En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 729.66 PTS
-
4 768.50
+0.32 %
SBF 120 PTS
3 746.87
-
DAX PTS
12 469.20
-1.09 %
Dow Jones PTS
27 173.96
+1.34 %
11 151.13
+2.34 %
1.163
-0.02 %

Mi-séance Paris : le CAC40 reste en légère hausse

| Boursier | 528 | Aucun vote sur cette news

Wall Street a repris des couleurs hier soir avant les annonces de la Fed

Mi-séance Paris : le CAC40 reste en légère hausse
Credits Carlos Barria / Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 tente de poursuivre son mouvement haussier, en progression de 0,5% en fin de matinée autour de 5.080 points. Les catalyseurs ne sont cependant pas très nombreux pour un indice parisien revenu non loin de son plus haut de ces dernières semaines...

Wall Street a repris des couleurs hier soir avant les annonces de la Fed, qui se réunit aujourd'hui et demain mercredi. Il s'agit de la dernière réunion de la banque centrale américaine avant l'élection présidentielle du 3 novembre aux États-Unis. Les analystes ne s'attendent pas à de nouvelles mesures de la part de la Fed, qui a déployé depuis mars une panoplie sans précédent de programmes de soutien à l'économie, face à la crise du coronavirus.

Le président de la Fed Jerome Powell, devrait toutefois donner des précisions sur la nouvelle doctrine de la Fed en matière d'inflation. Le 27 août dernier, au symposium (virtuel) de Jackson Hole, il avait annoncé que dorénavant que le seuil maximum de 2% d'inflation serait un objectif à long terme, mais que la Fed tolérerait un taux d'inflation temporairement supérieur à ce seuil, si cela était nécessaire pour soutenir le marché de l'emploi. Ce dernier devient désormais clairement la priorité de la Fed, alors que la crise du coronavirus a détruit 20 millions d'emplois aux Etats-Unis en mars-avril, et n'en a recréé depuis que la moitié environ.

VALEURS EN HAUSSE

* FNAC Darty gagne 8% à 37,8 euros. Le distributeur de produits culturels bénéfices des dernières déclarations plutôt optimistes de son directeur général. Lors d'un entretien accordé à 'BFM Business', Enrique Martinez a en effet affirmé qu'il espérait réaliser pour cette année un chiffre d'affaires proche de celui de 2019. "On a perdu autour de 400 millions pendant le plus dur de la crise. Depuis, l'activité est bonne et on récupère progressivement une bonne partie. L'activité à Noël est très importante pour notre groupe et nous attendons avec impatience l'arrivée des dernières semaines de l'année", a précisé le dirigeant.

* PSA Groupe progresse désormais de 0,6% à 16,3 euros après l'annonce d'une révision des modalités de l'accord de fusion signé en décembre avec Fiat Chrysler. Face à la crise provoquée par la pandémie de coronavirus, les deux groupes automobiles ont décidé de modifier certaines des modalités de leur accord de fusion afin de renforcer leur bilan. UBS juge ces changements peu importants et confirme son avis 'achat' sur le constructeur au lion. UBS pense que le potentiel de synergies devrait être plus important et peut entraîner une hausse intéressante du titre à court terme. L'objectif est fixé à 20 euros.

* Bureau Veritas (+2,5% à 20,3 euros) bénéficie d'une note de HSBC, repassé à l'achat sur avec un cours cible ajusté de 20 à 24 euros.

VALEURS EN BAISSE

* Plus forte baisse du CAC40, Carrefour recule de 2,5% à 14,16 euros. Crédit agricole CIB a indiqué hier lancer la cession de près de 25 millions d'actions Carrefour, soit environ 3,1% du capital, détenues en couverture d'opérations dérivées conclues avec une filiale de Groupe Arnault, dans le cadre du dénouement de ces opérations. Le dénouement de ces opérations dérivées ne modifie pas la détention directe et indirecte de Groupe Arnault en actions Carrefour (hors dérivés) qui représente 5,5% du capital et 8,5% des droits de vote, précise CA CIB.

* Séché Environnement (-0,6%) a dégagé au premier semestre 2020 un EBE de 53,8 ME, soit 17,2% du chiffre d'affaires contributif (contre 63,6 ME un an plus tôt, à 19,3% du chiffre d'affaires contributif). A périmètre et changes constants, l'EBE supporte principalement des effets de mix activité, à hauteur de (-17,5 ME), liés à la baisse des volumes de certaines activités (gestion de déchets ultimes non dangereux, chantiers) et au recul de la valorisation énergétique en France pour -7,6 ME. Le résultat opérationnel courant atteint 13 ME, soit 4,1% du chiffre d'affaires contributif (22,1 ME un an plus tôt, à 6,7% du chiffre d'affaires contributif). Le résultat net part du Groupe s'établit à -0,9 ME après un bénéfice de 7,6 ME au 30 juin 2019. Séché Environnement maintient ses attentes en matière d'activité pour 2020, avec un objectif de chiffre d'affaires contributif ajusté en bas de la fourchette initiale de 650 à 700 ME. Le groupe anticipe un impact négatif ponctuel qui pourrait atteindre 1% du chiffre d'affaires sur l'EBE cible de 2020, initialement attendu à 20% du chiffre d'affaires. Le levier financier devrait rester stable à 3,3 fois au titre de l'exercice 2020, avant un retour autour de 3 dès 2021.

* Faurecia est sous pression ce mardi, en baisse marquée de 6,7% à 39,7 euros. A la suite de la modification de certains termes de l'accord de fusion entre PSA et Fiat Chrysler, la participation de 46% de PSA dans l'équipementier automobile sera distribuée après la clôture à tous les actionnaires de Stellantis, la compagnie qui naîtra de la fusion, et plus seulement aux seuls actionnaires de PSA avant la finalisation de l'opération. Les actionnaires de FCA et PSA recevront ainsi chacun 23% de Faurecia. Rappelons par ailleurs que le groupe quittera le CAC Next 20 la semaine prochaine suite aux dernières décisions du Comité scientifique d'Euronext.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
#}
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/09/2020

L'or a subi un coup de tabac cette semaine, retombant à son plus bas niveau depuis deux mois, plombé par un net renforcement du dollar. Mais de nombreux spécialistes, dont Citigroup et UBS, restent…

Publié le 25/09/2020

PSA a proposé de céder au groupe japonais Toyota sa branche véhicules utilitaires afin de répondre aux inquiétudes concurrentielles de Bruxelles, selon des sources citées par 'Reuters'.

Publié le 25/09/2020

L'action Boeing a rebondi vendredi de 6,8% à Wall Street, après des informations évoquant une possible autorisation de remise en service du Boeing-737 Max en novembre.

Publié le 25/09/2020

PSA et Fiat Chrysler Automobiles (FCA) ont fait des concessions à la Commission européenne pour tenter d'obtenir le feu vert à leur projet de mariage. Sur le site de l’institution, il est…

Publié le 25/09/2020

ADLPartner a publié un résultat net, part du groupe, en hausse de 29% à 3,87 millions d'euros au premier semestre de son exercice 2020. Le résultat opérationnel du spécialiste de la gestion et…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne