Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 739.73 PTS
-4.75 %
6 699.0
-5.21 %
SBF 120 PTS
5 251.30
-4.54 %
DAX PTS
15 257.04
-4.15 %
Dow Jones PTS
34 899.34
-2.53 %
16 025.58
-2.09 %
1.132
+0.03 %

Mi-séance Paris : le CAC40 tourne autour de ses records

| Boursier | 639 | Aucun vote sur cette news

L'indice de la bourse de Paris est stable autour de 6.925 points

Mi-séance Paris : le CAC40 tourne autour de ses records
Credits Reuters

LA TENDANCE

C'est la grande hésitation à proximité immédiate des records pour le CAC40 ! L'indice de la bourse de Paris est stable autour de 6.925 points, à 20 points seulement du niveau historique de 6.944,77 points datant du 4 septembre 2000 (en séance). Le CAC40 est d'ailleurs monté ce matin jusqu'à 6.935 points. Le secteur pétrolier pèse pourtant sur la tendance. Les cours du brut consolident assez nettement dans l'attente de la réunion de l'Opep+ et après l'annonce d'une nouvelle hausse des réserves de pétrole la semaine dernière aux Etats-Unis (données de l'American Petroleum Institute). Le baril de brut léger américain WTI (qui a bondi 11% en octobre et de plus de 70% depuis janvier), cède actuellement 2,2% à 82 $ (contrat à terme de décembre sur le Nymex), tandis que le Brent redonne 2% à 83 $ (contrat de janvier).

Concernant le rendez-vous de la Fed, les marchés s'attendent à une annonce sur la réduction du programme d'achats mensuels d'actifs, mais ils attendent surtout de voir si des indications sur d'éventuelles hausses de taux l'an prochain seront données.

De son côté, Christine Lagarde juge très peu probable une hausse des taux de la BCE avant 2023. "Nous avons clairement défini les trois conditions qui doivent être remplies avant que les taux ne commencent à augmenter", et il est très peu probable que ces conditions soient remplies l'année prochaine, a déclaré la présidente de la BCE à Lisbonne. Malgré la poussée actuelle de l'inflation, les perspectives d'inflation à moyen terme restent modérées, selon la dirigeante. "Nous continuons à utiliser notre programme d'achat d'urgence en cas de pandémie (PEPP) pour préserver des conditions de financement favorables et veiller à ce que les coûts d'emprunt pour tous les secteurs de l'économie ne se resserrent pas indûment".

VALEURS EN HAUSSE

* Wordline tente de confirmer son rebond initié hier. Le titre reprend 1,5% à 50,5 euros. Parmi les derniers avis de brokers, Jefferies a coupé son objectif de cours de 101 à 70 euros en restant à 'acheter' et Goldman Sachs ne vise plus que 60 euros, contre 85 euros précédemment, tout en restant lui aussi à l'achat sur le dossier. HSBC vise quant à lui désormais 78 euros. JP Morgan a abaissé sa cible de 91 à 73 euros ('surpondérer').

* Troisième séance de hausse pour Schneider (+1,4% à 152,3 euros) qui se rapproche de ses sommets.

* Air France KLM reprend 1,7% à 4,32 euros. La Lufthansa eut affiché un bénéfice surprise au troisième trimestre grâce à l'explosion de la demande de fret et à l'assouplissement des restrictions sur les voyages cet été. La compagnie allemande a enregistré un bénéfice ajusté avant intérêts et impôts de 17 millions d'euros sur les trois mois clos fin septembre, son premier bénéfice depuis le début de la pandémie du Covid-19. Le consensus tablait sur un résultat de -169 ME. Le bénéfice net reste dans le rouge, à -72 ME, contre une perte massive de 2 MdsE un an plus tôt, pour des revenus quasi doublés sur un an, à 5,2 MdsE. Le free cash-flow ajusté est positif à hauteur de 13 ME. Le groupe s'attend à ce que la demande continue à évoluer positivement. À la fin du troisième trimestre, les nouvelles réservations avaient déjà atteint environ 80% du niveau de 2019.

* Hermes (+0,7%) a touché ce matin un nouveau sommet historique à plus de 1.400 euros, soit une capitalisation boursière qui se rapproche des 150 milliards d'euros.

VALEURS EN BAISSE

* Plus forte baisse du CAC40, TotalEnergies perd près de 2% à 42,85 euros, dans le sens du baril.

* Nexans abandonne 2% à 84,4 euros. Si le fabricant de câbles a confirmé ses objectifs annuels, son activité a déçu au troisième trimestre avec une croissance organique de seulement 0,4% sur la période. Le groupe vise toujours un Ebitda compris entre 430 millions et 460 millions d'euros sur l'exercice, ainsi qu'une rentabilité des capitaux employés située 13% et 15%. Avant l'ouverture, Morgan Stanley ('pondération en ligne') affirmait qu'avec un titre en hausse de 46% depuis le début de l'année, un troisième trimestre bénéficiant d'une base de comparaison "assez facile" et l'absence de relèvement de la guidance, "le marché pourrait être impitoyable"...

* Bouygues (-0,6% à 35 euros) a confirmé le dépôt d'une offre engageante auprès d'Engie en vue de racheter Equans. Ce projet s'inscrit dans la démarche stratégique de Bouygues visant à faire émerger au sein du Groupe un acteur majeur des services multi-techniques. Comme il l'a annoncé le 7 septembre dernier, Bouygues n'aurait pas recours à une augmentation de capital pour financer cette acquisition. Le processus de cession organisé par le vendeur est concurrentiel et confidentiel. Bouygues informera le marché en temps utile si cela s'avère nécessaire.

* Imerys cède 0,6% à 37,2 euros. Le spécialiste des minéraux industriels a réalisé un nouveau solide trimestre avec un EBITDA courant en hausse de 17,7 % à 194 millions d'euros pour un chiffre d'affaires en progression de 21% à 1,1 milliard d'euros. Le résultat net est passé sur un an de 39 à 74 ME. Imerys estime que la demande pour ses solutions de minéraux de spécialité devrait rester soutenue dans la plupart des segments de marché jusqu'en 2022. Le maintien d'une stricte discipline en matière de politique tarifaire et de gestion des coûts devrait continuer de compenser l'impact du renchérissement des coûts de production. Dans les conditions actuelles de marché, Imerys vise un EBITDA courant compris entre 735 et 755 millions d'euros en 2021, soit une amélioration significative par rapport aux 631 ME enregistrés en 2020.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2021

CODE OFFRE : FLASH21

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : FLASH21 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/11/2021

Eurofins Technologies continue d'innover et de développer une large gamme de solutions de diagnostic concernant le COVID-19, notamment en réponse à la...

Publié le 26/11/2021

Le groupe accroît ses capacités de production, d'innovation et de stockage au sein de ses sites d'Aubagne, Cergy et Lourdes afin de répondre à la...

Publié le 26/11/2021

Le Conseil d'Administration d'Almancora Société de gestion, administrateur statutaire de KBC Ancora, a décidé lors de sa réunion du 26 novembre 2021...

Publié le 26/11/2021

Pour la troisième année consécutive, le Groupe ORAPI poursuit sa progression au classement Gaïa Rating 2020, avec une note de 73 sur 100 dans sa...

Publié le 26/11/2021

On se dépêche...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne