En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 154.58 PTS
-1.57 %
4 138.00
-1.91 %
SBF 120 PTS
3 262.43
-1.67 %
DAX PTS
9 525.77
-0.47 %
Dow Jones PTS
21 052.53
-1.69 %
7 528.11
-1.41 %

Mi-séance Paris : le CAC40 s'effondre sous les 5.000 points avec la débâcle du pétrole

| Boursier | 2596 | 5 par 1 internautes

Le CAC40 vient de plonger de 22% en moins de 3 semaines

Mi-séance Paris : le CAC40 s'effondre sous les 5.000 points avec la débâcle du pétrole
Credits Reuters

LA TENDANCE

Les marchés européens chutent lourdement ce lundi, pris en tenaille entre la crise sanitaire internationale qui s'étend rapidement et la chute historique du prix du pétrole déclenchée par le clash entre la Russie et l'Arabie saoudite, incapables de s'entendre sur le niveau de production mondiale de brut. Le baril a perdu jusqu'à 30% et abandonne encore plus de 20% actuellement à 32 dollars le WTI et moins de 36 dollars le Brent.

Après de longues tractations, la Russie a finalement repoussé la proposition de l'Opep, emmenée par l'Arabie saoudite, qui avait recommandé aux pays de l'alliance dite Opep+ de prolonger leur accord jusqu'à la fin 2020, et d'abaisser leur production commune de 1,5 million de barils par jour supplémentaires.

La plus forte baisse revient logiquement à la Bourse de Milan qui plonge de 10% actuellement, alors que le nord du pays semble débordé par l'avancée rapide de l'épidémie de coronavirus. Le CAC40 à Paris perd 6,6% à 4.800 points après un plus bas à 4.741 points ce matin. Il faut dire que la plupart des valeurs pétrolières étaient incotables à l'ouverture et ont été réservées à la baisse en début de matinée. Le CAC40 vient ainsi de plonger de 22% en moins de 3 semaines.

Les investisseurs continuent pendant ce temps de se ruer sur les obligations d'Etat, envoyant les taux des emprunts d'Etat américains à de nouveaux plus bas historiques autour des 0,5 pt. Le dollar poursuit sa chute, avec un euro qui retrouve le niveau des 1,14/$ ce matin, sur l'anticipation d'un nouveau geste d'assouplissement monétaire rapide de la Réserve Fédérale, qui a déjà piloté une baisse de taux d'un demi-point mardi dernier en urgence. Seule l'or résiste en se maintenant autour de 1.670 dollars l'once

VALEURS EN HAUSSE

* Aucune hausse sur le CAC40 ou le SBF120.

XPO Logistics (stable à 260 euros) a annoncé aujourd'hui avoir conclu un accord définitif en vue de l'acquisition de la majorité des activités logistiques de Kuehne + Nagel au Royaume-Uni. Ces activités regroupent une large gamme de services logistiques, notamment la distribution amont et aval, la gestion des retours et la gestion des stocks. En 2019, ces activités ont généré un chiffre d'affaires total d'environ 500 millions de livres sterling dans les secteurs boissons, technologie et e-commerce et alimentation.

VALEURS EN BAISSE

* Les valeurs pétrolières sont en première ligne des baisses : les sanctions vont de -12% sur Total à 32,7 euros, -32% sur CGG à 1,34 euro, en passant par -18% sur Technip à 9,2 euros et -22% sur Vallourec à 1,08 euro.

* D'autres baisses supérieures à 10% sont observées sur Renault qui est tombé ce matin jusqu' à 20 euros ou sur les valeurs bancaires. Société Générale plonge ainsi de 13% et Crédit Agricole fait -10%. BNP Paribas n'est pas loin (-9%).

* Les valeurs liées au tourisme sont finalement moins impactées : Air France KLM, qui pourrait quand même bénéficier de la baisse du prix du baril, perd 4%. AccorHotels abandonne 6%.

* Schneider Electric (-8% à 83,1 euros) réalise avec succès une émission obligataire EMTN (Euro Medium Term Note) de 800 millions d'euros à 9 ans avec un taux fixe de 0,25% pour le coupon. Cette transaction permet au groupe d'améliorer le profil de maturité de sa dette tout en continuant de réduire le coût de sa dette.

* Nexity (-5% à 39 euros) a acquis 65% du capital de l'allemand Pantera AG. Michael Ries, fondateur et directeur général de Pantera AG détient 35%. Nexity compte pénétrer le marché allemand avec un portefeuille de projets de qualité. En seulement 10 ans, Pantera AG est devenu l'un des principaux promoteurs immobiliers de résidences gérées en Allemagne. Cette offre s'adresse aux étudiants, aux voyageurs d'affaires et aux personnes de plus de 65 ans ciblés par l'offre de résidences gérées. Son portefeuille de projets totalise plus de 2.500 logements répartis sur 15 sites et représente un chiffre d'affaires potentiel d'environ 600 millions d'euros. Pantera intervient également sur des projets liés aux monuments historiques, de rénovation et de logement neuf premium.

* Nicox (-6%) a annoncé que son partenaire licencié, Bausch + Lomb, avait reçu lapprobation de mise sur le marché de Vyzulta (solution ophtalmique de latanoprostène bunod), 0,024% à Taïwan. Avec cette approbation supplémentaire, Vyzulta est maintenant approuvé pour commercialisation dans six pays et territoires (à savoir les États-Unis, l'Argentine, le Canada, Hong Kong, le Mexique et Taïwan), ce qui marque la poursuite de l'expansion de l'approbation de Vyzulta dans des territoires où les autorités réglementaires reconnaissent les données cliniques de l'enregistrement américain (New Drug Application, NDA). Vyzulta est indiqué pour la réduction de la pression intraoculaire (PIO) chez les patients atteints de glaucome à angle ouvert ou d'hypertension oculaire et est commercialisé aux Etats-Unis et au Canada. Nicox reçoit des redevances nettes croissantes de 6% à 12% sur les ventes mondiales de Vyzulta ainsi que de futurs paiements d'étape pouvant atteindre un montant de 150 millions de dollars.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 03/04/2020

Le groupe publiera son chiffre d'affaires du premier trimestre le 15 avril

Publié le 03/04/2020

Unibel a annoncé que, compte tenu des incertitudes résultant du contexte actuel lié au COVID-19, l'assemblée générale du 14 mai 2020 se tiendra au siège social, 2, Allée de Longchamp 92 150…

Publié le 03/04/2020

Dans son communiqué du 11 mars dernier, Transgène a initialement prévu une consommation nette de trésorerie de l'ordre de 25 millions d'euros pour 2020. Malgré les effets difficilement…

Publié le 03/04/2020

Transgene prévient qu'elle pourrait souffrir de dysfonctionnements dans la chaîne d'approvisionnement et d'expédition dont elle dépend

Publié le 03/04/2020

Le Crédit Agricole a adapté son dispositif d’accompagnement des clients aux particularités du marché des agriculteurs. Il intensifie ses actions pour accompagner ses clients exploitants…