Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 239.72 PTS
+0.5 %
6 239.50
+0.48 %
SBF 120 PTS
4 911.37
+0.44 %
DAX PTS
15 262.65
+0.35 %
Dow Jones PTS
34 001.18
+0.8 %
13 999.00
+1.41 %
1.198
-0.01 %

Mi-séance Paris : le CAC40 repart à la hausse

| Boursier | 776 | Aucun vote sur cette news

Cette première séance du deuxième trimestre et du mois d'avril constitue la dernière séance de la semaine puisque le marché parisien...

Mi-séance Paris : le CAC40 repart à la hausse
Credits Reuters

LA TENDANCE

Cette première séance du deuxième trimestre et du mois d'avril constitue la dernière séance de la semaine puisque le marché parisien fermera ce jeudi soir jusqu'à mardi prochain pour la traditionnelle pause pascale... Hier, le CAC40 a bouclé le mois de mars sur un gain de 6,38% après celui de 5,63% en février. Et ce midi la tendance est à la hausse de 0,3% à 6.085 points avec l'aide de nombreuses publications annuelles de dernière minute...

ECO ET DEVISES

Aux Etats-Unis, le nouveau plan massif de Joe Biden concernant les infrastructures et dévoilé hier soir, devrait s'échelonner en deux phases d'investissement de 2.000 milliards de dollars chacune. Le financement de ce plan comprendra une hausse de 21% à 28% de l'impôt sur les sociétés, une nouvelle qui ne ravit pas forcément Wall Street...

A suivre aux Etats-Unis ce jeudi :
- Etude Challenger concernant les destructions de postes annoncées. (13h30)
- Inscriptions hebdomadaires au chômage. (14h30)
- Indice PMI manufacturier final américain. (15h45)
- ISM manufacturier américain. (16h00)
- Dépenses de construction. (16h00)

Face au regain de l'épidémie de coronavirus, la France a dû se résoudre à instaurer un nouveau confinement national de quatre semaines limitant les déplacements et obligeant les commerces dits non essentiels et les établissement scolaires à fermer.
La parité euro / dollar atteint 1,1740. Le baril de Brent se négocie 63,70$.

VALEURS EN HAUSSE

Solutions 30 (+28%) a dévoilé les résultats de l'investigation indépendante menée par le cabinet Deloitte, avec l'appui de Didier Kling Expertise & Conseil pour la partie comptabilité. Une conclusion très attendue compte tenu de la gravité des accusations portées à l'encontre du groupe spécialisé dans les solutions pour les nouvelles technologies. Si les auditeurs indépendants ont formulé des recommandations afin de simplifier et de renforcer certaines procédures internes de la société pour une plus grande transparence et une sécurisation des transactions, ils indiquent très clairement et sans équivoque, selon les règles de leur profession : "nous n'avons pas identifié d'élément permettant de corroborer les allégations de blanchiment d'argent, en lien avec le crime organisé".

SMTPC (+28%) : Le projet d'offre publique conjointe que Vinci Concessions et Eiffage entendent déposer, serait libellé au prix de 23 euros par action SMTPC (dividende attaché). Ce prix représente une prime de 30,3% par rapport au cours de clôture, 41,7% par rapport à la moyenne pondérée par les volumes des cours des 90 derniers jours et 43,8% par rapport à la moyenne pondérée par les volumes des cours des 180 derniers jours.

Claranova +10% après les comptes, suivi de Thermador (+9%)

Groupe Open (+9%) affiche des indicateurs d'activité en retrait avec un chiffre d'affaires de 296 millions d'euros, en décroissance de 2,5%, dont 3,3% en organique et un résultat opérationnel courant de 12,7 millions d'euros, en décroissance de 16%. Groupe Open anticipe une croissance de son chiffre d'affaires comme de son résultat opérationnel courant pour l'année 2021.

2CRSI : +7% après un nouveau gros contrat, suivi de Synergie après les comptes. SES Imagotag, Cibox, Navya (+6%) et AB Science

Transgene : +5% avec Abivax, Chargeurs, Derichebourg

AKKA : +4% avec DBV, Gensight, Klepierre

Vindi (+3%) a annoncé un accord avec ACS pour l'acquisition de ses activités énergie soit un ensemble d'environ 45 000 collaborateurs, générant un chiffre d'affaires de plus de 6 milliards d'euros, principalement en Espagne et en Amérique latine, avec une marge de ROPA supérieure à 6%.

Nexans : +2,5% avec Airbus, Amundi, Thales, SoiTec, Rexel, Safran

Getlink : +2% avec Carmila et Orpea

LNA Santé (stable) : le chiffre d'affaires total de l'exercice 2020 s'établit à 573,9 millions d'euros en progression de +8,7%. L'activité Exploitation s'élève à 521,5 ME en progression de +10,3% sur l'exercice, confirmant une croissance organique robuste de +2,6%, et une croissance externe soutenue de +7,7%. Après un point bas d'activité sur le 2è trimestre 2020 à +0,7%, la croissance organique a accéléré au cours du 2nd semestre pour atteindre +3,4% sur le 4è trimestre, preuve de la bonne résilience des métiers. L'Ebitda de l'activité Exploitation, s'élève à 116,5 ME, en progression de +4,5%. La marge d'Ebitda marque un repli de -124 points de base à 22,3% du chiffre d'affaires. Ces variations intègrent en 2020 l'impact défavorable des pertes d'activité partiellement garanties par l'Etat. Le résultat opérationnel courant d'exploitation s'établit à 51,4 ME, en retrait de -4,2%. La marge opérationnelle courante de l'Exploitation se contracte de 1,5 point, à un niveau solide de 9,9%. Ajustée des pertes d'activité, la marge ressort en hausse de +107 points de base à 12,4%. Sous l'effet des coûts non récurrents liés à la crise sanitaire pour -7,3 ME (primes exceptionnelles versées aux salariés, renforts de soignants, surcoût des équipements de protection et autres consommables), le résultat opérationnel d'exploitation se contracte de -32% pour atteindre 37,9 ME.

VALEURS EN BAISSE

Atos (-15%) : dans le cadre de l'approbation par les actionnaires des comptes consolidés du groupe au titre de l'exercice 2020 lors de l'Assemblée Générale Annuelle, les Commissaires aux Comptes ont émis une réserve pour limitation de travaux portant sur deux entités juridiques américaines représentant 11% du chiffre d'affaires consolidé 2020 et nécessitant des travaux supplémentaires. La marge opérationnelle de ces deux entités représentent environ 9% de la marge opérationnelle consolidée.

Ateme : -2% avec Technip Energies, Orapi

Aubay : -1% avec Eramet, Vivendi, Carrefour, SopraSteria

NRJ Group (-1%) a enregistré sur ses activités média une baisse de son chiffre d'affaires de 59 ME (-18,4%), avec un point bas atteint au 2ème trimestre 2020 (-44,4%). Malgré les conséquences économiques extraordinaires de la crise sanitaire, le groupe parvient cependant, grâce à son action, à dégager un résultat opérationnel courant positif de 3 ME mais, mais en forte baisse par rapport à celui de 2019 qui s'élevait à 30,5 ME. Cette baisse a été essentiellement enregistrée durant le 1er semestre 2020 en raison de la chute particulièrement brutale du chiffre d'affaires média de cette période. Grâce à la plus-value réalisée à la suite de la cession de la participation minoritaire de NRJ Group dans EuroInformation Telecom, le résultat financier enregistre une hausse de 38,9 ME, portant le résultat net part du groupe à 40 ME, à comparer avec 21,7 ME pour l'exercice 2019.

Total : -0,5% suivi de Air Liquide, L'Oreal, Danone

Sodexo (-0,2%) a dévoilé des résultats semestriels en net retrait mais toujours positifs. Sur les six mois clos fin février, le spécialiste de la restauration collective enregistre un résultat net ajusté de 128 millions d'euros contre 424 ME un an plus tôt, pour un chiffre d'affaires de 8,6 milliards d'euros, en baisse de 26,5% (-21,7% en organique). La marge d'exploitation s'établit à 3,1%, en retrait de 280 pb, mais est supérieure aux prévisions et à la marge négative de -1,9% publiée au second semestre 2019-2020.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/04/2021

Pour aider les entreprises à accélérer leur transformation numérique Cisco et SFR ont annoncé aujourd'hui d'importantes mises à jour de...

Publié le 15/04/2021

Le groupe Accor annonce la nomination de Brune Poirson au poste de Directrice du Développement Durable...

Publié le 15/04/2021

Le programme de fidélisation d'Amazon.com compte plus de 200 millions de membres dans le monde, révèle Jeff Bezos dans sa dernière lettre aux actionnaires. Le fondateur du cybermarchand avait…

Publié le 15/04/2021

Eurofins remonte de 1,3% à 88 euros ce jeudi, alors que le Credit Suisse a relevé sa cible de 82 à 95 euros avec un avis à 'surperformer'...

Publié le 15/04/2021

Avec la consolidation des cours...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne