Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 742.25 PTS
-0.17 %
6 743.5
-0.1 %
SBF 120 PTS
5 172.71
-0.12 %
DAX PTS
14 529.39
+0.27 %
Dow Jones PTS
34 429.88
+0.1 %
11 994.26
-0.4 %
1.054
+0. %

Mi-séance Paris : le CAC40 reprend son souffle en préservant les 7.000 points

| Boursier | 1522 | Aucun vote sur cette news

Le rebond s'était quand même poursuivi ce matin jusqu'à plus de 7.100 points

Mi-séance Paris : le CAC40 reprend son souffle en préservant les 7.000 points
Credits Reuters

LA TENDANCE

Après presque 3% de hausse hier et même près de 4,5% depuis lundi, le CAC40 reprend son souffle ce mercredi midi, en baisse de 0,5% à 7.030 points. Le rebond s'était quand même poursuivi ce matin jusqu'à plus de 7.100 points alors que le climat d'inquiétude lié au variant Omicron semble balayé. L'OMS explique désormais que les vaccins répondraient à ce variant, contredisant ainsi les annonces initiales des dirigeants de Moderna. Par ailleurs, un autre nuage noir semble devoir se disperser : les difficultés du géant chinois de l'immobilier, Evergrande, qui se sont étendues à d'autres acteurs de ce secteur, ont conduit l'Etat chinois à prendre des mesures depuis 48 heures pour faciliter le crédit bancaire et rassurer les marchés financiers, qui redoutent des faillites en série.

VALEURS EN HAUSSE

* L'Oréal gagne 1% à près de 429 euros dans un marché plutôt actif ce matin. Evercore ISI vient de rehausser son objectif de cours sur le dossier de 370 à 410 euros, accompagnant le mouvement, tandis que le groupe de Jean-Paul Agon a annoncé le rachat d'une part de 4% de son capital détenue par le groupe suisse Nestlé, soit 22,26 millions de titres, au prix de 400 euros par action, pour un montant global de 8,9 milliards d'euros. Ces actions seront acquises "exclusivement à des fins d'annulation, et seront annulées au plus tard le 29 août 2022", a précisé le numéro un mondial des cosmétiques. A l'issue de l'opération, Nestlé détiendra encore 20,1% du capital de L'Oréal, contre 23,3% actuellement, et la famille Bettencourt Meyers bénéficiera d'un effet relutif qui fera remonter sa part de 33,3% à 34,7% dans le capital.

* Saint-Gobain se stabilise juste au-dessus de 60 euros alors que le broker Jefferies conserve le dossier avec un objectif de cours ajusté à 64,70 euros. Dans le contexte actuel d'accélération de l'inflation des coûts de l'énergie, Saint-Gobain anticipe désormais une augmentation de ses coûts d'énergie et de matières premières d'environ 1,5 Milliard d'euros en 2021 par rapport à 2020 (conformément à l'estimation donnée lors de la journée investisseurs du 6 octobre dernier, et contre une précédente estimation annuelle formulée à fin juillet 2021 à 1,1 Milliard d'euros), dont 1,1 MdE pour le seul second semestre 2021.

* Valneva (+10% à 23,7 euros) a annoncé la signature d'un accord d'achat anticipé avec le Royaume de Bahreïn portant sur la fourniture d'un million de doses de son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, VLA2001, pendant une période de deux ans. Il s'agit du deuxième accord signé par la société pour VLA2001 depuis l'annonce de résultats positifs pour son essai clinique de Phase 3 "Cov-Compare".

* SII grimpe de 8% à 45,9 euros après avoir enregistré un chiffre d'affaires record sur son premier semestre 2021/2022 à 376,3 ME. Le groupe a renoué avec sa dynamique de croissance d'avant crise et voit son chiffre d'affaires progresser de 25,6% par rapport au chiffre d'affaires réalisé au premier semestre 2020/2021 et de 15,5% par rapport à celui réalisé au cours de l'exercice 2019/2020. A fin septembre 2021, la rentabilité du groupe s'est accrue nettement en France comme à l'international avec un résultat opérationnel qui triple par rapport au premier semestre de l'exercice précédent pour atteindre un niveau record de 35,2 ME. La marge opérationnelle s'établit à 9,4%, soit +5,6 points. Le résultat net s'établit à 27,8 ME, soit une marge nette de 7,4% vs. 2,37% à fin septembre 2020.

VALEURS EN BAISSE

* Airbus (-1,8% à 103,9 euros) a enregistré 318 nouvelles commandes en novembre, un mois faste soutenu par le salon de Dubaï, le premier grand salon aéronautique depuis la pandémie de coronavirus. Ces commandes incluent notamment le contrat géant passé avec la société d'investissement américaine spécialisée dans le transport aérien Indigo Partners, qui porte sur 255 monocouloirs A321, la compagnie publique italienne née des cendres d'Alitalia. Côté livraisons, le constructeur aéronautique européen a indiqué mardi soir avoir livré en novembre 58 appareils à ses clients. S'il veut atteindre son objectif de 600 livraisons en 2021, il lui faudra réaliser un mois de décembre très solide avec 82 livraisons.

* Atos (-1,7% à 35,8 euros) a annoncé aujourd'hui un accord pour acquérir Cloudreach, une société de services multi-cloud spécialisée dans la migration et le développement d'applications cloud, qui capitalise sur de solides partenariats avec les trois hyperscalers. La société emploie plus de 600 collaborateurs hautement qualifiés dans les technologies du cloud (plateformes, applications et sécurité). Créée en 2009, Cloudreach possède un siège social à Londres et des bureaux aux États-Unis, au Canada, aux Pays-Bas, en Allemagne, en France, en Suisse et en Inde. Son chiffre d'affaires devrait atteindre environ 100 millions d'euros au cours de l'année civile 2021.

* Derichebourg cède 1% à 9,7 euros après avoir confirmé un bel exercice 2020-2021 qui a permis de dégager les meilleurs résultats de l'histoire du groupe de recyclage. Le chiffre d'affaires a atteint 3,6 milliards d'euros, en progression de 46,8% par rapport à l'exercice précédent. L'activité Services à l'Environnement progresse de 68,6% et l'activité Multiservices de 4,2%. Le volume de ferrailles commercialisées progresse de 25,5% (+23% à périmètre constant). Toutes les activités voient leur EBITDA progresser, si bien que l'EBITDA du groupe augmente de 207,3 ME (ou 114,6%) et s'établit à 388,2 ME. Grâce à une très forte amélioration des marges unitaires, dans un contexte de hausse des prix, ainsi qu'à une bonne maîtrise des frais d'exploitation malgré des volumes en hausse, ainsi que grâce à une contribution supplémentaire des contrats de services aux collectivités, l'EBITDA courant de l'activité Services à l'Environnement progresse de 138% à 338,5 ME. Il représente 12,3% du chiffre d'affaires, le meilleur ratio atteint par l'activité. L'EBITDA courant de l'activité Multiservices progresse de 17% et s'établit à 51,4 ME. Il s'établit à 5,9%, là aussi meilleur ratio atteint par l'activité. Le conseil d'administration propose à l'assemblée générale le versement d'un dividende de 0,32 euro par action, représentant 29,3% du résultat net revenant aux actionnaires.

* Quadient perd 9% à 18,3 euros. Avec un carnet de commandes à son plus haut niveau de l'année à fin septembre et un bon niveau de prises de commandes attendu dans toutes les solutions au T4 2021 mais tenant compte également des tensions actuelles sur la chaîne d'approvisionnement, Quadient prévoit désormais pour l'année 2021 une croissance organique du chiffre d'affaires autour de 4% contre supérieure à 4% précédemment.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Bourse Direct vous souhaite la bienvenue
et vous offre vos frais de courtage*

Découvrir l'offre

Valable jusqu'au 03 janvier
*Voir conditions

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 02/12/2022

Légère baisse de la bourse de Paris en fin de matinée après des prises de bénéfices un peu plus appuyées en début de séance...

Publié le 02/12/2022

Renault et Stellantis font partie des plus fortes baisses du CAC40

Publié le 02/12/2022

Les principales Bourses européennes évoluent proches de l’équilibre. La prudence est de rigueur avant la publication à 14h30, du rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis. Selon le consensus…

Publié le 02/12/2022

Des prises de bénéfices affectent le CAC 40 ce matin (-0,50% à 6...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 02/12/2022

OL Groupe rappelle que la société Eagle Football Holdings LLC, contrôlée par John Textor, s'est engagée auprès de ses principaux actionnaires historiques (Pathé, IDG Capital et Holnest) à…

Publié le 02/12/2022

Par une décision en date du 1er décembre 2022, la High Court de Séoul a partiellement fait droit à l'appel de GTT contre l'ordonnance rectificative (corrective order) de la Korea Fair Trade…

Publié le 02/12/2022

Annulation de l'amende administrative de 9,5 millions d'euros

Publié le 02/12/2022

CatanaLe spécialiste des navires de plaisance communiquera ses résultats annuels.QuadientLe groupe spécialisé dans les logiciels et les consignes de colis automatiques annoncera son chiffre…

Publié le 02/12/2022

Cabasse, société française d’audio haute-fidélité de luxe, a annoncé le large succès de son augmentation de capital à l’occasion de son introduction en Bourse sur le marché Euronext…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne

WEBINAIRES

Le PER, un allié pour votre retraite ?

Mardi 06 décembre
de 15h30 à 16h30


M'INSCRIRE GRATUITEMENT