En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 447.44 PTS
+0.46 %
5 443.00
+0.39 %
SBF 120 PTS
4 358.59
+0.42 %
DAX PTS
12 765.94
+0.82 %
Dowjones PTS
25 199.29
+0.32 %
7 390.13
-0.19 %
Nikkei PTS
22 794.19
-

Mi-séance Paris : le CAC40 reprend le terrain perdu la veille

| Boursier | 1186 | Aucun vote sur cette news

La valeur du moment reste le groupe parapétrolier CGG

Mi-séance Paris : le CAC40 reprend le terrain perdu la veille
Credits Reuters

LA TENDANCE

La bourse de Paris se contente de reprendre le terrain perdu la veille avec +0,3% en fin de matinée autour de 5.130 points. Les volumes d'échanges restent faibles, un demi-milliard d'euros échangés sur les valeurs du CAC40. Il faut toujours sortir des grands indices pour observer du mouvement et la valeur du moment est le groupe parapétrolier CGG qui fait l'objet de rumeurs d'intérêt du chinois Sinopec malgré sa phase délicate de restructuration financière massive. Le titre a repris près de 70% depuis lundi, ce qui a précipité les rachats de positions vendeuses. Le reste de la cote parisienne s'avère plus calme, alors que s'ouvre le rendez-vous des banquiers centraux à Jackson Hole. Les premiers commentaires seront portés à la connaissance du public demain.

VALEURS EN HAUSSE

* CGG gagne encore 15% à 4,85 euros après avoir dépassé les 5 euros dans la matinée. Le titre poursuit son envolée pour la troisième séance consécutive, toujours porté par des rumeurs d'intérêt venues de Chine (Sinopec), à laquelle s'ajoutent des rachats de positions à découvert.

*EDF (+0,5% à 9,2 euros) : l'ASN a confirmé hier des informations parues dans la presse selon lesquelles EDF lui avait communiqué des anomalies qui n'avaient pas encore été répertoriées dans les dossiers de fabrication de composants d'équipements nucléaires de l'usine Creusot Forge d'Areva. Les détails ne sont en revanche pas connus. C'est l'Agence Platts qui avait obtenu l'information, en précisant plus généralement que l'ASN avait surtout constaté à ce stade des déviations mais pas de problèmes critiques.

* Alstom (+0,7% à 30,4 euros) a signé un gros contrat de maintenant de 135 ME en Suède, pour 99 trains régionaux Coradia Nordic sur huit ans. Les opérations de maintenance devraient démarrer en décembre 2018.

* Essilor (+1,3% à 106,4 euros) est la plus forte hausse du CAC40.

VALEURS EN BAISSE

* Carrefour a toujours du mal à s'affranchir des 20 euros. Le titre reperd 1,7% à 20,22 euros et constitue la plus forte baisse du CAC40 et le seul recul significatif de l'indice ce matin.

* Schneider Electric (-0,2% à 67,6 euros) : un temps pressenti pour récupérer General Electric Solutions Industrielles, le français ne serait plus en course et c'est ABB qui aurait repris le flambeau, selon l'Agence Reuters. L'américain et le suisse auraient repris leurs discussions après que GE eut mis de l'eau dans son vin sur le prix exigé, qui dépasserait désormais légèrement 2 Mds$ de dollars, alors que les rumeurs initiales évoquaient jusqu'à 3 Mds$.

* Vivendi (-0,5% à 19 euros) et Telecom Italia auraient officiellement communiqué hier aux autorités italiennes leur position sur l'un des contentieux en cours de l'autre côté des Alpes. Vivendi, qui a reconnu une "activité de coordination et de direction" nierait toujours un contrôle de fait.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/07/2018

Le RevPar (Revenu par chambre) s'établit à 262,29 euros...

Publié le 18/07/2018

L'environnement de marché demeure très porteur pour Voltalia au Brésil...

Publié le 18/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 18/07/2018

Le chiffre d'affaires de HighCo au 1er semestre 2018 s'élève à 89 ME...

Publié le 18/07/2018

Forbes France a décerné à Esker le prix de la Croissance...