Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 137.43 PTS
+0.55 %
7 136.5
+0.66 %
SBF 120 PTS
5 445.63
+0.59 %
DAX PTS
15 853.66
+1.21 %
Dow Jones PTS
33 061.57
+0.47 %
14 441.51
+1.31 %
1.076
-0.02 %

Mi-séance Paris : le CAC40 reperd du terrain avec le secteur bancaire

| Boursier | 957 | Aucun vote sur cette news

Les annonces de la banque centrale américaine ont quelque peu laissé perplexes les investisseurs hier soir

Mi-séance Paris : le CAC40 reperd du terrain avec le secteur bancaire
Credits Rudy Sulgan

LA TENDANCE

Après avoir bien résisté dans les premiers échanges, la bourse de Paris fléchit assez nettement vers la mi-journée, dans le sens de la clôture en baisse prononcée de Wall Street. Le CAC40 perd désormais 0,7% à 7.080 points avec notamment le secteur bancaire qui reperd du terrain après 3 séances précédentes de rebond plus ou moins marqué.

Les annonces de la banque centrale américaine ont quelque peu laissé perplexes les investisseurs hier soir. La Fed a certes relevé ses taux comme prévu de 25 points de base, mais évoqué une pause à venir, alors que son président a réitéré son engagement à lutter contre l'inflation... Jerome Powell a souligné que d'autres hausses de taux pourraient suivre, si nécessaire, et qu'aucune baisse n'était anticipée cette année. Bref, il a soufflé le chaud et le froid et les investisseurs n'y voient plus très clair sur les décisions futures...

Clairement, la Fed se trouve tiraillée entre la poursuite de sa politique monétaire restrictive pour lutter contre l'inflation et la nécessité de prendre en compte le début de crise bancaire qui a vu des établissements chanceler. Les investisseurs ont en outre été pris de court par les déclarations de Janet Yellen, la secrétaire américaine au Trésor, qui a dit, lors d'une audition devant le Sénat, ne pas envisager une "garantie globale" pour tous les dépôts bancaires aux Etats-Unis. C'était une solution envisagée suite aux difficultés de nombreuses banques américaines et la solution décidée lors du sauvetage de la SVB.

VALEURS EN HAUSSE

* En tête du CAC40, Sanofi bondit de 5% à 95,4 euros. Tout simplement le plus gros gain quotidien du titre cette année. Le laboratoire et Regeneron ont annoncé que le Dupixent avait atteint les critères d'évaluation primaires et secondaires chez des patients souffrant d'une maladie pulmonaire, la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), lors d'une étude de phase III évaluant l'utilisation expérimentale de Dupixent (dupilumab) comparé à un placebo chez des adultes sous traitement inhalé standard maximal (trithérapie) et présentant une BPCO non contrôlée avec signature inflammatoire de type 2. Dupixent est le premier et le seul médicament biologique ayant permis d'obtenir une diminution cliniquement et hautement significative (30%) des exacerbations aiguës modérées ou sévères de la BPCO (détérioration rapide et aiguë des symptômes respiratoires), ainsi que des améliorations significatives de la fonction respiratoire, de la qualité de vie et des symptômes respiratoires dus à la BPCO.

* Le groupe de services numériques Infotel grimpe de plus de 2% ce jeudi à 57,20 euros après avoir dégagé en 2022 un résultat opérationnel courant de 29,8 ME, en hausse de +35,7%. Infotel avait précédemment communiqué un chiffre d'affaires annuel de 300,4 ME, en hausse de 14%. La marge opérationnelle courante ressort ainsi à 9,9%, en amélioration de 0,6 point par rapport à 2021. Le résultat net ressort à 20,9 ME, en hausse de +51,4%, représentant un taux de marge nette de 7% (+1,7 point par rapport à 2021). Il sera proposé à l'Assemblée générale du 17 mai 2023 le versement d'un dividende de 2 euros par action, représentant une croissance de 25 % par rapport à 2021.

* Haulotte poursuit sa hausse de 5% à 3,3 euros. Le groupe prévoit une croissance de ses ventes supérieure à +20% en 2023 et le retour à un niveau de marge opérationnelle courante (hors gains et perte de change) entre 3% et 4%.

VALEURS EN BAISSE

* BNP Paribas, Société Générale et Axa reperdent environ 2%.

* Voltalia chute de 12,5% à 13,6 euros après des résultats annuels marqués par un creusement de sa perte nette malgré un chiffre d'affaires en vive hausse.

* Guerbet perd 10% à 17,5 euros après sa publication annuelle. Si le spécialiste des produits de contraste et solutions pour l'imagerie médicale est parvenu à préserver sa rentabilité opérationnelle en 2022, il a essuyé une lourde perte nette de 41,1 ME sur l'exercice et a averti que ses marges resteront sous pression en 2023. En ce début d'année, Guerbet se déclare en effet confiant dans sa capacité à développer son chiffre d'affaires sur un marché des produits de contraste qui évolue favorablement, avec une croissance structurelle des volumes s'accompagnant aujourd'hui, pour la première fois depuis de nombreuses années, d'effets prix positifs. Le groupe reste néanmoins confronté à un environnement exigeant, marqué par la persistance de tensions sur les coûts d'approvisionnement, en particulier sur l'iode. Ces effets inflationnistes, peu impactant en 2022, dégraderont les marges du groupe en 2023.

* LVMH cède 0,4% à 812 euros. Oddo BHF a remonté sa cible de 861 à 881 euros ('surperformer').

* Valneva perd 5% à euros à 4,62 euros. Le chiffre d'affaires total est estimé entre 220 et 260 millions d'euros pour 2023, dont 130 millions à 150 millions d'euros de ventes de produits, y compris des ventes marginales de vaccins contre la COVID-19 dans le cadre d'un accord de fourniture existant avec le Royaume de Bahreïn et 90 millions à 110 millions d'euros d'autres produits opérationnels. Les dépenses de 'R&D' sont estimées entre 70 millions et 90 millions d'euros. Portzamparc a abaissé son objectif sur Valneva de 10,7 à 9,5 euros ('achat').

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du vendredi 26 mai 2023 au jeudi 01 juin 2023, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

REJOIGNEZ-NOUS LORS DES AVANT LE 9 MAI

Jusqu'à 170€ de prime offerte pour toute 1ère adhésion à nos contrats d'assurance vie avant le 30 juin 2023 inclus, avec un versement initial investi à 50 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

J'en profite

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 01/06/2023

Malgré la volatilité, le CAC40 termine finalement en hausse de +0,55%...

Publié le 01/06/2023

Bonne nouvelle confirmée pour l'inflation en zone euro

Publié le 31/05/2023

Le CAC40 cède 1,54% en clôture de marché...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 01/06/2023

Bientôt du nouveau dans la surveillance glycémique des diabètes de type 2...

Publié le 01/06/2023

La Bourse de Paris a inscrit une troisième séance consécutive de baisse plombée par des indicateurs chinois faisant craindre un ralentissement de l’économie mondiale, occultant du même coup…

Publié le 01/06/2023

Le CAC40 cash a clôturé la séance en baisse de -1,54% à 7098,70 dans un volume de 9,8 MD€ et le mois de mai sur une baisse de 5,24%.

Publié le 01/06/2023

A l'issue de cette émission, la participation des salariés au capital de TotalEnergies SE s'élèvera à 7,67%...

Publié le 01/06/2023

Au total, un peu plus de 1 ME ont été investis par les collaborateurs lors de cette campagne de Visiativ...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne