Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 617.27 PTS
+0.1 %
5 629.00
+0.42 %
SBF 120 PTS
4 460.31
+0.09 %
DAX PTS
13 848.35
+0.44 %
Dow Jones PTS
30 814.26
-0.57 %
12 803.93
+0. %
1.208
+0.06 %

Mi-séance Paris : le CAC40 retrouve les 5.500 points

| Boursier | 996 | Aucun vote sur cette news

Le CAC40 remonte au-dessus des 5...

Mi-séance Paris : le CAC40 retrouve les 5.500 points
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 remonte au-dessus des 5.500 points ce midi, en progression de 0,70% à 5.505 pts. Le marché passe outre la sortie de Donald Trump qui a qualifié de "honteux" le plan de soutien budgétaire de 900 Mds$, attendu de longue date, en jugeant "ridiculement basses" les aides individuelles, soit 600$ pour un américain déclarant moins de 75.000$ de revenus annuels. Joe Biden évoque il est vrai déjà pour sa part un nouveau plan de relance une fois installé à la Maison Blanche... En attendant, la situation de blocage en Grande-Bretagne pour des raisons sanitaires semble se décanter progressivement avec la mise en place de tests PCR afin de faire rouler les routiers bloqués outre-Manche. Pas de nouveau en revanche côté Brexit avec des négociations qui se prolongent toujours... "Les négociations sur le Brexit seront terminées, avec ou sans accord, d'ici le 31 décembre", a pronostiqué ce matin le secrétaire d'Etat français aux Affaires européennes, Clément Beaune.

ECO ET DEVISES

"Je ne souhaite pas qu'on aille au-delà de la fin de l'année. Il faut qu'on puisse finir dans les jours qui viennent, cette négociation devait s'arrêter début novembre", a déclaré Clément Beaune sur BFM Business à propos du Brexit. "Je pense qu'on aura fini avant le 31 décembre"... Hier Mardi, Michel Barnier avait pourtant expliqué que l'UE était prête à négocier un accord "post-Brexit" avec le Royaume-Uni jusqu'à la fin de l'année et au-delà si nécessaire... Clément Beaune a poursuivi : "Juridiquement, le 31 décembre, le Royaume-Uni devient un pays tiers, et on voit ce que ça fait ces jours derniers... Il faut donner de la visibilité à nos entreprises, à nos investisseurs, à nos pêcheurs" (...) "Si on pense que ce n'est pas un bon accord, alors il vaut mieux ne pas avoir d'accord. Mais il ne faut pas avoir un romantisme du +no deal+, ce n'est pas une bonne solution", a-t-il encore ajouté.

Les prix à la production ont rebondi de 1,2% en novembre après avoir reculé de 0,1% au mois précédent, a annoncé l'Insee. Les prix des produits pour le marché français sont particulièrement dynamiques (+1,7% après une stabilité) alors que ceux destinés aux marchés extérieurs rebondissent très légèrement (+0,2% après -0,4%). Sur un an, les prix à la production diminuent de 1,9% en après -2% au mois précédent.

A suivre aux Etats-Unis :
- Revenus et dépenses des ménages. (14h30)
- Indice des prix de l'immobilier de la NAHB. (15h00)
- Ventes de logements neufs. (16h00)
- Indice révisé du sentiment des consommateurs mesuré par l'Université du Michigan. (16h00)
- Rapport hebdomadaire du Département à l'énergie sur les stocks pétroliers domestiques. (16h30)

La parité euro/dollar cote 1,2180$ ce midi. Le baril de Brent se négocie de nouveau sur les 50$.

VALEURS EN HAUSSE

Abivax s'envole de 36% alors que l'essai de phase 2b/3 d'ABX464 en cours chez des patients à risque élevé atteints de la Covid-19 (essai miR-AGE) a été déclaré "Priorité nationale de recherche" par le comité ad-hoc de pilotage national des essais thérapeutiques et autres recherches (CAPNET).
Ce comité, conseillé par le conseil scientifique REACTing, a été créé par le gouvernement français afin d'identifier les études cliniques Covid-19 les plus prometteuses et à fort impact. Le but est d'aider les investigateurs à concentrer leurs efforts de recrutement sur ces études prioritaires et de rendre les premiers résultats disponibles dans les meilleurs délais.

Prodways : +15% avec AB Science (+13%)

Abionyx (+12%) a annoncé qu'il a reçu l'autorisation des autorités italiennes de lancer une étude de phase 2a randomisée nommé RACERS, une étude RAndomisée comparant des perfusions de CER-001 à court terme à différentes doses pour prévenir les lésions rénales aiguës induites chez des patients Septiques à haut risque.
Suite aux signaux positifs observés dans l'ATUn dans une maladie rénale ultra-rare, l'étude évaluera le rôle de CER-001 dans la prévention des lésions rénales aiguës (Insuffisance Rénale Aiguë, IRA) chez les patients septiques.
L'élément central du programme sera le lancement d'un essai clinique de dosage de phase 2a de 30 jours avec le principal produit candidat de la société, CER-001, un mimétique de HDL, dans la prévention de l'IRA chez les patients septiques.
Les chercheurs ont démontré que chez l'homme, les HDL reconstituées ont un rôle de piégeur dans la réduction de l'endotoxine circulante, ainsi qu'une activité anti inflammatoire et endothéliale importante. Ces effets importants ont également été démontrés avec le CER-001 dans un modèle animal rigoureux d'IRA induit par la septicémie. Plusieurs autres modèles d'IRA/septicémie ont montré que le HDL est un facteur critique dans la modification de la maladie.
Cette étude clinique, conçue de concert avec des néphrologues (le Pr. Loreto Gesualdo : Chef d'Unité de néphrologie, de dialyse et de transplantation) et spécialistes des soins intensifs (le Pr. Salvatore Grasso : Chef d'Unité d'anesthésie et de réanimation) italiens experts, sera une étude randomisée, ouverte, contrôlée par placebo et sur des groupes parallèles, évaluant la sécurité et l'efficacité de CER-001 administré par voie intraveineuse chez des patients en Unités de Soins Intensifs présentant une septicémie et un risque élevé d'IRA, sur la base de leur évaluation séquentielle de la défaillance d'un organe (score SOFA/ Sequential Organ Failure Assessment). Au total, 20 patients seront randomisés pour recevoir 8 doses de CER001 ou un placebo pendant 6 jours.

Inventiva : +5% avec SES Imagotag, Balyo, Nanobiotix, Manitou

Voltalia : +4% avec Tarkett, Klepierre

Air France KLM : +3% suivi de Derichebourg, Elior

Neoen : +2,5% avec Groupe Crit, Vinci, Eurofins, Albioma, Cegedim

Atari : +2% suivi de Imerys, FDJ

Safran : +1,5% avec Engie, Total, Euronext

L'Oréal (+1%) se renforce en Asie avec l'acquisition de Takami Co. Cette société japonaise développe et commercialise sous licence les produits de la marque de soin de la peau Takami, appartenant au Docteur Hiroshi Takami, fondateur des deux cliniques dermatologiques éponymes à Tokyo. À cette occasion, L'Oréal a également renouvelé pour une très longue durée le contrat de licence de marque avec le Docteur Takami et signé un contrat de collaboration avec les cliniques Takami. Cette acquisition devrait être réalisée dans les prochaines semaines.

Hexaom (+0,5%) annonce avoir pris une participation de 51% dans le Groupe Claimo. Cette prise de participation est effective à compter du 15 décembre 2020. L'accord prévoit des modalités d'évolution progressive de cette participation.

VALEURS EN BAISSE

Poxel : -5% avec Genomic (-4%)

Marie Brizard Wine & Spirits (-3%) a annoncé que le lancement du projet d'augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires pour un montant global maximum (prime d'émission incluse) d'environ 105,3 millions d'euros ne pourrait pas intervenir d'ici fin 2020.

Showroomprivé : -2% avec Genfit, DBV, Solutions30, Nicox et Voluntis

Rallye : -1% avec Vallourec, Colas, TF1, Gl Events, Eramet

Casino : -0,5% suivi de Innate, Somfy et M6

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2021

Le fonds aurait réclamé le départ du PDG du groupe agro-alimentaire, selon le site du magazine 'Challenges'.

Publié le 18/01/2021

Esker fera chaque année l'objet d'un audit de contrôle pour valider sa conformité ISO 14001 dans la durée...

Publié le 18/01/2021

Impacté par les conséquences liées à l'épidémie de Covid-19, le trafic total du Groupe ADP a diminué de 60,4% sur l'année 2020 avec 96,3 millions de...

Publié le 18/01/2021

Ce franchissement de seuils résulte d'une augmentation de capital de la société NR21....

Publié le 18/01/2021

Nexans publiera ses résultats de l'exercice 2020, le mercredi 17 février à 7h, heure de Paris...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne