Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 173.92 PTS
+1.37 %
7 171.50
+1.24 %
SBF 120 PTS
5 498.88
+1.33 %
DAX PTS
15 486.28
+2.01 %
Dow Jones PTS
34 018.28
-0.22 %
12 752.91
+3.15 %
1.093
-0.49 %

Mi-séance Paris : le CAC40 confirme son retour au-dessus des 7.000 points

| Boursier | 746 | Aucun vote sur cette news

Le secteur automobile tangue, les baisses de prix accordées par Tesla aux quatre coins du monde renforçant les craintes pesant sur la demande

Mi-séance Paris : le CAC40 confirme son retour au-dessus des 7.000 points
Credits SunocciPictures

LA TENDANCE

La hausse continue pour le CAC40 qui dépasse à nouveau les 7.000 points et porte sa progression à plus de 8% depuis le début janvier. L'indice de la bourse de Paris progresse ainsi de 0,6% en fin de matinée autour de 7.020 points. Hier, le CAC40 était déjà monté jusqu'à 7.015 points en séance mais sans parvenir à rester au-dessus des 7.000 points en clôture.

La publication des prix à la consommation aux Etats-Unis a montré hier une décélération de l'inflation en décembre, à 6,5% sur un an après un sommet à 9,1% en juin, confirmant le scénario d'une possible détente des taux... D'un mois sur l'autre, le CPI a même baissé (-0,1%) le mois dernier pour la première fois depuis plus de deux ans et demi. Cependant, le dynamisme du marché du travail aux Etats-Unis, avec des inscriptions hebdomadaires au chômage ayant affiché jeudi un recul inattendu, continue de susciter la prudence, certains analystes estimant qu'il faudra encore resserrer le coût du crédit pour qu'il ait un impact sur l'emploi.

En France, l 'inflation a bien ralenti à 5,9% sur un an en décembre, selon les données définitives publiées ce matin par l'Insee, qui confirment sa première estimation. Par rapport à novembre, l'indice des prix à la consommation (IPC) a baissé de 0,1% le mois dernier, une évolution également conforme aux estimations.

Les résultats du quatrième trimestre de Wells Fargo, Citigroup, Bank of America et JP Morgan sont attendus avant l'ouverture de la séance à Wall Street et pourraient influer sur la fin de séance parisienne.

VALEURS EN HAUSSE

* Ubisoft reprend timidement 2% à 21 euros après sa forte baisse de la veille liée au profit-warning. Le concert composé du groupe familial Guillemot et de la société de droit hong-kongais Tencent Mobility Limited a déclaré à l'AMF, à titre de régularisation, avoir franchi en hausse, le 20 décembre 2022, le seuil de 25% du capital d'Ubisoft. Le concert a précisé détenir, au 11 janvier 2023, 25,37% du capital et 29,68% des droits de vote. Les membres du concert indiquent que le franchissement de seuil déclaré résulte de l'acquisition sur le marché d'actions Ubisoft par Tencent Mobility Limited, financée par sa trésorerie propre. Les membres du concert élargi "envisagent de poursuivre leurs achats". Le concert n'envisage toutefois pas de franchir le seuil de 29,9% du capital et des droits de vote et n'a pas l'intention de prendre le contrôle d'Ubisoft. Le concert soutient la stratégie actuellement mise en oeuvre par Ubisoft.

* Air France-KLM confirme son rebond d'hier avec un titre qui s'adjuge plus de 6% à 1,52 euro. Après la publication préliminaire favorable d'American Airlines jeudi, et en attendant celle de Delta Air Lines tout à l'heure, le titre de la compagnie franco-néerlandaise est soutenu par plusieurs notes d'analystes. Davy Research a tout d'abord rehaussé à 'neutre' sa recommandation sur la valeur en visant 1,42 euro. UBS est de son côté passé à l''achat' sur l'action tout en remontant son objectif de 1,75 à 2 euros. "Avec le potentiel de révisions à la hausse au niveau du consensus, nous considérons le cours actuel comme un point d'entrée attrayant", affirme la banque helvète. Enfin, Citi a réitéré son avis 'achat' et sa cible de 1,85 euro.

* Quatrième séance positive pour TotalEnergies qui retrouve les 60 euros (+1,6% à 60,4 euros). Le baril de Brent continue de se redresser, proche des 85 dollars.

* Capgemini s'adjuge 1,4% à 171,3 euros en fin de matinée à Paris. Invest Securities a relevé à l''achat' sa recommandation sur la SSII tout en remontant sa cible de 178 à 200 euros. A l'instar des autres best-in class de la Tech en Europe, CapGemini a souffert boursièrement en 2022 (-18 bps), les performances opérationnelles impressionnantes passant au second plan face à la hausse des taux, affirme le broker. Si ce dernier était tenté, fin octobre, de rester 'neutre' jusqu'à la publication des résultats 2022 en février pour avoir davantage de visibilité sur 2023, la poursuite de la sous-performance récente (-7pts sur 1 mois), combinée à la détente de la prime de risque et des taux, le conduisent à passer à l'offensive. L'analyse pense que le groupe devrait être en mesure de bien mieux résister que lors des précédents cycles récessifs.

VALEURS EN BAISSE

* Plus fortes baisses du CAC40 aujourd'hui, Stellantis et Renault perdent 3 à 4%. Le secteur automobile tangue, les baisses de prix accordées par Tesla aux quatre coins du monde renforçant les craintes pesant sur la demande. L'indice Stoxx 600 Automobiles & Parts perdait2% en matinée, de loin le sous-indice le moins performant au sein de l'indice large européen. Tesla a diminué jeudi soir les prix de ses modèles de véhicules phare aux Etats-Unis, montre le site internet du constructeur automobile électrique, avec des baisses allant de 6% à 20% sur le Model 3 et le Model Y, selon les calculs effectués par Reuters. Ces nouveaux prix ne tiennent pas compte du crédit fédéral de 7.500 dollars accordé depuis le début du mois pour l'achat d'un grand nombre de véhicules électriques.

* Bouygues abandonne 2,6% à 30,1 euros, plombé par une note d'analyste. Morgan Stanley a en effet dégradé le conglomérat à 'sous-pondérer' en visant 30 euros. Les flux de trésorerie disponibles de Bouygues sont bloqués dans un cycle de dégradation qui ne montre aucun signe d'inversion, affirme la banque. Cette dernière voit encore un risque de baisse pour le titre et peu d'attrait pour la valorisation. Le rendement de 6% offert par le dividende semble attrayant, mais pas assez pour justifier d'attendre que les flux de trésorerie s'améliorent suffisamment.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
REJOIGNEZ-NOUS LORS DES AVANT LE 6 MARS

Jusqu'à 200€ offerts* sur vos frais de courtage

J'en profite

*Voir conditions de l'offre

REJOIGNEZ-NOUS LORS DES AVANT LE 6 MARS

Découvrez dès aujourd'hui nos contrats d'assurance vie Bourse Direct Horizon et Bourse Direct Vie et bénéficiez de jusqu'à 170€ de prime offerte* pour toute 1ère adhésion.

J'en profite

*Voir conditions de l'offre

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 02/02/2023

Les marchés européens sont bien orientés dans le sillage de la réaction favorable de Wall Street à la réunion de politique monétaire de la Fed. Sans surprise, la Fed a augmenté ses taux…

Publié le 02/02/2023

Les marchés avaient raison : la Fed a fléchi dans sa politique monétaire et a bel et bien remonté les taux d'un quart de points hier,...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 02/02/2023

Position favorable...

Publié le 02/02/2023

Nexans, groupe français leader dans la conception et la fabrication de systèmes de câbles et de services, annonce la signature d'une convention de mécénat avec l'établissement public chargé de…

Publié le 02/02/2023

La Bourse de New York a fini dans le vert mercredi après l’annonce d’une modeste hausse de 25 points de base des taux d'intérêt, comme attendu, la Fed optant ainsi pour une politique monétaire…

Publié le 02/02/2023

Pinterest supprimerait environ 150 postes selon Bloomberg...

Publié le 02/02/2023

La Bourse de Paris s’est stabilisée, dans l’attente de la décision de la Fed sur ses taux en soirée. 

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne