En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 885.04 PTS
-0.9 %
4 897.50
-0.56 %
SBF 120 PTS
3 890.08
-0.58 %
DAX PTS
12 647.80
-0.7 %
Dow Jones PTS
28 308.79
+0.4 %
11 677.84
+0. %
1.186
+0.37 %

Mi-séance Paris : le CAC40 tente de franchir les 4.900 points

| Boursier | 574 | Aucun vote sur cette news

Société Générale s'offre une quatrième séance dans le vert

Mi-séance Paris : le CAC40 tente de franchir les 4.900 points
Credits Reuters

LA TENDANCE

En hausse de 0,4% en fin de matinée, le CAC40 reprend le terrain perdu hier et tente de franchir les 4.900 points, dans le sillage de la belle hausse enregistrée hier soir en clôture à Wall Street, Trump ayant appelé le Congrès à voter rapidement un plan de soutien fort de 25 milliards de dollars pour le secteur aérien, 135 milliards de dollars d'aides aux petites entreprises et le versement de 1.200 dollars d'aide à chaque foyer américain...

De quoi réjouir les investisseurs qui guettent toujours l'évolution de la campagne électorale américaine et constatent qu'à moins de 4 semaines du vote, le candidat démocrate Joe Biden a accru son avance sur Donald Trump dans les derniers sondages, réalisés après que le président républicain a été atteint par le coronavirus. Selon un sondage réalisé par la chaîne 'CNN', publié mardi soir, Joe Biden a désormais une avance de 16 points sur Trump (57% de soutien contre 41% pour Trump).

Donald Trump, qui n'aurait plus désormais selon son médecin de symptômes du Covid-19, est de retour au bureau depuis hier à la Maison blanche, dans laquelle il était revenu dès lundi pour poursuivre sa convalescence. Trump pense même toujours qu'un vaccin pourrait être disponible avant l'élection du 3 novembre.

VALEURS EN HAUSSE

* Capgemini se distingue ce jeudi à la faveur d'un gain de 3% à 109,4 euros. La SSII bénéficie d'une actualité porteuse puisqu'outre une note positive du Credit Suisse, le géant indien Tata Consultancy Services s'envole à Bombay après les commentaires optimistes de son management et l'annonce d'un plan de rachat d'actions allant jusqu'à 160 milliards de roupies (2,2 milliards de dollars). Le PDG de l'une des plus importantes sociétés de services en informatique au monde, Rajesh Gopinathan, a déclaré que les budgets informatiques rebondissaient et que la croissance devrait s'accélérer alors que les clients dépensent davantage pour des services numériques tels que la migration vers le cloud, la sécurité et les outils de travail pour réduire les coûts et s'adapter à l'environnement post-pandémique. "La reprise se produit un trimestre plus tôt que prévu, elle est durable et a des bases solides", a déclaré le dirigeant. "Mais nous ne sommes pas complètement sortis de l'auberge et nous devons être prudents sur les fronts économique et sanitaire".

* Société Générale s'offre une quatrième séance dans le vert (+2% à 12,6 euros). Alors que la spéculation dans le secteur bancaire n'avait plus été aussi forte depuis de longs mois, le groupe de la Défense a annoncé hier soir les nominations de Delphine Garcin-Meunier au poste de Directrice de la Stratégie du Groupe et de Vincent Robillard au poste de Responsable de la Communication Financière et des Relations Investisseurs. Ces nominations seront effectives à partir du 9 novembre. Dans un entretien accordé à 'Reuters' mercredi, Frédéric Oudéa a par ailleurs estimé que "la valorisation actuelle de SocGen n'a aucun sens". Pour le directeur général de la banque, la refonte des équipes de marchés, associée à la levée attendue de l'interdiction par la Banque centrale européenne de verser des dividendes, et la réorganisation du réseau de banque de détail permettront de relancer la machine. "La situation devrait être très différente dans trois ou quatre trimestres", estime le dirigeant. "Nous avons récemment confirmé notre objectif d'une amélioration des performances au second semestre, en particulier sur nos activités des marchés actions, et avons lancé un projet prometteur afin de créer une nouvelle banque de détail qui sera leader en France".

* Korian (+0,9% à 27 euros) lance une augmentation de capital en numéraire avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires pour un montant (prime d'émission incluse) d'environ 400 millions d'euros (au prix de 18,10 euros par action). Predica et Holding Malakoff Humanis, les deux principaux actionnaires de Korian, détenant respectivement environ 24,3% et 7,7% de son capital, se sont engagés à souscrire à l'opération à hauteur de la totalité de leur quote-part dans le capital social de Korian, soit un montant global d'environ 128 millions d'euros, représentant environ 32% du montant total de l'émission.

* Voluntis flambe encore de plus de 40% à 3,24 euros après l'obtention d'un nouveau brevet.

VALEURS EN BAISSE

* Seule baisse significative sur le CAC40, Kering perd 1,2% à 576 euros.

* JC Decaux cède 0,2% à 15,37 euros. Goldman Sachs vient de rétrograder d''acheter' à 'neutre' sur le dossier du leader de la communication extérieure. L'objectif de cours est quant à lui révisé à 17 euros, contre 18 euros auparavant dans le viseur.

* Petite baisse de Saint-Gobain (-0,2%) après un abaissement de recommandation de Citi.

* Solocal recule encore de 3% à 0,0228 euro avant le regroupement des actions qui devrait être effectif le 24 octobre.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/10/2020

Tendance baissière ce matin à la Bourse de Paris ! Les investisseurs continuent à suivre les évolutions en matière de plan de relance budgétaire aux Etats-Unis. Alors que la date butoir était…

Publié le 21/10/2020

Les grandes manoeuvres devraient se poursuivre

Publié le 21/10/2020

Nestlé gagne 0,7% à 108,18 francs suisses après une publication trimestrielle meilleure que prévu. Au troisième trimestre 2020, le groupe agroalimentaire suisse a dégage une croissance organique…

Publié le 21/10/2020

APRR (Eiffage) a publié un chiffre d'affaires consolidé (hors construction) en repli de 16,5% à 1,657 milliard d'euros au 30 septembre 2020. Le trafic total mesuré par l'exploitant de réseaux…

Publié le 21/10/2020

Somfy décolle de 11,8% à 136,8 euros en début de séance...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne