Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 865.78 PTS
+1.48 %
6 875.0
+1.69 %
SBF 120 PTS
5 335.32
+1.43 %
DAX PTS
15 380.79
+1.39 %
Dow Jones PTS
35 227.03
+1.87 %
15 846.16
+0.85 %
1.128
-0.02 %

Mi-séance Paris : le CAC40 revient sous les 6.700 points

| Boursier | 939 | 3.67 par 3 internautes

La déception sur la croissance chinoise pèse sur le secteur du luxe

Mi-séance Paris : le CAC40 revient sous les 6.700 points
Credits Reuters

LA TENDANCE

Après 2,6% de hausse la semaine dernière et 3 hausses d'affilée au cours des 3 dernières séances, ce lundi marque un coup d'arrêt avec une baisse de 0,8% autour de 6.675 points à la mi-journée. Le ralentissement de la croissance de l'économie chinoise, tombée à 4,9% en rythme annuel sur la période juillet-septembre, pèse sur la tendance. D'autant que les éléments pénalisant l'économie chinoise semble perdurer : goulets d'étranglement dans l'industrie, coupures d'électricité à répétition, reprises sporadiques de l'épidémie de COVID-19 et turbulences du marché de l'immobilier. Les statistiques de septembre montrent en outre que la production industrielle a déçu avec une hausse sur un an de 3,1%, contre 5,3% le mois précédent, alors que le consensus ressortait à +4,5%.

Les investisseurs restent par ailleurs à l'affût des signes inflationnistes sur fond d'envolée des prix de l'énergie et alors que les résultats de sociétés, vont se multiplier dans les jours à venir. Ces publications trimestrielles sont pour l'instant un facteur majeur de soutien pour les marchés actions. Le baril de pétrole ne redescend toujours pas avec un cours qui passe même au-dessus de 85 dollars pour le Brent et de 82 dollars pour le WTI.

VALEURS EN HAUSSE

* Valneva et son candidat vaccin contre le Covid-19 refont parler ce lundi. Après la douche froide du mois dernier lorsque le gouvernement britannique avait annoncé avoir résilié son contrat de fourniture de vaccins VLA2001, le titre s'envole de 37% à 16,5 euros en fin de matinée, porté par des résultats initiaux positifs pour l'essai pivot de phase 3 Cov-Compare de son candidat vaccin inactivé et adjuvanté contre le coronavirus. "VLA2001 a été généralement bien toléré. Le profil de tolérance de VLA2001 s'est révélé plus favorable, de façon statistiquement significative, en comparaison avec l'autre vaccin utilisé dans l'essai. Un nombre significativement inférieur d'effets indésirables surveillés sept jours après vaccination a été constaté chez les participants âgés de 30 ans et plus... Aucun effet indésirable grave non sollicité (SAE) n'a été constaté", indique la firme basée à Saint-Herblain. Dans son communiqué, Valneva précise qu'il prépare un essai de son vaccin chez les enfants (de 5 à 12 ans) et un essai de vaccination visant à évaluer la performance de VLA2001 dans le cadre d'une dose de rappel. "Ces excellents résultats confirment les avantages souvent associés aux vaccins à virus entier inactivés", déclare Thomas Lingelbach, le directeur général de Valneva. "Nous sommes déterminés à faire enregistrer notre candidat vaccin différencié le plus rapidement possible et nous continuons de croire que nous pourrions apporter une contribution majeure à la lutte mondiale contre la pandémie de COVID-19". Valneva a commencé la soumission progressive du dossier de demande d'autorisation initiale auprès de l'agence de santé britannique (MHRA) et se prépare à débuter une soumission progressive auprès de l'Agence Européenne des Médicaments (EMA), dans le cadre d'une demande d'autorisation conditionnelle.

* En tête du CAC40, Alstom progresse de 2% à 31,9 euros. Le groupe ferroviaire a annoncé vendredi soir qu'il fournirait les nouveaux tramways de la ligne T1 en Île-de-France. La commande ferme, de 37 rames Citadis X05 et d'un montant d'environ 130 millions d'euros, va remplacer des rames actuelles.

* Quelques valeurs pétrolières se distinguent à nouveau : Vallourec gagne 1,4%, Maurel&Prom 5%, Technip Energies 1%. TotalEnergies se maintient dans le vert (+0,2%).

* Société Générale (stable à 28,8 euros) devrait enregistrer en 2022 une croissance de ses résultats "plus modérée" qu'en 2021, a indiqué dimanche au "JDD" Frédéric Oudéa, le directeur général de la banque française. Dans une interview au Journal du Dimanche, le patron de la SG qualifie 2021 d'année d'atypique, marquée par un coût du risque faible, une rebond économique après la levée des restrictions liées à la pandémie de COVID-19 et un flux de l'épargne vers des placements plus dynamiques. "L'an prochain sera sans doute une année de croissance plus modérée", souligne ainsi Frédéric Oudéa interrogé sur les résultats de la banque.

VALEURS EN BAISSE

* La déception sur la croissance chinoise pèse sur le secteur du luxe : Kering et LVMH sont les plus fortes baisses du CAC40 sur des replis de près de 3%. Hermès perd aussi 1,6%.

* Le secteur des vins et spiritueux est également délaissé : Remy Cointreau cède 2% et Pernod Ricard 1%.

* Atari (-8% à 0,325 euro) a annoncé que la revue du traitement comptable des transactions impliquant des actifs digitaux et de la valeur recouvrable des frais de production des jeux mobiles free-to-play immobilisés à l'actif du bilan génèrent une révision à la baisse des résultats par rapport aux estimations communiquées le 16 août 2021. Ces estimations font apparaitre une perte nette de 11,9 ME. La perte de l'exercice 2020-2021 provient essentiellement de charges calculées, (dépréciations et amortissements complémentaires) et du décalage de la reconnaissance du chiffre d'affaires des activités de l'Atari Token qui sont sans incidence sur la trésorerie nette. Pour 2021-2022, exercice de transition opérant le changement de stratégie, l'objectif financier est de mettre en place les leviers de profitabilité pour les années à venir avec pour priorité la valorisation du portefeuille de propriétés intellectuelles (jeux et licences).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 3.67
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 06/12/2021

Au sein de Mare Nostrum, et en collaboration avec les différentes divisions du Groupe, Hanane Blanco aura pour missions de participer activement à la définition

Publié le 06/12/2021

Fermentalg souhaite associer l'ensemble des actionnaires existants à la réussite du programme Blue Origins...

Publié le 06/12/2021

Durant sa carrière, Jordan Cohen a apporté sa contribution à de nombreux projets cinématographiques et télévisuels...

Publié le 06/12/2021

En 2021, l'objectif de chiffre d'affaires consolidé et l'Ebitda sont impactés, en fin d'exercice, par la hausse des prix de l'énergie...

Publié le 06/12/2021

La concession, d'une durée de 20 ans, couvrira la production, le stockage, le transport et la distribution d'énergie frigorifique de la ville de Paris...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne