Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 881.87 PTS
+2.39 %
6 720.0
+0.06 %
SBF 120 PTS
5 349.42
+2.17 %
DAX PTS
15 472.67
+2.47 %
Dow Jones PTS
34 022.04
-1.34 %
15 877.72
-1.6 %
1.132
-0.16 %

Mi-séance Paris : le CAC40 dépasse les 7.000 points, merci le luxe !

| Boursier | 1014 | Aucun vote sur cette news

Le CAC40 reste sur une impressionnante série haussière de 7 séances consécutives

Mi-séance Paris : le CAC40 dépasse les 7.000 points, merci le luxe !
Credits Reuters

LA TENDANCE

Nouveau record pour le CAC40 qui a franchi ce vendredi matin le niveau hautement symbolique des 7.000 points ! L'indice de la bourse de Paris progresse de 0,35% vers la mi-journée à 7.012 points, un nouveau plus haut historique. Le CAC40 reste sur une impressionnante série haussière de 7 séances consécutives avec un gain de 2,6% sur la semaine. Le secteur du luxe apporte encore une forte contribution à cette performance puisqu'on retrouve dans le palmarès des plus fortes hausses Kering, LVMH et Hermès. Hermès qui s'offre au passage un nouveau sommet à plus de 1.470 euros.

Wall Street, qui évoluait hier soir sur de nouveaux sommets historiques en début de séance, a calmé le jeu en séance sur le Dow Jones qui a reculé finalement de 0,09% à 36.124 pts en clôture, tandis que le S&P500 a pris encore 0,42% à 4.680 pts. Le Nasdaq a aligné de son côté un 6ème record consécutif en hausse de 0,81% à 15.940 pts.

Sur le marché pétrolier, les cours du pétrole évoluent nerveusement, de retour sur les 80$ le Brent et juste en-dessous de ce niveau pour le WTI. Après une brève réunion, l'OPEP et ses alliés ont décidé, comme convenu, d'augmenter leur production de 400.000 barils par jour en décembre. L'accord "assurera un marché pétrolier stable et équilibré", selon les principaux producteurs d'or noir de la planète.

VALEURS EN HAUSSE

* Le secteur du luxe aura porté le CAC40 toute l'année et participe encore au record de l'indice aujourd'hui : LVMH retrouve les 700 euros (+1,4%), Kering gagne 3% à 669 euros et Hermès plus de 2%.

* Toujours portée par un excellent troisième trimestre, la Société Générale gagne encore 0,7% proche de 30 euros. Parmi les derniers avis de brokers, Crédit Suisse a ajusté son curseur en hausse de 35 à 38 euros et Morgan Stanley a revu son objectif de cours de 36 euros à 37 euros. Jefferies a jugé ces résultats "très solides", avec un dynamisme des revenus "beaucoup plus élevé" que prévu grâce à la banque de détail en France, aux actions et à ALD. Le broker a noté également que les provisions ont été "environ moitié moins élevées que ce que le consensus attendait"...

* Worldline poursuit son rebond en reprenant 3% à 53 euros.

* JC Decaux monte de 1,7% à 24,45 euros alors que le groupe a fait part d'un CA en hausse de 30,5%, à 706,5 ME au 3ème trimestre 2021. Ce rebond est ressorti supérieur aux attentes de la société malgré des restrictions importantes à la mobilité sur fond de crise sanitaire... Compte tenu de la reprise de l'activité actuelle, JCDecaux prévoit désormais une croissance du chiffre d'affaires organique supérieure à +20% au quatrième trimestre 2021, à condition toutefois que les restrictions à la mobilité ne soient pas significativement renforcées... Parmi les derniers avis de brokers, Citi vise désormais un cours de 25 euros, contre 24,4 euros auparavant.

* Axa (+0,5%) a publié à 9 mois un Chiffre d'affaires en hausse de 7%, à 76 Milliards d'euros, dont l'assurance dommages des entreprises en hausse de 7%, à 25,5 Milliards d'euros; l'assurance santé en hausse de 4%, à 11,5 Milliards d'euros; l'assurance vie, épargne, retraite en hausse de 12%, à 24,5 Milliards d'euros et enfin la gestion d'actifs en hausse de 17%, à 1,1 Milliard d'euros.

VALEURS EN BAISSE

* Technicolor (-4% à 2,68 euros) a réalisé 690 ME de chiffre d'affaires au troisième trimestre 2021, en baisse de 13,4% sur un an. L'EBITDA ajusté des activités poursuivies ressort à 76 ME, en amélioration de plus de 40%. Pour les neuf premiers mois de l'année et en variation d'une année sur l'autre, le chiffre d'affaires s'élève à 2.050 millions d'euros, soit une baisse de 4,4% à taux de change constants, négativement affecté par une pénurie des composants clés qui a empêché l'activité de répondre pleinement à une demande en hausse et malgré une forte reprise en Effets Visuels et en Animation. Les objectifs 2021 et 2022 sont quand même confirmés.

* Veolia reflue de 1,8%, de retour sous les 30 euros, après sa forte hausse d'hier. Parmi les derniers avis de brokers, Barclays a relevé son cours cible de 35 à 36 euros sur le dossier.

* Legrand reperd 3% à 93,3 euros, plus forte baisse du CAC40 ce vendredi tout en ne s'éloignant guère de ses récents plus hauts à presque 100 euros.

* Spie cède 0,2% à 21,3 euros malgré la révision en hausse de son objectif de rentabilité pour 2021 en visant désormais une marge d'Ebita de 6,1%, contre 6% auparavant. La direction confirme tabler sur une production égale ou supérieure à celle de 2019, soit plus de 6,93 Milliards d'euros, et sur une forte réduction de son levier d'endettement attendu autour de 2 à la fin décembre.

* Bonduelle fléchit de 1,1% à 21,85 euros. Le chiffre d'affaires du 1er trimestre de l'exercice 2021-2022 s'est établi à 672,5 ME soit une variation par rapport à l'exercice précédent de -0,5% en données comparables. Ce repli de l'activité reflète les manques résiduels de produits liés à la campagne déficitaire de l'été 2020 et un redémarrage de l'activité en restauration hors foyer ayant pour contrepartie une normalisation des volumes commercialisés en grande distribution.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 01/12/2021

Collaboration avec le soutien d'EDF...

Publié le 01/12/2021

L'acquisition de Destia s'inscrit dans la stratégie de Colas de poursuivre son développement à l'international dans des zones géographiques ciblées...

Publié le 01/12/2021

Le capital social de la société est ainsi porté à 41.862.290,22 euros, divisé en 123.124.383 actions.

Publié le 01/12/2021

En cette période de reprise économique post pandémie, le financement de la chaîne d'approvisionnement (SCF) ainsi que le Dynamic Discounting sont indispensables pour de nombreuses entreprises.…

Publié le 01/12/2021

L'objectif de ce projet est de transformer un ancien site de production de câbles en un véritable quartier durable du futur...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne