Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 097.21 PTS
+0.02 %
7 108.00
+0.05 %
SBF 120 PTS
5 440.09
+0.05 %
DAX PTS
15 150.03
+0.11 %
Dow Jones PTS
33 978.08
+0.08 %
12 166.60
+0.96 %
1.087
0. %

Mi-séance Paris : le CAC40 se dirige vers une troisième séance négative

| Boursier | 797 | Aucun vote sur cette news

Groupe ADP décroche de près de 14% à 127,5 euros après que Royal Schiphol Group eut annoncé la cession de sa participation résiduelle au capital

Mi-séance Paris : le CAC40 se dirige vers une troisième séance négative
Credits Groupe ADP

LA TENDANCE

Le CAC40 s'éloigne des 6.700 points en prenant le chemin d'une troisième séance négative. L'indice parisien recule en effet de 0,3% en fin de matinée autour de 6.675 points. Le phénomène du "Good news is bad news!" ressurgit, en l'occurrence les interrogations sur la politique monétaire américaine, après les derniers indicateurs économiques meilleurs qu'attendu. Les commandes à l'industrie et surtout de l'indice ISM du secteur des services sont ressortis à des niveaux élevés, ne marquant aucune contraction de l'activité. La semaine passée, la conviction que le tour de vis monétaire de la Fed allait ralentir à 50 points de base de hausse avait provoqué une nette embellie des marchés.

L'interrogation revient donc à la surface. Alors même que la perspective d'un assouplissement des contraintes sanitaires qui freinent l'économie chinoise, semble de plus en plus nette... A ce stade, pour le 14 décembre, le scénario privilégié reste celui d'une hausse des taux directeurs américains d'un demi-point mais il perd du terrain, au moins dans l'esprit des investisseurs. Quant à la BCE qui doit remonter les siens le lendemain (15 décembre), les hypothèses divergent aussi entre 50 et 75 points de base.

VALEURS EN HAUSSE

* Bénéteau poursuit sa hausse de 5% à 13,4 euros après déjà 16% de hausse hier pour saluer le relèvement de ses perspectives annuelles.

* Catana Group se distingue aussi (+5% à 6,14 euros) après avoir publié ses résultats annuels. Le Résultat Opérationnel représente désormais 16% du chiffre d'affaires contre 13,75% au cours de l'exercice dernier. Il s'établit à 23,8 ME. Le résultat net de l'ensemble consolidé ressort à 17,3 ME et représente 11,7% du chiffre d'affaires. Le résultat net part du Groupe est positif de 15,9 ME soit près de 11% du chiffre d'affaires. Avec d'ores et déjà un portefeuille de commandes de plus de 500 ME, les perspectives de croissance rentable à deux chiffres sont confirmées pour les deux prochains exercices, la grande majorité des hausses de matières premières rentrant dans la fabrication des productions ayant pu être répercutée sur le prix de vente des catamarans.

* Peu de hausses significatives sur le CAC40 mais Thales gagne quand même 1,5% à 123,6 euros.

VALEURS EN BAISSE

* Groupe ADP décroche de près de 14% à 127,5 euros après que Royal Schiphol Group eut annoncé la cession de sa participation résiduelle au capital. La société néerlandaise a cédé plus de 3,85 millions d'actions du gestionnaire des aéroports parisiens, soit environ 3,91% du capital, dans le cadre d'un placement accéléré auprès d'investisseurs institutionnels au prix de 133 euros par titre. Un niveau qui matérialise une décote de près de 10% sur le cours de lundi soir.

* Quadient plonge de 12% à 12,85 euros après la révision en baisse de sa prévision de résultat opérationnel. Le groupe a dévoilé un chiffre d'affaires de 270 millions d'euros pour le troisième trimestre 2022, en hausse de 8,8% en données publiées et en croissance organique de 2,8% par rapport au troisième trimestre 2021. Le chiffre d'affaires consolidé atteint 793 millions d'euros au cours des 9 premiers mois de 2022, en hausse de 5,6% en données publiées par rapport aux 9 premiers mois de 2021 dont 0,8% de croissance organique, un effet de change positif de +6,7% et un effet de périmètre négatif de -2,2%. Quadient annonce au passage que sa croissance organique pour l'ensemble de l'exercice 2022 est désormais attendue à plus de 1%, contre plus de 2% visés précédemment et cela même si le groupe continue d'attendre au quatrième trimestre une performance solide pour l'ensemble de ses Solutions. La marge d'EBIT courant du second semestre est toujours attendue en amélioration significative par rapport au niveau du premier semestre grâce à la poursuite de l'impact positif des hausses de prix, ainsi qu'une base de comparaison plus favorable pour les coûts de logistique, une profitabilité en hausse de la base installée aussi bien pour les activités SaaS que pour les consignes colis automatiques, et la marge de profitabilité de l'activité Mail-Related Solutions qui devrait rester élevée. Cependant, Quadient précise que la croissance plus faible qu'attendu du chiffre d'affaires du troisième trimestre ainsi que l'impact de l'inflation salariale et des investissements relatifs au lancement de nouveaux produits qui pèsent sur les marges (comme ce fut le cas au premier semestre 2022), conduisent à une approche plus prudente concernant la prévision de sa rentabilité opérationnelle. Par conséquent, l'EBIT courant de l'ensemble de l'exercice est désormais attendu en repli organique à un niveau "low to mid-single digit" par rapport à 2021 alors qu'il était précédemment attendu en croissance organique à un niveau "low to mid-single digit".

* Wavestone recule de 2% à 43,7 euros. La marge opérationnelle courante semestrielle est ressortie en recul. Elle s'est établie à 12,5% (14,6% sur la première moitié du précédent exercice). Le résultat opérationnel courant s'est ainsi élevé à 29,7 ME, en repli de -7% par rapport au 1er semestre 2021/22. Wavestone rappelle que la rentabilité du 1er semestre 2021-2022 était exceptionnellement élevée dans un contexte post crise Covid-19, marqué par un rebond de l'activité et des charges opérationnelles encore ralenties. Le résultat net part du groupe semestriel s'est élevé à 17,9 ME, en recul de -14% par rapport au 1er semestre 2021-2022. La marge nette s'est ainsi établie à 7,6% au 1er semestre 2022-2023 (9,5% un an plus tôt). Pour l'ensemble de l'exercice 2022-2023, le cabinet vise désormais un chiffre d'affaires consolidé supérieur à 525 ME (plus de 505 ME initialement). Wavestone réitère en outre son objectif d'une marge opérationnelle courante de l'ordre de 15% sur l'exercice.

* Société Générale recule de 1,5% à 22,8 euros. JP Morgan a dégradé banque française à 'neutre' et réduit sa cible de 33 à 28 euros.

* TotalEnergies cède 1% à 57,2 euros. La Deutsche Bank a revalorisé le titre de 54,9 à 60 euros ('conserver').

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
REJOIGNEZ-NOUS LORS DES AVANT LE 6 MARS

Jusqu'à 200€ offerts* sur vos frais de courtage

J'en profite

*Voir conditions de l'offre

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 27/01/2023

LVMH a touché ce matin un nouveau sommet boursier à plus de 808 euros

Publié le 27/01/2023

Les marchés actions européens évoluent en petite hausse. Les résultats d'entreprises continuent de pleuvoir. LVMH a affiché des résultats record en 2022 alors que Rémy Cointreau recule en…

Publié le 27/01/2023

LVMH a touché ce matin un nouveau sommet boursier à plus de 808 euros

Publié le 27/01/2023

L'ouverture a finalement pris la forme d'une baisse pour le CAC 40 (-0,15%), alors que trente minutes auparavant encore, la tendance...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/01/2023

GAUSSIN et sa filiale METALLIANCE (Euronext Access MLETA - FR0010492181), annoncent la nomination de Sophie Burcklen au Conseil d'administration de...

Publié le 27/01/2023

Le CAC40 cash a clôturé la séance en hausse de 0,74 % à 7095,99 dans un volume de 3,4 MD. 

Publié le 27/01/2023

10h00 en AllemagnePIB au quatrième trimestre11h00 en zone euroConfiance des consommateurs et des chefs d'entreprise en janviersource : AOF

Publié le 27/01/2023

NSE affiche un chiffre d'affaires 2022 de 65,5 ME, soit -1,6% avec un net rebond de son activité au second semestre...

Publié le 27/01/2023

Sur le plan statistique : France : 8H45 Enquête mensuelle de conjoncture auprès des ménages de janvier Indice de la confiance des consommateurs de janvier (83 attendu après…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne

WEBINAIRES

Pour vous former et vous informer

Participez à nos webinaires et conférences sur la #Bourse et l'#Epargne :
100% gratuits, 100% bonne humeur 😉


JE PARTICIPE