En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 851.38 PTS
-0.05 %
4 858.50
+0.19 %
SBF 120 PTS
3 850.72
-0.04 %
DAX PTS
12 543.06
-0.12 %
Dow Jones PTS
28 363.66
+0.54 %
11 662.91
-0.02 %
1.182
-0.34 %

Mi-séance Paris : le CAC40 reste bien orienté

| Boursier | 812 | Aucun vote sur cette news

Une progression qui reste cependant moins prononcée qu'à Wall Street sur la semaine

Mi-séance Paris : le CAC40 reste bien orienté
Credits Reuters

LA TENDANCE

Autour de 4.930 points en fin de matinée, le CAC40 reste en légère hausse ce vendredi (+0,4%), ce qui permet de dépasser 2% de progression sur la semaine. Une progression moins prononcée qu'à Wall Street qui va tenter d'aligner une troisième séance dans le vert ce vendredi et ainsi enregistrer l'une de ses meilleures semaines depuis le mois de juillet. Les marchés continuent de tabler sur l'adoption de mesures de soutien de l'économie, sous une forme ou une autre, avant les élections américaines du 3 novembre... Il est pourtant encore difficile d'y voir clair tant les déclarations sont confuses, voire contradictoires, à Washington.

Après avoir rejeté en bloc le plan massif de 2.200 milliards de dollars proposé par les Démocrates, la Maison Blanche aurait changé de cap et travaillerait à nouveau sur un projet de plan de relance à grande échelle après que la présidente de la Chambre des représentant, Nancy Pelosi, eut repoussé l'idée de mesures ciblées pour les parties de l'économie les plus touchées par la crise du Covid-19. Le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin aurait déclaré à Pelosi que le président Donald Trump souhaite un accord sur un plan de relance global, selon Drew Hammill, un porte-parole de Pelosi.

Particulièrement attendues, les aides aux compagnies aériennes pourraient passer par le Congrès avant qu'un accord global ne soit voté - mais cela devrait être avancé dans le "contexte" d'un projet de loi plus large, a souligné Pelosi. "J'ai fait valoir auprès de mes collègues qu'il s'agit d'un cas particulier", a déclaré la Démocrate sur 'Bloomberg TV'. "Il n'y a pas de projet de loi autonome sans un projet de loi plus important".

VALEURS EN HAUSSE

* Parmi les plus fortes hausses du CAC40, Alstom gagne 1,8% à 41,2 euros. Alstom fournira 49 tramways Citadis à Nantes Métropole pour un montant de près de 200 millions d'euros. Sept des treize sites d'Alstom en France vont contribuer à la conception et à la fabrication du tramway de Nantes Métropole : La Rochelle (conception et assemblage des rames et support logistique), Le Creusot (bogies), Ornans (moteurs de traction), Valenciennes (aménagement intérieur), Aix en Provence (système de protection et d'aide à la conduite), Saint-Ouen (service après-vente), et Villeurbanne (systèmes électroniques embarqués).

* Eramet reprend 10% à 24 euros. Le flux acheteur sur le groupe minier est nourri par une note d'Oddo BHF qui a rehaussé de 'neutre' à 'achat' son opinion sur la valeur tout en portant son objectif de 26 à 29 euros.

* Seb s'adjuge 2% à presque 150 euros, sur un sommet d'un an. Alors qu'il faudra patienter jusqu'au 26 octobre pour connaître l'évolution des résultats du groupe sur les neuf premiers mois de l'année, Oddo BHF est passé à l''achat' sur le dossier en visant 177 euros. Le broker note que le spécialiste du petit électroménager a rehaussé par deux fois son scénario COVID ce qui témoigne de la bonne résistance de l'activité et des marges à la crise sanitaire. La deuxième partie de l'année semble confirmer la stabilisation du chiffre d'affaires à périmètre et change constant et l'analyste envisage pour 2021 le retour à une croissance plus normative. La situation bilancielle est très saine et des acquisitions sont réalisables.

* Amundi gagne 3,5% à 65 euros, bien aidé par une note du Credit suisse. Le broker helvète a rehaussé à 'surperformer' sa recommandation sur le gestionnaire d'actifs en visant 70 euros. Dans des conditions de marché incertaines, le courtier dit préférer les cas d'investissement avec une composante de redressement interne. Il note également qu'Amundi se négocie avec une décote par rapport à ses pairs européens alors que le groupe a les moyens de réaliser une opération de croissance externe ou de retourner du capital aux actionnaires dans les 12 à 24 prochains mois.

* Ecomiam gagne 9% à 12,55 euros) pour sa première séance de négociations sur Euronext Growth. Le prix définitif de l'action a été fixé à 11,55 euros, soit le haut de fourchette indicative de prix. La société a levé un montant global de 12,6 ME.

VALEURS EN BAISSE

* Euronext (-3,8% à 98,6 euros) vient d'officialiser le rachat de la Bourse de Milan. L'opérateur boursier européen a conclu un accord contraignant avec le London Stock Exchange pour acquérir 100% du capital de London Stock Exchange Group Holdings Italia SPA, la holding de Borsa Italiana, contre un chèque de 4,325 milliards d'euros.

* Lagardère rend 3,5% à 26,4 euros mais gagne encore près de 13% sur la semaine.

* Peu de baisses significatives sur le CAC40. Saint-Gobain perd quand même 1,5% à 36,5 euros.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/10/2020

Le détachement de cet acompte interviendra le mardi 1er décembre...

Publié le 22/10/2020

Le Groupe Compagnie des Alpes a pris les mesures nécessaires à la protection de sa position de liquidité...

Publié le 22/10/2020

Le Groupe précise être en mesure de baisser durablement le niveau des charges de structure, avec un impact attendu qui sera très favorable sur la rentabilité dès le retour à la normale de…

Publié le 22/10/2020

Une collection capsule exclusive...

Publié le 22/10/2020

Ce franchissement de seuil résulte d'une acquisition d'actions Safran sur le marché et...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne