Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 981.96 PTS
+2.11 %
6 939.50
+1.53 %
SBF 120 PTS
5 396.17
+2.01 %
DAX PTS
15 459.39
+2.22 %
Dow Jones PTS
34 168.09
-0.38 %
14 172.76
+0.17 %
1.123
-0.04 %

Mi-séance Paris : le CAC40 reste proche des 7.000 points

| Boursier | 921 | Aucun vote sur cette news

La semaine sera marquée par les dernières réunions monétaires de l'année de la BCE et de la Réserve Fédérale

Mi-séance Paris : le CAC40 reste proche des 7.000 points
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 évolue en légère hausse depuis ce matin. De quoi repasser juste au-dessus des 7.000 points vers la mi-journée (+0,3% autour de 7.010 points) dans un marché attentiste, alors que la semaine sera marquée par les dernières réunions monétaires de l'année de la BCE et de la Réserve Fédérale.

Alors que l'inflation continue d'accélérer dans la zone euro, atteignant un record de 4,9% sur un an en novembre, contre 4,1% en octobre, la dernière réunion de l'année de la BCE, prévue ce jeudi 16 décembre, sera particulièrement suivie par les marchés. La Banque centrale européenne devrait confirmer à cette occasion l'arrêt en mars 2022 de son programme d'achat d'actifs en urgence face à la pandémie (PEPP), une date qui avait été évoquée lors de sa réunion d'octobre. Elle devrait également maintenir ses taux directeurs au plancher et signaler sa patience en matière de resserrement monétaire, compte-tenu des incertitudes pesant sur la croissance et sur l'évolution de la pandémie de Covid-19.

La Bourse de New York a finalement progressé vendredi soir, le S&P 500 signant même un nouveau sommet, malgré l'annonce d'une nouvelle accélération de l'inflation aux Etats-Unis en novembre, au rythme de 6,8% sur un an, au plus haut depuis... 39 ans ! Certains craignaient cependant que la hausse dépasse 7%, d'où un certain soulagement...

VALEURS EN HAUSSE

* Parmi les plus fortes hausses du CAC40, STMicro gagne 2,2% à 43,35 euros en ce début de semaine. Le groupe franco-italien bénéficie d'une note d'Oddo BHF qui a rehaussé sa cible de 50 à 53 euros tout en restant à 'surperformer'. Certains appellent à une plus grande prudence sur le secteur, en raison d'une normalisation inévitable de la croissance du marché en 2022, explique le broker. Cette décélération reste relative alors que l'analyste anticipe +10/15% en 2022 après près de +25% en 2021. De plus, il estime qu'il reste encore des surprises positives à venir sur le secteur, notamment sur STM : le T4 finira dans le haut des attentes et le consensus 2022 est trop bas. Malgré son bon parcours (+40% depuis le premier janvier), le titre reste bon marché à 10,1x l'EBITDA 22 contre environ 15x pour le secteur.

* Publicis s'adjuge 1,1% à 58,4 euros. HSBC a relevé son objectif de cours à 70 euros, contre 62 euros auparavant sur Publicis.

* Dans le sillage de la hausse des cours des métaux industriels, ArcelorMittal rebondit de 2,7% à 26,4 euros. Comme souvent, le secteur évolue en fonction de l'actualité en provenance de Chine. Or, ce matin les informations provenant de Pékin sont plutôt favorables puisque le gouvernement a dit qu'il mettrait en oeuvre des politiques monétaire et budgétaire destinées à stabiliser l'économie en 2022. La Chine mettra la stabilisation de la croissance économique au premier plan face aux nouvelles pressions à la baisse, a déclaré le Premier ministre Li Keqiang lors d'une réunion avec le président de la Banque mondiale David Malpass. La Chine est capable d'accomplir ses principaux objectifs cette année, a précisé le dirigeant.

* Mauna Kea Technologies (+16%) a annoncé une refonte totale de sa stratégie ainsi que le départ avec effet immédiat de son directeur général Robert Gershon. La nouvelle organisation du groupe vise à améliorer son efficacité opérationnelle, à rallonger son horizon de financement et à concentrer ses ressources sur les applications cliniques à plus fort potentiel de Cellvizio, notamment la pneumologie interventionnelle et l'imagerie moléculaire.

* Egide grimpe de 8% sur les 1,37 euro alors que les prises de commandes du groupe ont accéléré au T4, augurant ainsi d'une croissance continue en 2022. Egide a précisé que ses clients sont peu touchés par la pénurie actuelle de composants électroniques.

VALEURS EN BAISSE

* Arkema recule de 2% à 118,3 euros. Morgan Stanley a dégradé le groupe à 'sous-pondérer' en ramenant son objectif de 122 à 102 euros.

* Peu de baisses significatives parmi les valeurs du CAC40. Seul Unibail-Rodamco-Westfield recule de plus de 1%.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

Plus que quelques jours pour bénéficier de notre offre Assurance vie

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 janvier 2021 inclus.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/01/2022

Depuis l'introduction en bourse en 2014, les revenus ont augmenté de +47,1% par an en moyenne...

Publié le 26/01/2022

La marge d'Ebitda de Solutions 30 pour l'exercice 2021 s'inscrira en légère baisse par rapport au 1er semestre...

Publié le 26/01/2022

Xilam se dote d'une structure à la fois très qualifiée et très expérimentée pour piloter efficacement la progression de l'activité...

Publié le 26/01/2022

Confirmation des objectifs financiers 2024 - Atteinte d'un chiffre d'affaires de 65 MEUR pouvant être porté à 85 MEUR en cas de réalisation...

Publié le 26/01/2022

L'Assemblée Générale Mixte des actionnaires de Synergie réunie le 25 janvier 2022, a approuvé l'ensemble des résolutions qui lui ont été soumises...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne