En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 281.37 PTS
+0.00 %
5 253.5
+0.46 %
SBF 120 PTS
4 168.70
-
DAX PTS
11 952.41
-
Dowjones PTS
25 490.47
-1.11 %
7 307.93
+0.00 %
1.120
+0.14 %

Mi-séance Paris : le CAC40 retrouve les 5.300 points

| Boursier | 324 | Aucun vote sur cette news

Les propos de nouveau rassurants de Donald Trump entretiennent la volatilité

Mi-séance Paris : le CAC40 retrouve les 5.300 points
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 reprend 0,85% ce mardi midi, ce qui permet de repasser juste au-dessus des 5.300 points. Malgré la sévère chute de Wall Street hier soir (jusqu'à -3,4% pour le Nasdaq), les propos de nouveau rassurants de Donald Trump entretiennent la volatilité : "peut-être que quelque chose se produira", a-t-il annoncé hier devant les journalistes à la Maison blanche. "Cela sera probablement une réunion très fructueuse", a-t-il ajouté... Le Président américain évoquait l'entrevue programmée avec le président chinois Xi Jinping lors du sommet du G20 fin juin au Japon. Un énième espoir d'accord commercial entre les deux puissances est donc en train de naître et le Président américain devrait tenter de l'entretenir d'ici fin juin.

De son côté, un responsable diplomatique chinois, Wang Yi, a indiqué mardi que les Etats-Unis et la Chine avaient tous les deux "la capacité et la sagesse" de trouver un accord sur leurs relations commerciales. Donald Trump a aussi estimé que l'administration américaine saurait dans "trois ou quatre semaines" si le voyage de sa délégation à Pékin pour un cycle de négociations commerciales fin avril a été concluant. De quoi laisser les marchés dans l'expectative d'ici là...

VALEURS EN HAUSSE

* En tête du CAC40, STMicroelectronics gagne plus de 5% à presque 15 euros après avoir souffert ces derniers jours d'une tendance sectorielle particulièrement adverse. Le groupe dit anticiper pour l'ensemble de l'exercice 2019 un chiffre d'affaires compris dans une fourchette allant de 9,45 milliards à 9,85 milliards (-2% à +2%), pour une marge brute supérieure à 37%, aux environs de 39%. Les dépenses opérationnelles nettes moyennes par trimestre devraient ressortir entre 620 et 630 millions de dollars. STM table pour le second semestre sur une marge opérationnelle légèrement supérieure à 14% dans le milieu de fourchette, selon une présentation du jour aux investisseurs. Le groupe prévoit par ailleurs pour le premier semestre un chiffre d'affaires de 4,2 milliards de dollars.

* Valeo met fin à 6 séances précédentes se baisse pour rebondir de 3,3% à environ 28 euros.

* Erytech (+5% à 6,8 euros) a annoncé l'autorisation de la FDA américaine pour le lancement d'une étude de phase 3 avec eryaspase dans le cancer du pancréas aux États-Unis.

* EDF gagne 3% à 12,53 euros. Le chiffre d'affaires du premier trimestre s'est élevé à près de 21 milliards d'euros, en hausse organique de 1,7% par rapport au premier trimestre 2018. EDF vise pour 2019 un EBITDA entre 16 et 16,7 MdsE, une réduction des charges opérationnelles proche de 1,1 MdE par rapport à 2015 et un cash-flow hors HPC et Linky plus de 600 ME.

* Vinci (+1,7% à 86,5 euros) finalise aujourd'hui l'acquisition de la majorité du capital (50,01%) de l'aéroport de Londres Gatwick, propriété perpétuelle et deuxième plate-forme du Royaume-Uni.

* Rubis (+1% à 46,3 euros) : affiche au premier trimestre 2019 un chiffre d'affaires de 1,163 milliard d'euros, en baisse de 4%. Rubis Énergie enregistre un chiffre d'affaires en hausse de 3% à 824 ME pour des volumes en retrait de 3%. Les volumes Europe, pénalisés par un hiver clément sont en retrait de 2%.

* Ipsen (+3% à 104 euros) organise ce mardi une journée investisseurs, et annonce viser pour 2022 des ventes nettes consolidées d'environ 3,2 milliards d'euros et une marge opérationnelle des activités supérieure à 32%. Ces objectifs sont à comparer à un chiffre d'affaires de 2,22 milliards d'euros en 2018, en hausse de 20% à changes constants, et à une marge opérationnelle légèrement inférieure à 30%.

VALEURS EN BAISSE

* Plus forte baisse du CAC40, Renault perd 2,7% à 52,9 euros après un avertissement de Nissan qui prévoit une baisse de près de 30% de son résultat opérationnel sur l'exercice en cours.

* Orpea (-2,70% à 99,70 euros) a annoncé le lancement ce jour d'une émission d'obligations à option de conversion et/ou d'échange en actions nouvelles ou existantes venant à échéance le 17 mai 2027 par voie de placement privé auprès d'investisseurs institutionnels uniquement, pour un montant nominal maximal de 500 millions d'euros.

* EuropaCorp (-20% à 0,8 euro) est en procédure de sauvegarde pour une durée initiale de 6 mois. Le Conseil d'Administration et la Direction Générale d'EuropaCorp ont estimé que la procédure de sauvegarde permettrait de négocier les termes d'un assainissement de la situation financière de la société via une restructuration de sa dette et de son capital, tout en poursuivant sereinement son activité. La procédure de sauvegarde ouverte concerne l'intégralité du passif de la société, et non seulement son passif financier.

* Trigano (-2,5% à 75,6 euros) a réalisé au 1er semestre de l'exercice 2018-2019 un chiffre d'affaires de 1.136,8 millions d'euros, en progression de +3,7% (+0,1% à périmètre constant), et maintenu un bon niveau de rentabilité. Le phénomène de déstockage dans les réseaux de distribution de camping-cars devrait cependant se prolonger au 3e trimestre de l'exercice.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 30 juin 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/05/2019

L’Assemblée générale des actionnaires de Valeo, qui s’est tenue hier, a approuvé toutes les résolutions. Ainsi, elle a approuvé les comptes de l’exercice 2018 et a décidé la distribution…

Publié le 24/05/2019

L’Assemblée Générale des actionnaires de Capgemini tenue hier, à Paris, a adopté l’ensemble des 17 résolutions qui étaient soumises au vote, dont la nomination de Xiaoqun Clever en qualité…

Publié le 24/05/2019

Lumibird vient d’obtenir à travers sa filiale Quantel Medical le marquage CE pour son nouveau dispositif de traitement de la sécheresse oculaire, le LacrySTIM IPL. Il s’agit « d’un dispositif…

Publié le 24/05/2019

Orange va-t-il emprunter le même chemin que ses concurrents français en vendant une partie de ses infrastructures réseaux ? Selon 'TMT Finance',...