En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 978.18 PTS
-1.22 %
4 961.00
-1.35 %
SBF 120 PTS
3 939.83
-1.21 %
DAX PTS
13 116.25
-0.7 %
Dow Jones PTS
27 657.42
-0.88 %
10 936.98
-1.3 %
1.184
0. %

Mi-séance Paris : le CAC40 repart finalement de l'avant !

| Boursier | 1383 | Aucun vote sur cette news

Le compartiment bancaire se distingue

Mi-séance Paris : le CAC40 repart finalement de l'avant !
Credits Reuters

LA TENDANCE

Après un retournement de tendance spectaculaire en séance hier lié à la chute de Wall Street, la baisse l'emportait dès l'ouverture ce vendredi sur le CAC40, en repli de près de 1%. En fin de matinée, l'indice parisien repasse cependant dans le vert et gagne même 1% autour de 5.060 points.

La correction de Wall Street hier soir a été alimentée par de grosses prises de bénéfices sur les valeurs technologiques, le S&P 500 reculant de 3,51% à 3.455 points et le Nasdaq Composite de 4,96% à 11.458 pts. Le rapport complet sur l'emploi américain en août est attendu ce vendredi à 14h30 heure française, les économistes tablant en moyenne sur 1,4 million de créations de postes non-agricoles et sur un taux de chômage en légère baisse à 9,8% contre 10,2% en juillet. Mercredi, le rapport d'ADP sur l'emploi dans le seul secteur privé a déçu avec "seulement" 428.000 créations de postes contre 900.000 de consensus.

A Paris, le compartiment bancaire se distingue et contribue à la résistance du marché. Société Générale, Crédit Agricole et BNP Paribas gagnent entre 3% et 4%. Les opérateurs se remettent en effet à croire à une consolidation du secteur en Europe après l'annonce de discussions entre Bankia et Caixabank en Espagne...

VALEURS EN HAUSSE

* Renault poursuit sur sa lancée. Après avoir terminé en hausse de 3,2% hier, le titre du constructeur au losange gagne plus de 5% à 24,6 euros. Les investisseurs ont bien accueilli le projet de réorganisation du groupe autour de quatre marques ainsi que les ambitions de Luca de Meo, le nouveau patron du groupe. Le flux acheteur sur la valeur est également nourri ce vendredi par une note d'AlphaValue qui a rehaussé de 'réduire' à 'accumuler' son opinion sur le dossier tout en portant son objectif de 22,3 à 24,5 euros.

* Société Générale, le Credit Agricole et BNP Paribas gagnent entre 3% et 4%. Les opérateurs se remettent à croire à une consolidation du secteur en Europe après l'annonce de discussions entre Bankia et Caixabank en Espagne. AlphaValue a par ailleurs réitéré son conseil 'acheter' sur la banque de la Défense avec une cible abaissée de 19,7 à 19,3 euros. Le broker a également confirmé son avis 'réduire' sur le Crédit Agricole avec une cible ajustée de 8,67 à 8,57 euros alors qu'il vise désormais 37,4 euros sur l'établissement de la rue d'Antin ('réduire') contre 38,4 euros précédemment.

* Onxeo (+5%) a reçu une notification de délivrance de l'Office américain des brevets et des marques (USPTO), lui accordant un nouveau brevet aux États-Unis couvrant l'administration systémique d'AsiDNA pour le traitement du cancer du sein triple négatif et du cancer du poumon chimio-résistant, notamment en association avec la chimiothérapie, la radiothérapie ou d'autres agents endommageant l'ADN des tumeurs. Ce nouveau brevet américain viendra renforcer le solide portefeuille de brevets construit autour du candidat médicament AsiDNA d'Onxeo.

* Advini (+5%) a maintenu au premier semestre 2020 une marge brute supérieure à 37% mais celle-ci recule en valeur de 3,7 ME, impactée par la perte majeure d'activité sur les réseaux valorisés (Café Hôtel Restaurant, Travel Retail et distribution sélective grand export). Le chiffre d'affaires avait reculé sur le semestre de 6,9% à périmètre constant, une évolution bien meilleure que le marché. Avec une activité en croissance sur les mois de juin et juillet, le distributeur de vins envisage une amélioration de la performance au second semestre 2020 comparée au semestre écoulé.

* PSA (+4%) et Total (+0,8%) ont signé un accord pour la création de la co-entreprise ACC. Avec cette association, les partenaires mettent en place un acteur mondial de référence dans le développement et la fabrication de batteries pour l'industrie automobile au meilleur niveau de performance dès 2023. Total/Saft apportera son expertise en matière de R&D et d'industrialisation, et le Groupe PSA sa connaissance du marché automobile et son expérience de la production en grande série.

* Vallourec reprend timidement 1,4% à 20,6 euros après 16 séances de baisse consécutives.

VALEURS EN BAISSE

* Une seule baisse significative sur le CAC40 : Pernod Ricard reperd 1,8% à 143 euros ce vendredi, alors que les analystes continuent de réagir à la publication annuelle du groupe de spiritueux, certains regrettant l'absence de prévisions chiffrées pour l'exercice 2020-2021... Logiquement pénalisée par la crise sanitaire actuelle, la firme dirigée par Alexandre Ricard a vu son bénéfice net reculer de 77% à 329 millions d'euros en raison notamment d'une dépréciation d'actifs d'un milliard d'euros, en particulier sur la marque Absolut.

* Veolia cède 0,3% à 19,95 euros pendant que Suez dépasse les 15 euros et se rapproche du prix d'OPA proposé.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
#}
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/09/2020

Sensorion estime être en mesure de financer ses activités jusqu' à la fin du troisième trimestre 2022

Publié le 18/09/2020

Acteos a publié un chiffre d'affaires en croissance organique de 10,9% à 7,066 millions d'euros au premier semestre de son exercice 2020. La perte nette (part du groupe) du spécialiste de…

Publié le 18/09/2020

Au 30 juin 2020, Crossject dispose d’une trésorerie de 7,3 millions d'euros, contre 7,9 millions d'euros, au 31 décembre 2019. Sur le semestre, la société a bénéficié d’un prêt garanti par…

Publié le 18/09/2020

Au 1er semestre 2020, le chiffre d'affaires consolidé de Bassac s'établit à 398 ME, en baisse de 8% par rapport au 1er semestre 2019...

Publié le 18/09/2020

Marie Brizard Wine and Spirits (MBWS) a annoncé le report de la publication de ses résultats semestriels 2020 au 30 septembre, en raison de contraintes logistiques liées au contexte sanitaire. Le…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne