En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 043.73 PTS
+0. %
5 001.50
-
SBF 120 PTS
3 972.40
-
DAX PTS
12 616.80
-
Dow Jones PTS
25 890.18
-1.51 %
10 524.01
+0. %
1.128
+0.04 %

Mi-séance Paris : le CAC40 regarde à nouveau vers les 5.000 points

| Boursier | 1690 | Aucun vote sur cette news

La poursuite du mouvement de consolidation aura été de courte durée ce matin...

Mi-séance Paris : le CAC40 regarde à nouveau vers les 5.000 points
Credits Reuters

LA TENDANCE

La poursuite du mouvement de consolidation aura été de (très) courte durée ce matin. En repli de 1% dans les premières minutes, le CAC40 grimpe de 2,31% à la mi-journée, à 4.926 points. Après le gros coup de bambou de part et d'autre de l'Atlantique jeudi, la baisse des indices a été plus limitée ce matin en Asie alors que les futures pointent vers une ouverture en nette hausse à Wall Street. La situation n'a pourtant guère évolué ces dernières heures avec une épidémie qui continue à se propager dangereusement dans certains des plus grands Etats américains ainsi que dans plusieurs pays d'Amérique latine, Brésil en tête. La crainte d'une deuxième vague est ainsi bien réelle et pourrait mettre à mal les espoirs d'une 'reprise en V'.

Les indicateurs de conjoncture confirment pour leur part, et sans surprise, la contraction historique de l'activité au cours des dernières semaines. L'économie britannique s'est ainsi effondrée de 20,4% en avril alors que la production industrielle dans la zone euro a chuté de 17,1% sur la période. Aux Etats-Unis, seuls les prix à l'import et à l'export de mai (14h30) et l'indice du sentiment des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan pour le mois de juin sont au programme cet après-midi.

Mais les marchés restent soutenus par les plans de relance des gouvernements et surtout par les milliards injectés par les Banques centrales dans le circuit financier.

VALEURS EN HAUSSE

* Interparfums flambe de 11,8% à 34 euros. Le créateur et distributeur de parfums de luxe a annoncé un accord mondial et exclusif de licence parfums avec Moncler. Le partenariat durera jusqu'au 31 décembre 2026 avec une possibilité d'extension de 5 ans. Selon les termes de cet accord, Interparfums créera et produira des parfums et des produits dérivés, et les distribuera dans les boutiques Moncler ainsi que dans de grands magasins, parfumeries et points de vente duty-free sélectionnés. Le lancement de la première ligne de parfums est prévu dans le courant du premier trimestre 2022. Aucun détail financier n'a filtré.

* Renault rebondit de 6% à 22,6 euros, effaçant une partie de sa chute de jeudi. Globalement, c'est tout le secteur automobile qui progresse nettement alors que Goldman Sachs a une vision un peu moins négative pour le marché mondial en 2020, évoquant de meilleures attentes régionales. Selon la banque d'affaires, les ventes mondiales devraient chuter de 16% cette année, contre une prévision antérieure de -17%, l'Europe et les États-Unis soutenant la tendance. Le marché européen devrait notamment se contracter de 20% en 2020 avant de rebondir de 13 % en 2021, avec la réouverture des marchés après le blocage lié à la pandémie de Covid-19.

* Société Générale gagne 6% à 15,2 euros. Si le compartiment bancaire surperforme le marché, l'établissement de la Défense bénéficie du soutien d'Alphavalue qui a rehaussé sa recommandation sur la valeur d''accumuler' à 'acheter' avec une cible ajustée de 20,8 à 19,9 euros.

* Air France grimpe de 6% à 5 euros. Dans le cadre de la reprise du trafic aérien, la compagnie renforce progressivement son programme de vols pour l'été 2020. D'ici fin juin, ce programme représentera 20% de la capacité habituellement déployée sur la période. Sous réserve de la levée des restrictions de voyage, l'augmentation graduelle du nombre de fréquences et de destinations se poursuivra pour atteindre environ 35% du programme initialement prévu en juillet, et 40% en août. Air France prévoit ainsi de desservir près de 150 destinations, soit 80% de son réseau habituel, en renforçant en priorité l'offre sur son réseau domestique.

* Sodexo (+4,3% à 64,9 euros) va sortir du CAC 40 le lundi 22 juin prochain, et sera remplacé dans l'indice phare parisien par le spécialiste des centres d'appels Teleperformance, a annoncé jeudi soir le Conseil scientifique des indices d'Euronext.

* Orange gagne 1,5% à 10,5 euros avec Bouygues (+4,5% à 28,3 euros). Les enchères pour l'attribution des fréquences de téléphonie mobile de cinquième génération (5G) en France, décalées pour cause de coronavirus, auront lieu entre le 20 et 30 septembre, à une date qui reste à fixer, a déclaré jeudi le président de l'Arcep, l'autorité de régulation des télécoms.

VALEURS EN BAISSE

* Technicolor (-0,3% à 3,7 euros) annonce que, dans le cadre de la procédure de conciliation ouverte le 2 juin, les négociations avec ses prêteurs avancent et que, afin de faciliter la mise en oeuvre d'une opération de restructuration, la Société souhaite avoir la possibilité de demander, le cas échéant, l'ouverture en France d'une sauvegarde financière accélérée.

* Sartorius Stedim Biotech rend 3,2% à 206 euros, victime de quelques prises de profits après sa folle ascension depuis le début de l'année. Hier, JP Morgan avait réitéré son conseil 'surpondérer' et sa cible de 242 euros.

*Danone (-0,7% à 61,4 euros), victime de son statut de valeur défensive. Morgan Stanley a confirmé son avis 'pondération en ligne' et sa cible de 58 euros.

* Neoen (stable à 34 euros) va faire son entrée dans l'indice SBF 120, regroupant les 120 premières valeurs cotées sur Euronext Paris en termes de liquidité et de capitalisation boursière.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 juillet 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 08/07/2020

Genfit annonce, suite à son assemblée générale annuelle, l'arrivée de Madame Katherine Kalin et de Monsieur Eric Baclet au Conseil d'Administration de...

Publié le 08/07/2020

Gaumont annonce regrouper l'ensemble de ses activités américaines sous une seule entité qui sera désormais dirigée par Nicolas Atlan, jusqu'à présent...

Publié le 07/07/2020

Avec 36 groupements partenaires représentant 17.000 officines, Maiia dispose du réseau de pharmacies le plus important en France permettant la téléconsultation en officine...

Publié le 07/07/2020

L'ambition d'économies cumulées de la société sur les années 2020, 2021 et 2022 est de plus de 10 ME...

Publié le 07/07/2020

Ce tirage intervient dans le cadre du contrat d'émission conlu le 24 juin 2019...