au Royaume-Uni et en Espagne. Renault et ses concessionnaires mettront en ligne sur la plateforme leur stock de véhicules d'occasion et lui apporteront les actifs commerciaux du site de voitures d'occasion Carizy, acheté par Renault en 2018.

* Vivendi recule de 1,7% à 32 euros. Le Directoire de Vivendi, qui s'est tenu hier, a décidé d'associer le dividende exceptionnel en nature (5,3 milliards d'euros sur les réserves existantes au 22 juin 2021) à un acompte sur dividende en nature payé au regard du bilan intermédiaire au 30 juin 2021. L'addition de ces deux dividendes permet de distribuer en nature jusqu'à 60% du capital d'UMG aux actionnaires de Vivendi le 21 septembre 2021.

* Sodexo cède 1,1% à 70,5 euros, victime d'une note de HSBC qui a dégradé le dossier à 'conserver' avec un objectif ramené de 95 à 80 euros.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/09/2021

Roctool bondit de 26% ce jeudi à 2,6 euros dans un volume particulièrement fourni...

Publié le 16/09/2021

La séance est marquée par l'envolée de l'action Lagardère

Publié le 16/09/2021

C'est un coup d'éclat que l'on avait pas vu venir. En tout cas, pas si tôt. Et pourtant, l'annonce du lancement d'une OPA de Vivendi (-0,06% à 31,69 euros) sur Lagardère (+19,34% à 23,26 euros)…

Publié le 16/09/2021

Cycle porteur...

Publié le 16/09/2021

Biocorp a signé un accord avec l'allemand Merck portant sur le développement d'une version spécifique de Mallya afin de surveiller l'observance dans le domaine de l'hormone de croissance humaine…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne