Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 882.89 PTS
-2.63 %
6 890.50
-2.46 %
SBF 120 PTS
5 334.91
-2.58 %
DAX PTS
15 208.83
-2.53 %
Dow Jones PTS
34 265.37
-1.3 %
14 438.40
-2.75 %
1.130
-0.35 %

Mi-séance Paris : le CAC40 ne perd que 1% après la correction de Wall Street hier

| Boursier | 867 | 1 par 1 internautes

Il y a même des hausses significatives parmi les valeurs du CAC40...

Mi-séance Paris : le CAC40 ne perd que 1% après la correction de Wall Street hier
Credits Reuters

LA TENDANCE

Après avoir enchaîné les records depuis le début de l'année, le CAC40 reperd du terrain ce jeudi. L'indice parisien recule de 1% en fin de matinée autour de 7.300 points après avoir perdu jusqu'à 1,8% en début de séance jusqu'à 7.240 points. La bourse de Paris ne sur-réagit donc pas après la correction de Wall Street hier soir (-3,3% pour le Nasdaq). Il y a même des hausses significatives parmi les valeurs du CAC40, en particulier Carrefour et Société Générale.

New York a été plombé par le secteur technologique, après la publication des "Minutes" de la Fed. Celles-ci ont montré que la banque centrale pourrait durcir sa politique monétaire davantage que prévu cette année, compte-tenu d'une forte reprise économique et d'une inflation élevée.

Selon les données compilées par CME Group reflétant les contrats à terme, la probabilité de voir la Réserve fédérale américaine augmenter ses taux directeurs dès le mois de mars prochain d'un quart de point à 0,25-0,50%, a encore augmenté à 64,1% mercredi contre seulement 26% le 3 décembre dernier. Il y a désormais une probabilité de 73,3% pour que le taux des "fed funds" soit relevé au moins trois fois d'ici à la fin 2022. En outre, certains membres de la Fed se sont prononcés en faveur d'une réduction du bilan de la Fed "peu après" le début des hausses de taux, ce qui constituerait un nouveau resserrement monétaire. La question de la réduction du bilan, qui a gonflé de 4.400 milliards de dollars avant la pandémie à 8.670 Mds fin 2021, a fait l'objet d'une large discussion entre les membres du comité de politique monétaire, précise le compte-rendu.

VALEURS EN HAUSSE

* ALD (+7% à 14,1 euros) se distingue après l'annonce du rachat de Leaseplan pour un montant de 4,9 milliards d'euros. La filiale de la Société Générale, spécialisée dans la location longue durée de voitures, va changer de calibre avec cette acquisition financée en numéraire et en actions dans la mesure où elle débouchera sur la création d'un acteur mondial de la mobilité, avec une flotte totale combinée d'environ 3,5 millions de véhicules.

* La Société Générale restera actionnaire majoritaire du nouvel ensemble avec 53% du capital, tandis que les actionnaires de LeasePlan recevront une participation de 30,75% dans le cadre du paiement en titres. Société Générale en profite pour gagner 2,3% à 33 euros.

* A contre-courant, Carrefour progresse encore de 3,5% à 17,85 euros. Le distributeur reste soutenu par les rumeurs de rachat par Auchan. Alors que 'Bloomberg' affirmait hier que le groupe nordiste avait relancé les travaux en vue d'un accord potentiel avec le roi des hypermarchés après l'échec des négociations précédentes à l'automne, le journal 'Les Echos' confirme cette information, ajoutant même qu'un accord entre les deux parties pourrait être trouvé avec une "offre 100% en numéraire et, tant qu'à faire, avec une prime sur la précédente offre, à savoir un prix proposé de 23,50 euros".

* Pierre et Vacances poursuit sa remontée de 10% à 7,4 euros dans l'espoir d'une saison touristique moins perturbée que redouté initialement.

VALEURS EN BAISSE

* Les valeurs de la tech européennes sont sous pression ce matin, à l'image de Capgemini qui perd près de 4% sur le CAC40 ou Dassault Systèmes (-2,6%). Le Nasdaq s'est effondré de plus de 3% hier soir, plombé par la hausse des rendements obligataires après le ton plus "hawkish" que prévu de la Fed. Les actions technologiques, très fortement valorisées, sont les plus vulnérables à une hausse des taux, celle-ci ayant un effet direct sur l'actualisation des flux de trésorerie futurs des sociétés en forte croissance.

* Le secteur du luxe pèse aussi dans la tendance. LVMH cède 2,6% à 738 euros après un nouveau record hier. Hermès cède 3% et Kering 2%. L'Oréal recule aussi de plus de 2%.

* Coface perd 10% à 10,6 euros, le titre s'ajustant après la sortie du capital de Natixis. La banque du groupe BPCE a cédé 15.078.095 actions de l'assureur-crédit au prix unitaire de 11,55 euros. L'opération, d'un montant d'environ 174,2 ME et réalisée dans le cadre d'un placement accéléré auprès d'investisseurs institutionnels, représente 10,04% du capital social de la Coface.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

Plus que quelques jours pour bénéficier de notre offre Assurance vie

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 janvier 2021 inclus.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/01/2022

L’action Orpea a violemment décroché en toute fin de matinée, avant d’être suspendue de cotation à la demande du spécialiste de la prise en charge de la dépendance dans l’attente d’un…

Publié le 24/01/2022

Séance compliquée pour Saint-Gobain dont le titre trébuche de 6,3% à 59,3 euros en ce début de semaine...

Publié le 24/01/2022

Le groupe de services pétroliers Halliburton a dévoilé des résultats meilleurs que prévu au quatrième trimestre. Il a enregistré un bénéfice net de 824 millions de dollars, soit 92 cents,…

Publié le 24/01/2022

Orpéa est suspendu en bourse ce lundi, depuis quelques instants seulement, "à la demande de la société et dans l'attente d'un communiqué", peut-on...

Publié le 24/01/2022

Avec le recul du titre...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne