Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 068.59 PTS
-1.75 %
6 990.50
-2.77 %
SBF 120 PTS
5 475.97
-1.71 %
DAX PTS
15 603.88
-1.94 %
Dow Jones PTS
34 265.37
-1.3 %
14 438.40
-2.75 %
1.134
0. %

Mi-séance Paris : le CAC40 tente de limiter les dégâts, Ipsen sous pression

| Boursier | 878 | Aucun vote sur cette news

En baisse marquée de plus de 2% à l'ouverture, le CAC40 limite la casse à la mi-journée, en repli de 1,09% à 6...

Mi-séance Paris : le CAC40 tente de limiter les dégâts, Ipsen sous pression
Credits Reuters

LA TENDANCE

En baisse marquée de plus de 2% à l'ouverture, le CAC40 limite la casse à la mi-journée, en repli de 1,09% à 6.851 points. L'impact économique des restrictions liées à la pandémie de coronavirus en lien avec le développement exponentiel des cas de contamination au variant Omicron inquiète les opérateurs à quelques jours de Noël. "Le sentiment de risque des investisseurs a été sapé par de nouvelles preuves au cours du week-end de l'impact perturbateur d'Omicron. Le confinement aux Pays-Bas va renforcer les craintes que des mesures similaires soient adoptées dans d'autres pays européens dans les semaines à venir", affirme par exemple Lee Hardman, analyste chez MUFG.

L'annonce par Moderna de données préliminaires montrant l'efficacité de sa dose 'booster' (de rappel) contre le nouveau variant du coronavirus rassure quelque peu. Selon le laboratoire américain, le rappel autorisé (50 microgrammes) augmente le niveau d'anticorps neutralisants d'environ 37 fois contre Omicron, tandis qu'une dose plus forte (100 microgrammes) multiplierait par 83 ces anticorps. Néanmoins, le groupe pharmaceutique poursuit ses travaux sur un booster spécifique à Omicron.

Aux Etats-Unis, le plan Build Back Better de l'administration Biden a du plomb dans l'aile après que le sénateur démocrate Manchin eut annoncé qu'il n'apporterait pas son soutien au projet de loi de dépenses sociales et écologiques de 1.750 milliards de dollars. La non-adoption de ce projet risque de peser plus ou moins fortement sur la croissance américaine l'an prochain. Goldman Sachs n'a d'ailleurs pas tardé à réagir en réduisant ses prévisions pour 2022.

Dans cet environnement de net regain de l'aversion au risque, le pétrole recule de près de 4% (68$ pour le WTI) alors que le Bitcoin cède 2,5% sur 24 heures, à 45.950$ sur Coindesk.

VALEURS EN HAUSSE

* Eurofins Scientific gagne 1,5% à 108,1 euros avec bioMerieux (+1,3% à 123,7 euros). Les valeurs 'covid' sont de retour au premier plan avec le renforcement des craintes liées à la propagation du variant Omicron. Les groupes évoluant dans le domaine du diagnostic et des tests sont particulièrement recherchés alors que le monde entier s'inquiète de l'envolée du nombre de cas de contamination au coronavirus.

* BNP Paribas (+0,5% à 56,4 euros) met fin à son aventure américaine dans la banque de détail. La banque de la rue d'Antin a conclu un accord avec BMO Groupe Financier pour lui céder 100% de sa filiale Bank of the West. L'opération, qui devrait être réalisée formellement au cours de l'année 2022, sous réserve des conditions suspensives habituelles, atteint 16,3 milliards de dollars en numéraire (environ 14,4 MdsE). Un montant qui représente 1,72 fois la valeur de l'actif net tangible de Bank of the West et 20,5% de la capitalisation boursière de BNP Paribas, pour une contribution moyenne de Bank of the West au résultat avant impôt du Groupe au cours des dernières années d'environ 5%.

VALEURS EN BAISSE

* Ipsen chute encore de 6,8% à 80 euros en ce début de semaine. Le titre du laboratoire avait déjà décroché de 8% vendredi à la suite de l'annonce d'un partenariat stratégique à long terme avec Genfit. Un accord jugé un peu cher payé par les investisseurs. Ce matin, le groupe biopharmaceutique est délaissé après qu'un générique du Somatuline, produit phare de la société, eut été approuvé par le régulateur américain. La société indienne Cipla a en effet déclaré dimanche avoir reçu l'approbation des autorités de la santé pour commercialiser le Lanréotide (via une injection), utilisé pour le traitement de l'acromégalie et des tumeurs neuroendocrines gastro-entéropancréatiques, sur le marché américain. Ce feu vert de la FDA n'est toutefois pas une surprise puisque Ipsen anticipe depuis longtemps le lancement progressif de génériques du Somatuline en Europe et aux Etats-Unis.

* Piscines Desjoyaux cède 3,6% à 29,5 euros malgré un très bon exercice. Le piscinier a réalisé, sur son exercice 2020-2021, un chiffre d'affaires record de 160,9 millions d'euros, en hausse de près de 40%. L'EBITDA s'établit à 41 ME, il représente ainsi près de 25% du chiffre d'affaires. Le groupe affiche un résultat opérationnel de 35 ME, en nette progression par rapport à l'exercice précédent de près de 14 ME (soit une hausse de 66%). Le résultat net part du groupe s'établit à 25,5 ME, en progression de 82%.

* Orpea (-3,4% à 83,7 euros) et Icade Santé ont signé des promesses portant sur l'acquisition des murs de trois maisons de retraite neuves en Allemagne pour un montant total d'environ 57 ME (droits inclus). Le portefeuille de trois actifs, de grande qualité et offrant des prestations haut de gamme, totalise 254 lits de maisons de retraite médicalisées et 95 appartements services pour une surface totale de c. 20.000 mètres carrés.

* Air France KLM perd 2,5% avec Groupe ADP (-1,5% à 106,5 euros) et Accor(-2,5% à 25,8 euros). Les acteurs européens du voyage et du loisir sont à nouveau chahutés ce lundi, plombés par les nouvelles restrictions mises en place aux quatre coins de l'Europe pour faire face à la nouvelle vague de coronavirus et tenter d'endiguer la propagation de la pandémie. Ce week-end, le secrétaire britannique à la Santé, Sajid Javid, a refusé d'exclure l'imposition de règles plus restrictives avant Noël tandis que les Néerlandais sont à nouveau sous le coup d'un confinement strict depuis dimanche. L'Allemagne est devenue le dernier pays à interdire la plupart des voyageurs en provenance de Grande-Bretagne alors que l'Espagne doit discuter mercredi d'éventuelles nouvelles mesures.

* Eutelsat Communications (-1,8% à 10,6 euros). Le Conseil d'administration a nommé Eva Berneke en tant que Directrice générale, à compter du 1er janvier 2022. Elle sera également cooptée en tant qu'administratrice.

* Klépierre (-1,1% à 19,4 euros) a conclu en fin de semaine dernière, les cessions de deux actifs commerciaux en France et en Allemagne pour un montant total de 345 millions d'euros (Part totale, hors droits de mutation), 3% au-dessus des valeurs d'expertise du 30 juin 2021 et en ligne avec les valeurs d'expertise du 31 décembre 2020, à un rendement initial net EPRA moyen de 5,1%.

* GL Events se replie de 1% à 17 euros. Le spécialiste de l'évènementiel bénéfice pourtant d'une actualité plutôt favorable puisqu'il va obtenir de nouvelles aides de l'Etat, se renforce en Chine via le rachat de la société organisatrice du salon Harbin Seed Expo, et rehausse ses objectifs 2021. GL Events a en effet réalisé un niveau d'activité élevé au cours des mois de septembre, octobre et novembre, dégageant un volume d'affaires semblable à 2019. En conséquence, le management anticipe désormais un chiffre d'affaires aux alentours de 720 ME (proche de 700 ME précédemment) et un résultat net part du Groupe supérieur à 10 ME (positif, précédemment).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

Plus que quelques jours pour bénéficier de notre offre Assurance vie

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 janvier 2021 inclus.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/01/2022

Approbation par l'assemblée générale ordinaire d'Advicenne du projet de transfert de la cotation des titres Advicenne sur le marché Euronext Growth...

Publié le 21/01/2022

L'Assemblée Générale des actionnaires d'AST Groupe qui s'est tenue le 21 janvier 2022 a approuvé le projet de transfert de cotation de ses titres du marché réglementé Euronext Paris…

Publié le 21/01/2022

La Société des Bains de Mer a réalisé vendredi soir son point d’activité du troisième trimestre 2021-2022. Entre octobre et décembre 2021, la société et ses filiales ont enregistré un…

Publié le 21/01/2022

CNP Assurances a finalisé avec succès sa première émission subordonnée Tier 3 de l'année pour un montant de 500 millions d'euros. Il s'agit d'obligations de maturité 7 ans portant intérêt au…

Publié le 21/01/2022

Le Conseil d'Administration a décidé de mettre en oeuvre ce transfert

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne