En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 029.72 PTS
-0.54 %
6 019.00
-0.64 %
SBF 120 PTS
4 769.97
-0.5 %
DAX PTS
13 579.33
-0.62 %
Dow Jones PTS
28 992.41
-0.78 %
9 446.69
-1.88 %

Mi-séance Paris : le CAC40 se rapproche des 6.000 points

| Boursier | 910 | Aucun vote sur cette news

Les opérateurs saluent les avancées potentielles sur le traitement du coronavirus chinois

Mi-séance Paris : le CAC40 se rapproche des 6.000 points
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 a brièvement retrouvé les 6.000 points dans la matinée et progresse de 0,9% autour de 5.990 points vers la mi-journée, s'accordant ainsi une troisième séance de vif rebond. Hier, Wall Street a terminé en très vive hausse, porté par les bons résultats de plusieurs sociétés (voir plus bas) et l'Asie boursière, ce matin, a clôturé aussi dans le vert, Tokyo signant même un gain de plus de 1%.

L'épidémie de coronavirus n'est pourtant pas endiguée : Pékin a ainsi annoncé une nouvelle aggravation du bilan humain de l'épidémie, avec 490 morts et 24.324 cas d'infection recensés mardi soir dans le pays. Cette hausse du nombre de décès est la plus marquée sur 24 heures depuis le début de l'épidémie. Les opérateurs saluent cependant les avancées potentielles sur le traitement du coronavirus chinois, après certains rapports faisant état d'un médicament découvert par une université chinoise. Dans le même temps, des chercheurs britanniques affirment être parvenus à une avancée significative en vue d'un vaccin potentiel.

Stéphane Monier, Responsable des investissements chez Lombard Odier, souligne que les effets du coronavirus sur l'économie chinoise seront sévères au premier trimestre. Il estime que les comparaisons avec l'épidémie de SRAS de 2003 sont d'une utilité limitée, notamment parce que la Chine pèse davantage dans l'économie mondiale et que le cycle économique est aujourd'hui dans une phase différente.

VALEURS EN HAUSSE

* BNP Paribas (+0,6% à 49,6 euros) a publié ce mercredi matin des résultats meilleurs que prévu sur le quatrième trimestre 2019, principalement en raison de ses activités de marché. En revanche, la direction de l'établissement du Boulevard des Italiens a prévenu s'attendre cette année à une baisse de ses revenus dans la banque de détail. BNP Paribas indique que son résultat net a crû de 28,2% entre octobre et décembre à 1,85 milliard d'euros, rapportés à des revenus qui ont progressé sur la période de 11,5% à 11,33 milliards d'euros. D'après le consensus de place, les analystes anticipaient un résultat net de 1,7 milliard d'euros...

* Vinci (+2,5% à 104,8 euros) a annoncé mercredi s'attendre en 2020 à une croissance plus limitée qu'en 2019, année au cours de laquelle son chiffre d'affaires a progressé de 10% et son résultat opérationnel de 15%. Vinci a annoncé pour 2019 un chiffre d'affaires de 48,1 milliards d'euros (+10%), un résultat opérationnel de 5,7 milliards (+15%) et un résultat net de 3,3 milliards (+9%).

* LVMH gagne 1,3% à 416 euros. Les actionnaires de Tiffany ont approuvé l'offre de rachat présentée par LVMH. LVMH précise que les actionnaires du joaillier américain ont accepté cet accord "à une très large majorité" lors d'une assemblée extraordinaire qui s'est tenue mardi. L'accord annoncé le 25 novembre 2019 porte sur l'acquisition par LVMH des actions Tiffany à un prix de 135 dollars par action payable en numéraire, valorisant Tiffany à environ 14,7 milliards d'euros, soit 16,2 milliards de dollars. La finalisation de l'opération est toujours prévue pour le milieu de l'année 2020, sous réserve de l'obtention des autorisations réglementaires et des autres conditions usuelles.

* L'Oréal (+0,6% à 263 euros) a annoncé mardi être entré en négociations exclusives avec le holding d'investissement français Impala en vue de la cession de sa marque Roger & Gallet. La maison de parfum, que le géant français des cosmétiques a rachetée en 2008, a généré en 2018 un chiffre d'affaires de 52 millions d'euros, précise L'Oréal dans un communiqué.

* Air France KLM s'adjuge environ 5% à 9,2 euros. A l'image des autres transporteurs européens, la valeur est soutenue par les propos rassurants du patron d'International Airlines Group (IAG). Lors d'un évènement sectoriel organisé à Doha, Willie Walsh a affirmé que l'impact global du coronavirus sur la demande mondiale de transport aérien sera marginal. Le dirigeant a précisé ne pas voir d'effet sur la demande des compagnies aériennes qu'il possède, à l'exception des vols annulés vers la Chine. Selon lui, l'industrie aérienne est "sans aucun doute" suffisamment saine et forte pour absorber un ralentissement important de l'économie chinoise. L'aviation reste aussi sûre que toute autre forme de transport de masse à la suite de l'apparition du nouveau coronavirus, a par ailleurs déclaré le directeur général de Qatar Airways, Akbar Al Baker.

VALEURS EN BAISSE

* En forte baisse ce matin, Bénéteau ne perd plus que 1% à 9,86 euros. Le groupe a présenté hier soir ses perspectives financières de l'exercice 2019-2020. On savait que l'objectif d'une marge opérationnelle courante hors MCY à 8,5% n'était plus d'actualité. Le groupe prévoit une marge stable en données publiées (6,1% pour l'exercice précédent), compte tenu de la poursuite de la hausse des amortissements relatifs aux récents lancements. Le chiffre d'affaires est attendu en progression de 2% à 4% (en données publiées et à taux de change constant) et l'EBITDA devrait progresser de 4% à 6% en données publiées, sous l'effet de la croissance de l'activité, de l'amélioration de l'efficience des sites de production et d'une gestion plus serrée des frais généraux.

* Eutelsat cède 1% à 13,7 euros. Exane BNP Paribas a dégrade le titre à 'neutre' en visant 13 euros contre 20 euros auparavant.

* Seule baisse significative sur le CAC40, Engie recule de 2% à 15,3 euros.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/02/2020

Une petite erreur s'est glissée dans le titre de notre dépêche précédente à propos de Mediawan. Mediawan a nommé Victoire Grux et non Victoria Grux au poste de directrice de la…

Publié le 21/02/2020

DLSI Groupe a publié un chiffre d'affaires consolidé 2019 en hausse de 1,8% à 234,4 millions d'euros. Le spécialiste des prestations de travail temporaire précise dans son communiqué que…

Publié le 21/02/2020

L'international progresse de 8,7% sur l'exercice

Publié le 21/02/2020

IMPLANETLe spécialiste des implants vertébraux et des implants chirurgicaux du genou publiera (avant Bourse) ses résultats annuelsYMAGISLe spécialiste des technologies numériques pour l'industrie…

Publié le 21/02/2020

DBV Technologies vient d'annoncer que la FDA avait indiqué que la réunion du Comité Consultatif sur les produits allergènes se tiendra le 15 mai 2020 pour discuter de la demande de licence de…