Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 362.68 PTS
+2.52 %
6 364.00
+2.85 %
SBF 120 PTS
4 942.53
+2.52 %
DAX PTS
14 027.93
+2.1 %
Dow Jones PTS
32 196.66
+1.47 %
12 387.40
+3.7 %
1.039
-0.12 %

Mi-séance Paris : le CAC40 rechute après les dernières déclarations du patron de la Fed

| Boursier | 959 | 4 par 1 internautes

Une centaine de points de perdu pour le CAC40

Mi-séance Paris : le CAC40 rechute après les dernières déclarations du patron de la Fed
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le marché parisien rechute de 1,6% ce vendredi midi, de retour à 6.600 points après deux séances de rebond, dans la foulée de Wall Street qui a inversé la vapeur hier soir à l'écoute des dernières déclarations du patron de la Fed. Jerome Powell a en effet durci son message monétaire et les taux d'intérêt ont connu une nouvelle flambée des deux côtés de l'Atlantique, après ces déclarations. Le rendement du T-Bond à 10 ans est désormais proche de 3%, au plus haut depuis novembre 2018 ! En France, l'OAT 10 ans évolue autour de 1,40%.

Le patron de la Fed a reconnu pour la première fois en public qu'il était possible que la Fed relève ses taux directeurs d'un demi-point lors de sa réunion des 3 et 4 mai. Il s'est aussi dit favorable à l'idée de relever rapidement les taux ("front-loading") lors du cycle de sortie de politique monétaire accommodante.

VALEURS EN HAUSSE

* En tête du CAC40, Renault avance de 4% à 24,5 euros malgré l'annonce de ventes en retrait au premier trimestre dans un environnement toujours compliqué pour le secteur. Le chiffre d'affaires du groupe automobile s'est établi à 9,7 milliards d'euros sur la période, en baisse de 2,7% (-0,7% à taux de change et périmètre constants), mais supérieur au niveau de 9,27 MdsE attendu par le consensus 'Bloomberg'. Renault a vu ses volumes mondiaux reculer de 17% sur les trois premiers mois de l'année, avec 552.000 véhicules commercialisés, avec une chute de 34% en Russie, son deuxième marché. Renault a réitéré son estimation selon laquelle la pénurie de semi-conducteur réduira sa production d'environ 300.000 unités cette année, principalement au premier semestre, et a souligné que son carnet de commandes reste solide puisqu'il est à un niveau record depuis 15 ans et représente 3,9 mois de ventes. Renault présentera, lors d'un Capital Market Day à l'automne 2022, une mise à jour de ses objectifs financiers et de sa stratégie le positionnant comme un acteur de référence compétitif, technologique et responsable.

* Bureau Veritas gagne 4,5% à 27 euros. Le leader mondial des prestations d'évaluation de conformité et de certification a publié un chiffre d'affaires trimestriel de 1,29 milliard d'euros, en hausse de 11,7% par rapport à l'exercice précédent et de 8% sur une base organique, contre un consensus de 4,4%. Bureau Veritas prévoit toujours pour 2022 d'atteindre une croissance organique modérée à un chiffre et d'améliorer sa marge opérationnelle ajustée.

* IPSOS grimpe de 6% à 48,2 euros. L'activité a continué sur la même trajectoire qu'en 2021 au premier trimestre 2022, affichant une croissance totale de 17,5% par rapport au premier trimestre de l'année dernière et de 12,3% en organique. Au final, le chiffre d'affaires du T1 est de 547,8 millions d'euros.

VALEURS EN BAISSE

* Kering (-5% à 525 euros) a déçu sur les trois premiers mois de l'année. C'est plus précisément la marque phare de la société Gucci qui ne confirme pas son excellente dynamique du dernier trimestre 2021 (+31%), particulièrement impactée depuis mars par les restrictions dues au Covid-19 en Chine. Sur le premier trimestre, Gucci voit en effet sa croissance interne ralentir à 13,4%, là où le consensus 'Bloomberg' tablait sur +18,5%. Grâce au dynamisme des autres maisons (les ventes de la griffe Yves Saint Laurent ont progressé de 37,2% et celles de Bottega Veneta de 16,3%), Kering enregistre une hausse de 21% de ses ventes globales au premier trimestre (en données comparables) à 4,96 milliards d'euros. Un niveau légèrement supérieur aux attentes des analystes.

* EssilorLuxottica recule de 1,9% à 168,4 euros malgré un très bon début d'exercice. Le numéro un mondial des verres optiques a fait état de revenus de 5,607 milliards d'euros au premier trimestre, en hausse de 33,1% à taux de change constants (+38,1% à taux de change courants). À base comparable, le chiffre d'affaires augmente de 11,5% à taux de change constants (+15,7% à taux de change courants). Mais les investisseurs semblent s'inquiéter de la situation en Chine mais aussi du manque de prévisions pour 2022. Lors de la publication des résultats de l'exercice 2021 à la mi-mars, la direction s'est abstenue de fournir des prévisions précises pour 2022 en raison de la situation géopolitique instable, rappelle Stifel ('achat'). Or, la publication du jour ne fournit guère plus de précisions pour l'année en cours.

* En nette hausse à l'ouverture, Casino évolue dans le rouge en fin de matinée (-0,4% à 16 euros). Le distributeur a renoué avec la croissance au premier trimestre grâce au Brésil, son deuxième marché, alors que la contraction de son activité a ralenti en France. Si le groupe s'est dit confiant dans sa capacité à "retrouver une dynamique de croissance" en France, son premier marché, à maintenir un niveau de rentabilité élevée et à améliorer la génération de cash-flow, certains investisseurs restent circonspects. Bryan Garnier explique par exemple que si la société a vu son activité domestique reculer moins que redouté au premier trimestre (-1,6% contre -2,3% de consensus), elle continue de sous-performer sensiblement le marché avec des marges en baisse. La quasi-totalité des enseignes sont en territoire négatif avec des hypers à -1,2%, des supers à -2,5%, Monoprix à -3% et Franprix à -2,2%.

* LVMH cède 1,7% à 642 euros. L'Assemblée Générale a approuvé, au titre de l'exercice 2021, le paiement d'un dividende de 10 euros par action. Compte tenu du versement d'un acompte sur dividende de 3 euros, le jeudi 2 décembre 2021, le solde de 7 euros sera mis en paiement le jeudi 28 avril. Le dernier jour de négociation dividende attaché est le lundi 25 avril.

* GTT corrige de 4,5% à 112,70 euros ce vendredi, alors que le chiffre d'affaires consolidé du premier trimestre 2022 s'est élevé à 68,2 ME, en baisse de 22,1% par rapport au premier trimestre 2021, lequel correspondait encore à un haut de cycle... Avec 34 commandes de méthaniers enregistrées au premier trimestre 2022, la performance commerciale de GTT se poursuit cependant à un rythme soutenu, dans la continuité de l'année 2021. De plus, les prises de commandes sur le segment du GNL carburant confirment l'intérêt grandissant pour la technologie à membrane de GTT, avec 20 unités supplémentaires au premier trimestre 2022.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Pour toute 1ère ouverture de compte avant le 16 mai 2022

CODE OFFRE : INVESTIR22

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : INVESTIR22 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/05/2022

Cybergun, acteur mondial du tir de loisir, annonce son calendrier de publication des résultats annuels 2022...

Publié le 13/05/2022

Le chiffre d'affaires sur 3 mois (hors joint-venture) du Groupe EPC s'est établi à 104,8 ME, contre 85,8 ME en 2021 soit une hausse de 22,2%, portée...

Publié le 13/05/2022

Eiffage avait annoncé le 23 février 2022 une augmentation de capital réservée aux salariés du Groupe en France, Belgique, Luxembourg, Espagne,...

Publié le 13/05/2022

A l’occasion de son point d’activité trimestriel, PCAS a dit rester pleinement mobilisé pour une amélioration des résultats en 2022 et un retour à des résultats positifs en 2023, aidé en…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne