En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 947.57 PTS
+0.37 %
5 933.00
+0.18 %
SBF 120 PTS
4 684.05
+0.2 %
DAX PTS
13 302.31
-0.16 %
Dow Jones PTS
28 773.65
+0.18 %
9 074.70
-0.18 %
1.101
-0.13 %

Mi-séance Paris : le CAC40 consolide sous les 6.000 points

| Boursier | 737 | Aucun vote sur cette news

La bourse de Paris n'en reste pas moins sur 8 hausses lors des neuf dernières séances

Mi-séance Paris : le CAC40 consolide sous les 6.000 points
Credits Reuters

LA TENDANCE

Légère consolidation du CAC40 qui recule de 0,4% ce mardi en fin de matinée à 5.966 points. La bourse de Paris n'en reste pas moins sur 8 hausses lors des neuf dernières séances et a été porté au-dessus de 6.000 points hier en séance, ce qui n'était pas arrivé depuis le 24 juillet 2007 !

Malgré ces prises de bénéfices du jour, l'année semble devoir bien se terminer, après un Brexit qui s'est clarifié vendredi et un accord préliminaire entre la Chine et les USA dégageant l'horizon d'investisseurs ne semblant plus trouver de motifs d'inquiétudes ! D'autant que les derniers indicateurs économiques publiés hier sont ressortis plutôt conformes aux attentes. Et l'accord entre les deux premières puissances économiques mondiales comprend un début de démantèlement des barrières douanières érigées depuis 18 mois, ce qui est susceptible de stimuler à nouveau le commerce international.

D'ici vendredi et la séance des 4 sorcières qui va permettre de déboucler beaucoup de positions, les investisseurs pourraient surfer sur la vague d'optimisme ambiant et mettre à profit tout indicateur favorable pour se positionner encore sur les actifs à risque et gonfler ainsi la performance annuelle qui dépasse désormais les 25% pour le CAC40 !

VALEURS EN HAUSSE

* Accorhotels s'adjuge 1% à 42 euros, les investisseurs saluant la finalisation de la transformation du groupe hôtelier en un modèle "asset-light" suite à la cession d'Orbis pour 1,06 milliard d'euros et à l'accord de "sale & management back" du portefeuille des hôtels Mövenpick en location. Combinés aux récentes cessions d'une participation de 5,2% dans AccorInvest et d'une participation de 5% dans Huazhu, Accor a fortement renforcé sa capacité financière et va retourner 1 milliard d'euros supplémentaires à ses actionnaires d'ici deux ans.

* Total (+1,1% à 48,8 euros) et ses partenaires, Equinor, ExxonMobil et BP, ont annoncé la signature d'un accord en Angola avec la société nationale Sonangol et l'Agence nationale du pétrole, du gaz et des biocarburants (ANPG) pour prolonger les licences de production de leur consortium sur le bloc 17 jusqu'en 2045. Sonangol obtiendra une participation de 5% dans le bloc à la date de prise d'effet de l'accord, et une participation supplémentaire de 5% en 2036. Par ailleurs, le consortium versera des bonus de production à l'Etat d'Angola tout au long de la durée des licences, et il financera des programmes sociaux à hauteur de 20 millions de dollars. Situé à 150 kilomètres au large des côtes angolaises, par des profondeurs d'eau allant de 600 à 1.400 mètres, le bloc 17 produit actuellement environ 440.000 bep/j avec un potentiel estimé à plus d'un milliard de barils de ressources restant à produire.

* Total a par ailleurs signé un accord avec Sonangol en vue d'acquérir des participations dans les blocs 20/11 et 21/09 du bassin du Kwanza, au large de Luanda. Total deviendra l'opérateur du développement de ces deux blocs, avant de créer une société d'exploitation avec Sonangol, 3 ans après le démarrage de la production. Selon les termes de cette transaction, Total versera 400 millions de dollars à Sonangol à la finalisation de l'accord, auxquels s'ajouteront 100 millions de dollars à la décision finale d'investissement du projet, ainsi que des paiements supplémentaires tout au long de la vie du projet, fonction de la production et du prix du pétrole, d'un montant cumulé plafonné à 250 millions de dollars.

* Orange (+1% à 13,48 euros) et ATC France, filiale d'American Tower Corporation, leader de l'hébergement télécom, spécialisée dans la gestion et la commercialisation des infrastructures de réseau, ont conclu un accord portant sur le déploiement de 900 à 2.000 nouveaux sites situés majoritairement en zone rurale et sur les axes de transport sur la période 2020-2024. Ce contrat avec ATC France permettra à Orange de soutenir l'accélération du déploiement de son réseau mobile et de densifier sa couverture.

VALEURS EN BAISSE

* Plus forte baisse du CAC40, Safran perd encore 3,5% à 136,6 euros. L'officialisation de la suspension de la production du 737 MAX de Boeing pèse logiquement sur les fournisseurs du géant américain, Safran en tête. Le groupe français, qui équipe le best-seller de Boeing avec ses moteurs Leap via sa coentreprise avec General Electric (CFM International), est clairement une des principales victimes de cette annonce en Europe. Jefferies explique que les répercussions potentielles à long terme de la suspension ne sont pas claires et " pourraient être beaucoup plus importantes " que les effets à court terme. Une question clé est de savoir si la chaîne d'approvisionnement subira d'autres pressions sur les prix à un moment donné, s'interroge le courtier.

* Archos (-18% à 0,12 euro) a décidé la mise en oeuvre du projet de transfert de la cotation de ses actions du marché réglementé d'Euronext vers Euronext Growth. Le tirage de la deuxième tranche d'obligations convertibles en actions avec bons de souscription d'actions attachés d'un montant nominal total de 1 ME est par ailleurs prévu le 16 janvier 2020.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 29/01/2020

Eiffage s'adjuge 2% à 106,5 euros en ce milieu de semaine, dopé par les très bons chiffres d'APRR au quatrième trimestre...

Publié le 29/01/2020

Mal engagée depuis plusieurs mois désormais, la campagne de recueil des soutiens pour déclencher un référendum d'initiative partagée (RIP), patine...

Publié le 29/01/2020

McDonald's a publié des résultats au quatrième trimestre 2019 au-dessus du consensus, avec un chiffre d'affaires à 5,35 milliards de dollars (+4% à change constant), contre 5,31 milliards…

Publié le 29/01/2020

Dans ses directives sur le déploiement de la 5G, la cinquième génération de réseaux mobiles, la Communauté européenne autorise les pays membres à appliquer des restrictions « aux fournisseurs…

Publié le 29/01/2020

Le Groupe Pierre & Vacances-Center Parcs qui a présenté annonce aujourd'hui son nouveau plan stratégique à l'horizon 2024, "Change Up", grimpe de près...