En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 871.91 PTS
+1.21 %
5 870.5
+1.26 %
SBF 120 PTS
4 623.22
+1.1 %
DAX PTS
13 166.58
+0.86 %
Dow Jones PTS
28 015.06
+1.22 %
8 397.37
+1.07 %
1.106
+0. %

Mi-séance Paris : le CAC40 rebondit après quatre séances de recul

| Boursier | 920 | Aucun vote sur cette news

Après quatre séances de repli...

Mi-séance Paris : le CAC40 rebondit après quatre séances de recul
Credits Reuters

LA TENDANCE

En nette progression en début de journée, le CAC40 réduit ses gains à la mi-journée mais reste bien orienté, en hausse de 0,32% à 5.900 points. Alors que les indices PMI flash français, et à un degré moindre, allemands, avaient rassuré les opérateurs, le recul surprise de l'indice PMI flash composite de la zone euro en novembre est venu rappeler les investisseurs à la raison. Les indices préliminaires signalent en effet une nouvelle perte de vitesse de la croissance dans la région, dont l'économie est au point mort depuis trois mois.

La question du conflit commercial entre Washington et Pékin continue également à occuper l'actualité. Le président chinois Xi Jinping a déclaré ce matin que son pays voulait aboutir à la "phase un" d'un accord commercial avec les Etats-Unis mais qu'il n'hésiterait pas à riposter si nécessaire. Autant dire que la situation reste toujours aussi floue.

Sur le plan macro toujours, l'indice flash PMI composite ainsi que l'évolution du sentiment des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan seront à suivre cet après-midi aux Etats-Unis.

L'actualité valeurs reste pour sa part assez limitée. On notera néanmoins la nouvelle forte baisse d'Interparfums après des prévisions jugées décevantes par les analystes, le repli d'Edenred à la suite d'une cyberattaque, ou encore la poursuite du rebond de SES après son violent décrochage mardi.

VALEURS EN HAUSSE

* Amplitude Surgical s'envole de 12,9% à 1,58 euro, au lendemain des chiffres trimestriels d'activité. Sur le premier trimestre (juillet-septembre) de l'exercice 2019-2020, les revenus ont atteint 20,8 ME, en progression de 6,7% et 6% à taux constants.

* ArcelorMittal (+4,6% à 15,1 euros). Le retour de l'appétit pour le risque dans les salles de marché profite en premier lieu aux valeurs cycliques en cette fin de semaine. Exane BNP Paribas a par ailleurs confirmé son conseil 'surperformer' sur le sidérurgiste et sa cible de 20,5 euros.

* SES (+3,2% à 12,7 euros). Massacré mardi, le titre de l'opérateur satellites poursuit sa remontée en cette fin de semaine, portant ses gains à environ 12% sur trois séances. Alors que le président du régulateur américain des télécommunications, la Federal Communications Commission (FCC), s'est dit favorable à une mise aux enchères des fréquences de la 'Bande-C', nécessaires au déploiement de la 5G sur le sol américain, contre une vente de gré à gré souhaitée par les grands opérateurs de satellites, tout ne serait pas perdu pour ces derniers. Jessica Rosenworcel, membre de la FCC, a en effet déclaré lors d'un entretien accordé à 'Bloomberg News', que les SES, Intelsat et autre Eutelsat seraient indemnisés pour la vente de leurs fréquences. "Ils vont être indemnisés d'une façon ou d'une autre", a affirmé J.Rosenworcel. "Il doit s'agir d'un incitatif qui les pousse à retourner le maximum de fréquences".

* TechnipFMC (+1% à 17,8 euros), et fait ainsi fi d'une note défavorable d'analyte. Berenberg a en effet dégradé la valeur à 'conserver', jugeant la valorisation juste alors que la marge et l'Ebitda du groupe parapétrolier devraient se contracter l'an prochain. Le courtier souligne que les résultats du 3ème trimestre dans la division subsea ont été décevants tant au niveau des revenus que de la marge. Une tendance qui devrait se poursuivre en raison d'un carnet de commandes plus compétitif et d'un certain nombre de projets en phase de démarrage.

* FDJ (+0,9% à 22,9 euros) a fait des étincelles pour son premier jour d'échanges à Paris jeudi. Après avoir ouvert à 23 euros, l'action a maintenu en clôture l'essentiel de ses gains, terminant en hausse de 16,4% à 22,70 euros, contre un cours d'introduction de 19,50 euros pour les particuliers (19,90 euros pour les institutionnels).

VALEURS EN BAISSE

* Interparfums (-5,5% à 37,6 euros), alignant une cinquième séance consécutive dans le rouge. Les dernières prévisions délivrées par la firme dirigée par Philippe Benacin sont loin d'avoir convaincues les opérateurs même si le management a l'habitude de présenter des perspectives très prudentes. Du côté des analystes, Gilbert Dupont à dégradé la valeur d''accumuler' à 'réduire' avec un objectif de cours maintenu à 36,5 euros. Toujours 'neutre' sur le dossier, Oddo BHF a coupé sa cible de 46 à 38,6 euros alors que Kepler Cheuvreux a réitéré son avis 'acheter' et son objectif de 48 euros.

* Edenred (-2,8% à 45,3 euros), après avoir annoncé avoir été victime la veille d'une infection par des logiciels malveillants. "Dès détection de l'attaque, Edenred a immédiatement mis en place des mesures préventives afin de se protéger contre toute infection ultérieure", a précisé le groupe spécialisé dans les solutions de paiements pour le monde du travail. Edenred analyse actuellement l'étendue de l'attaque.

* Vinci (-0,5% à 100,2 euros), victime d'une note de Bryan Garnier qui a dégradé la valeur à 'neutre'. Compte tenu de la très bonne performance du titre depuis le début de l'année (+40%), le courtier juge le potentiel désormais limité tout en reconnaissant la solidité du business modèle du géant du BTP et des concessions. BG met en avant un environnement macroéconomique qui semble moins favorable avec la fin de la baisse des taux d'intérêt ; une inflation qui n'accélère plus et un écart inflation / rendement sans risque qui se réduit ; une base de comparaison plus exigeante dans le Contracting l'année prochaine, et la stabilisation de la production industrielle en France.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 06/12/2019

Les marchés actions européens ont clôturé en nette hausse, soutenus par les espoirs sur le commerce et des indicateurs économiques rassurants. En novembre, le secteur non-agricole a créé 266…

Publié le 06/12/2019

Les marchés actions américains évoluent dans le vert vendredi, dans le sillage d’un rapport sur l’emploi fort réjouissant. L'économie américaine a créé 266 000 emplois non agricoles en…

Publié le 06/12/2019

Les marchés actions européens évoluent en hausse à l'approche de la mi-séance, soutenus, comme de coutume depuis septembre, par l'espoir d'un accord commercial. Donald Trump a assuré hier soir…

Publié le 06/12/2019

SMCP, Tarkett et Ipsen chutent lourdement...

Publié le 05/12/2019

Les marchés actions américains ont basculé dans le rouge. Ils avaient été initialement soutenus par un regain d'optimisme sur le déroulement des négociations commerciales. Après les…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 06/12/2019

Le groupe chinois Dongfgeng pourrait réduire sa part de façon à abaisser sa présence dans la future entité PSA-Fiat Chrysler, selon des sources citées par 'Reuters'.

Publié le 06/12/2019

Le chiffre d'affaires de Moulinvest s'établit à 64 ME au titre de l'exercice 2018-2019 contre 61,3 ME sur l'exercice précédent...

Publié le 06/12/2019

Tessi, spécialiste français des Business Process Services, a annoncé vendredi avoir achevé une augmentation de capital avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant brut de…

Publié le 06/12/2019

Elior Group a annoncé avoir procédé à l’annulation de près de 4,27 millions de ses propres actions, représentant 2,39% de son capital social. La décision d’annulation des titres…

Publié le 06/12/2019

"Ces opérations contribueront à renforcer à la fois le potentiel de croissance du résultat par action", assure le management d'Elior...