Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 638.46 PTS
-0.95 %
6 629.00
-0.95 %
SBF 120 PTS
5 202.01
-0.87 %
DAX PTS
15 531.75
-0.72 %
Dow Jones PTS
34 798.00
+0.1 %
15 329.68
+0.09 %
1.172
+0. %

Mi-séance Paris : le CAC40 ne parvient pas à rebondir

| Boursier | 1367 | Aucun vote sur cette news

Cinquième séance de baisse pour la bourse de Paris

Mi-séance Paris : le CAC40 ne parvient pas à rebondir
Credits Reuters

LA TENDANCE

Indécis depuis ce matin, le CAC40 ne parvient pas à rebondir et pointe en légère baisse à la mi-journée (-0,25% à 6.590 points). Il s'agit même de la cinquième séance de baisse pour un recul cumulé de 4,35% sur la semaine. A relativiser toutefois de 4 semaines précédentes de gains qui avaient porté le CAC40 très près de ses records absolus à plus de 6.900 points.

Cette semaine aura donc été marquée par la crainte de voir la Fed démarrer plus tôt que prévu son ralentissement des mesures monétaires accommodantes... S'y est ajoutée le fait que la Chine envisage un plan de redistribution de la richesse qui pourrait se traduire par une augmentation des impôts des plus riches. D'où des prises de bénéfices appuyées sur le secteur du Luxe qui pèse fort dans le CAC40.

La question essentielle reste le 'timing' du futur allègement du soutien monétaire de la Fed ('tapering'). Les Minutes du FOMC publiées mercredi soir ont été interprétées comme le signal que la Fed devrait peut-être dès cette fin d'année réduire ses achats d'actifs obligataires mensuels actuellement logés à 120 milliards de dollars. Les prochaines statistiques, en particulier celles de l'emploi et de l'inflation, seront déterminantes. Quoi qu'il en soit, l'allègement du soutien ne se fera que très progressivement et l'échéance de la remontée des taux, actuellement proches de zéro, reste très éloignée. Le symposium économique de Jackson Hole, Wyoming, qui se tient du 26 au 28 août, fournira peut-être quelques éléments nouveaux, alors que la prochaine réunion de la Fed est programmée quant à elle les 21 et 22 septembre.

VALEURS EN HAUSSE

* Carrefour se distingue sur un gain de 0,7% à 17,25 euros. Casino est également mieux orienté en cette fin de semaine, en hausse de 2,3% à 24,9 euros. Les deux distributeurs français sont soutenus par Marks & Spencer, qui s'envole de plus de 11% à Londres, après avoir rehaussé son objectif de bénéfice annuel grâce aux fortes ventes de produits alimentaires et de vêtements dans les magasins qui ont rouvert leurs portes après des mois de fermeture en début d'année. Le détaillant britannique table désormais sur un profit annuel au-dessus du haut de la fourchette de sa prévision précédente, soit entre 300 et 350 millions de livres.

* LVMH et Kering se contentent d'un rebond de 0,3% après leurs chutes de la veille (-6% pour LVMH et -9,5% pour Kering).

* AB Science gagne 9% à 13,8 euros, dopé par la publication dans la revue scientifique 'Acta Neuropathologica Communications' d'un article montrant l'efficacité du candidat médicament masitinib chez les patients atteints de SLA (sclérose latérale amyotrophique).

VALEURS EN BAISSE

* Après le luxe, c'est au tour de l'industrie des spiritueux de souffrir en bourse sur fond de tour de vis des autorités chinoises. A Paris, Pernod Ricard rend 2,4% et Remy Cointreau perd près de 3%. L'indice chinois des spiritueux a chuté de 6,94% ce matin après que la presse officielle eut annoncé que les autorités de régulation tiendraient une réunion dans la journée pour discuter de la réglementation du marché des alcools.

* Renault reperd 2,7% à 30,6 euros et Stellantis 1,5% à 17,1 euros sur fond de difficultés d'approvisionnement et de hausse de prix de certains composants.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/09/2021

Voluntis annonce ses résultats du 1er semestre 2021 marqués par un recul des facturations commerciales à 1,5 million d'euros et du chiffre d'affaires...

Publié le 24/09/2021

Selon Plastic Omnium, l'accélération de la crise des semi-conducteurs se traduit désormais par une forte révision de la production automobile mondiale...

Publié le 24/09/2021

AgroGeneration et European High Growth Opportunities Securitization Fund annoncent aujourd'hui être parvenus à un accord concernant le contrat...

Publié le 24/09/2021

Le Groupe Pharmagest a enregistré une progression de son Chiffre d'Affaires au 30 juin 2021 de 20,49% à 93,90 ME par rapport au 1er semestre 2020,...

Publié le 24/09/2021

Tronics, une société du Groupe TDK qui fabrique des produits MEMS sur-mesure et des capteurs inertiels standards pour applications industrielles,...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne