Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 666.82 PTS
-0.9 %
6 665.50
-0.85 %
SBF 120 PTS
5 218.62
-0.78 %
DAX PTS
15 492.66
-0.61 %
Dow Jones PTS
35 294.76
+1.09 %
15 146.92
+0. %
1.159
-0.08 %

Mi-séance Paris : le CAC40 hésite

| Boursier | 853 | Aucun vote sur cette news

Début de semaine très hésitant à Paris avec un CAC40 qui évolue autour de l'équilibre à la mi-journée, à 6...

Mi-séance Paris : le CAC40 hésite
Credits Reuters

LA TENDANCE

Début de semaine très hésitant à Paris avec un CAC40 qui évolue autour de l'équilibre à la mi-journée, à 6.520 points. Les opérateurs restent suspendus au sort réservé au colosse chinois Evergrande, dont la cotation a été suspendue ce matin. Selon la presse locale, le groupe Hopson Development devrait racheter une participation de 51% dans la filiale d'Evergrande, Evergrande Property Services, pour plus de 40 milliards de dollars hongkongais, soit 4,43 milliards d'euros.

Dans une actualité plutôt calme ce lundi, plusieurs grandes places asiatiques sont fermées (Séoul, Pékin...), les dernières annonces positives de Merck & Co sur un nouveau médicament contre le coronavirus ainsi que la hausse de la demande de voyages chez Lufthansa soutiennent quelque peu la tendance. Les inquiétudes des derniers jours n'ont pas pour autant disparu, en premier lieu les craintes liées à l'inflation, la crise énergétique en Chine et en Europe ou encore le moindre soutien à venir des grandes Banques centrales (via une baisse des achats d'actifs).

Le brut reste proche de ses plus haut de trois ans (79,3$ pour le Brent à Londres ce midi), dans l'attente de la réunion de l'Opep et de ses alliés. À la suite de la forte hausse des cours de l'or noir, des sources ont indiqué à 'Reuters' que l'Opep+ envisageait d'aller au-delà de son accord existant pour augmenter la production de 400.000 barils par jour. A suivre cet après-midi.

VALEURS EN HAUSSE

* Kaufman and Broad (+2,5% à 36,7 euros). Sur les 9 premiers mois de 2021, la société a réalisé un chiffre d'affaires global de 889,4 millions d'euros hors taxes (HT), en progression de +35,3%. La marge brute des 9 premiers mois de l'année s'élève à 153,4 ME (121,6 ME en 2020), en hausse de +26,1%. Le taux de marge brute s'établit à 17,2%, en baisse de -1,3 pt par rapport à celui de la même période en 2020. Le résultat opérationnel courant s'établit à 66,2 ME (30,3 ME sur les 9 premiers mois de 2020). Le taux de marge opérationnelle courante s'élève à 7,4% (4,6% à la même période en 2020). Le résultat net de l'ensemble consolidé s'élève à 45,3 ME sur les 9 premiers mois 2021 (19,6 ME à la même période en 2020).

* GTT monte de 1,2% à 66 euros, alors que Qatar Petroleum a commandé 4 méthaniers (pour un total de 770 M$) au chantier naval chinois Hudong-Zhonghua Shipbuilding Group. A la suite de cette annonce, Portzamparc passe à l''achat' sur le titre avec une cible ajustée de 82 à 82,8 euros. Malgré la possible sortie d'Engie du capital de GTT, les prises de commandes passées et à venir, la diversification en cours (services, hydrogène, GNL carburant) sont autant de leviers pour la société, selon le broker.

* Air France KLM grimpe de 1% à 4,4 euros. La compagnie franco-néerlandaise bénéficie des signaux positifs envoyés par Lufthansa dans la mesure où le transporteur national allemand a décidé de renforcer son programme de vols pour les prochaines vacances de la Toussaint compte tenu d'une forte demande. 80 vols supplémentaires au départ de l'aéroport de Francfort-Rhin-Main et plus de 50 vols supplémentaires au départ de Munich seront ainsi proposés par Lufthansa au cours des prochaines semaines, les destinations ensoleillées du sud de la méditerranée telles que l'Espagne et la Grèce étant particulièrement prisées.

Lufthansa estime par ailleurs que la demande de voyages d'affaires, l'un des grands points d'interrogation du secteur de l'aviation au sortir de la pandémie, reprend également. Par conséquent, la compagnie continuera à développer ses vols intérieurs sur les lignes particulièrement importantes pour les 'clients business'. Par ailleurs, selon le 'Telegraph', le gouvernement britannique envisage de ramener sa liste de rouge des pays les plus exposés à la pandémie de 54 à 9.

* Carrefour avance de 0,5% à 15,5 euros. A la suite des informations parues dans la presse la semaine passée, la direction d'Auchan a coupé court aux rumeurs prêtant un potentiel rapprochement entre les deux distributeurs. "Nous pouvons discuter d'alliances ou de partenariats, nous l'avons toujours fait, mais une chose est certaine : nous ne vendrons jamais Auchan!", a ainsi déclaré le président de l'Association familiale Mulliez (propriétaire d'Auchan), Barthelemy Guislain, à 'La Voix du Nord'. Samedi, le fondateur d'Auchan, Gérard Mulliez, avait aussi indiqué au quotidien qu'il n'était " pas question de discuter et d'échanger pour se rapprocher de quiconque, encore moins de vendre Auchan ou de réaliser je ne sais quelle opération financière avec un concurrent... Auchan est conscient de ses problèmes et est tout à fait capable de les corriger, sans abandonner son indépendance financière qui n'est pas négociable".

VALEURS EN BAISSE

* STMicro cède 1,3% à 36,9 euros. Sur fond de hausse des rendements obligataires, les investisseurs continuent à se détourner du compartiment technologique.

* Argan (-0,4% à 103,2 euros). Au 3ème trimestre 2021, la foncière française spécialisée en développement et location d'entrepôts Premium a enregistré des revenus locatifs de 40,8 ME, en progression de +12% sur un an. A fin septembre 2021, les revenus locatifs cumulés atteignent ainsi 117 ME, en croissance de +10% par rapport à la même période de l'exercice précédent. Cette forte croissance s'explique par l'effet année pleine des livraisons de 2020, ainsi que par les loyers générés par les développements livrés depuis le début de l'année.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2021

Les marchés européens se replient sur fond de nouvelle progression des cours du pétrole. Les taux longs sont aussi en hausse. Alors que les résultats des sociétés seront toujours plus nombreux…

Publié le 18/10/2021

La déception sur la croissance chinoise pèse sur le secteur du luxe

Publié le 18/10/2021

TotalEnergies a inauguré le pôle éolien en mer de la Compagnie au Royaume-Uni, à Aberdeen...

Publié le 18/10/2021

AudioValley a enregistré une perte nette de 3,29 millions d’euros au premier semestre contre une perte de 3,3 millions d’euros, un an auparavant. L’Ebitda du spécialiste de l’audio digital…

Publié le 18/10/2021

La Société générale reste stable sous les 29 euros ce lundi, alors que le groupe bancaire devrait enregistrer en 2022 une croissance de ses résultats...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne