Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 570.19 PTS
-0.79 %
6 560.00
-0.73 %
SBF 120 PTS
5 151.31
-0.7 %
DAX PTS
15 490.17
-1.03 %
Dow Jones PTS
34 584.88
-0.48 %
15 333.47
-1.18 %
1.172
0. %

Mi-séance Paris : le CAC40 se redresse après 4 séances de correction

| Boursier | 1255 | Aucun vote sur cette news

Paris rebondit dans le sillage d'une clôture positive à Wall Street hier soir

Mi-séance Paris : le CAC40 se redresse après 4 séances de correction
Credits Reuters

LA TENDANCE

Après presque 6% de baisse en 4 séances pour le CAC40 et un brusque retour de l'aversion au risque sur les marchés, la bourse de Paris rebondit dans le sillage d'une clôture positive à Wall Street hier soir. Le CAC40 gagne 1,85% en fin de matinée autour de 4.860 points. Les investisseurs restent cependant préoccupés par un ralentissement de la reprise économique alors que la pandémie de coronavirus entame une deuxième vague en Europe.

De son côté, le président de la Fed, Jerome Powell, a répété mardi devant le Congrès que la reprise était "très incertaine" et a estimé que de nouvelles mesures de soutien budgétaire et monétaire seraient sans doute nécessaires. "nous demeurons engagés à utiliser tous nos instruments pour faire ce que nous pouvons, pour aussi longtemps que nécessaire, pour s'assurer que la reprise sera aussi forte que possible et pour limiter les dégâts durables pour l'économie", a-t-il dit. "Il est probable que davantage de soutien budgétaire sera nécessaire", a-t-il poursuivi.

VALEURS EN HAUSSE

* Atos (+3,3% à 70,4 euros) et Siemens AG ont annoncé l'extension de leur partenariat stratégique, débuté en 2011, et qui vise à accélérer les objectifs de Siemens dans les domaines de la modernisation et de la digitalisation des services, du digital centré sur les données, de la transformation du cloud et de la cybersécurité. Ce partenariat s'inscrit dans le cadre d'accords d'un montant total de 3 milliards d'euros sur cinq ans.

* Sanofi (+2,7% à 87 euros) et Glaxosmithkline ont annoncé mardi avoir signé des accords avec le gouvernement du Canada pour lui fournir, dès 2021, jusqu'à 72 millions de doses de leur candidat vaccin adjuvanté contre le COVID-19.

* PSA Groupe (+4% à 15,9 euros) a racheté 10 millions de ses propres actions ordinaires, représentant environ 1,10% du capital social de la société, à Dongfeng Motor Group (DFG). Une opération réalisée en application des termes de l'accord de rachat d'actions signé le 17 décembre 2019 et de la décision du Conseil de Surveillance du 14 septembre de PSA. Ces actions ont été acquises par Groupe PSA ce 23 septembre dans le cadre d'une opération hors marché au prix de 16,385 euros par titre, pour un montant total de 163,85 millions d'euros (hors frais), et seront annulées après règlement-livraison de la transaction qui aura lieu le 25 septembre, conformément au programme de rachat d'actions du Groupe PSA.

* Veolia (+1,7% à 18,6 euros) s'est dit prêt, mardi soir, à revoir à la hausse son offre de rachat de la participation d'Engie dans Suez. "Des discussions vont se tenir avec Engie", a ainsi annoncé Olivier Brousse, directeur de la stratégie du groupe de services à l'environnement. Dans un entretien publié mardi sur le site des 'Echos', M. Brousse affirme que "le sujet du prix est légitime et nous en discuterons avec Engie, nous n'allons pas le nier".

* Alten monte de 6% à 73,5 euros ce mercredi, alors que le groupe a dégagé au premier semestre un résultat opérationnel d'activité de 75,2 millions d'euros, en recul de 35,6% par rapport à juin 2019 en raison de la baisse d'activité du dernier trimestre et des coûts additionnels engendrés par la crise sanitaire. Le résultat opérationnel s'est élevé à 68,7 ME (soit 5,5% de marge contre 8,4% au premier semestre 2019). Alten confirme s'attendre à un recul organique de l'activité au deuxième semestre proche de celui du deuxième trimestre. Le groupe estime que sa marge opérationnelle d'activité devrait donc être inférieure à celle du premier semestre 2020.

VALEURS EN BAISSE

* Aucune baisse sur le CAC40 à la mi-journée.

* Technicolor reste en baisse de 3% sous les 2 euros. Malgré la finalisation des dernières étapes de la restructuration financière, l'agence Standard & Poor's a dégradé sa note de Technicolor de 'CC' à 'SD' (selective default). La nouvelle dette de 457 millions d'euros est notée 'CCC', sous surveillance avec implications positives, puisqu'elle est isolée du swap dette contre equity. "Nous avons dégradé Technicolor à 'SD', compte tenu du fait que le groupe a achevé son plan de restructuration financière, qui comprenait deux composantes principales. Premièrement, la conversion d'environ 1.234 millions d'euros de dette en une nouvelle facilité de 574 millions d'euros et 660 millions d'euros de fonds propres le 22 septembre 2020. Deuxièmement, l'émission de 457 millions d'euros de nouvelle dette pour rembourser la facilité intermédiaire de 110 millions de dollars de JP Morgan et pour soutenir les besoins de liquidité de Technicolor, entreprise en juillet et septembre 2020", commente S&P.

* Groupe Crit abandonne 3,4% à 51 euros au lendemain de la publication d'une perte nette semestrielle de 10,1 ME pour un chiffre d'affaires de 814,1 ME, en repli de 33,9%. Le groupe a largement été affecté non seulement par la baisse du marché du Travail Temporaire mais également par l'effondrement des activités aéroportuaires. "Avec une situation financière extrêmement solide et un coeur de métier qui a démontré sa forte résilience, Groupe Crit est pleinement confiant dans sa capacité à sortir de la crise et à renouer avec sa trajectoire de croissance historique", a indiqué le management.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 17/09/2021

Les marchés actions américains sont dans le rouge à l'approche de la mi-séance. Les investisseurs jouent la prudence dans l’attente des conclusions de la réunion de politique monétaire de la…

Publié le 17/09/2021

Les bourses européennes restent péniblement dans le vert alors qu’elles ont réduit leurs gains à l'approche de la mi-séance, alors que les futures américains se sont retournés. A Paris, les…

Publié le 17/09/2021

En forte huasse ce matin, le CAC40 est désormais à la peine

Publié le 16/09/2021

Les indices américains sont à la peine ce jeudi : le Dow Jones , le S&P 500 et le Nasdaq perdent en effet un peu moins de 0,7% chacun, en dépit d'indicateurs satisfaisants. Il est vrai que les…

Publié le 16/09/2021

La séance est marquée par l'envolée de l'action Lagardère

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/09/2021

Dans le cadre du contrat d'émission de 10...

Publié le 17/09/2021

ST Dupont a levé le voile sur ses résultats du premier trimestre 2021-2022 (clos fin juin). Le groupe a publié une perte nette de 1 million d’euros (contre -3,2 millions un an plus tôt) et une…

Publié le 17/09/2021

Sur les 6 premiers mois de 2021, ABO-GROUP a connu une forte croissance de plus de 30% par rapport aux 6 premiers mois de 2020...

Publié le 17/09/2021

u 1ersemestre 2021, Artea enregistre un chiffre d'affaires de 58 ME en progression de +414% par rapport au 1ersemestre 2020...

Publié le 17/09/2021

La société Altur Investissement a annoncé la fin de la période de réouverture de l’offre publique d’achat déposée par la société Altur Holding visant les actions d’Altur Investissement…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne