En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 591.69 PTS
+0.20 %
5 523.00
-
SBF 120 PTS
4 424.76
+0.21 %
DAX PTS
12 313.16
-
Dowjones PTS
26 597.05
-0.22 %
7 810.71
+1.26 %
1.116
+0.02 %

Mi-séance Paris : le CAC40 cale sur les 5.470 points

| Boursier | 364 | Aucun vote sur cette news

Peu de mouvement pour la bourse de Paris ce lundi

Mi-séance Paris : le CAC40 cale sur les 5.470 points
Credits Reuters

LA TENDANCE

Peu de mouvement pour le CAC40 ce lundi. Après 2,35% de hausse la semaine dernière, l'indice parisien cale sur les 5.470 points (-0,1%), en légère baisse depuis l'ouverture. Sur le sujet du Brexit, selon le dernier calendrier fixé par les Européens, le Royaume-Uni sortira de l'UE vendredi 12 avril si l'accord de retrait n'est pas ratifié d'ici là, tandis que les discussions engagées entre Theresa May et l'opposition travailliste se poursuivent pour tenter de trouver un terrain d'entente. La première ministre britannique a demandé un nouveau report de la date butoir du Brexit au 30 juin, mais la décision finale appartient aux chefs d'Etat et de gouvernement des 27, qui se réuniront mercredi en sommet extraordinaire à Bruxelles. Concernant les négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, aucune date n'est fixée pour un accord définitif, ni pour la rencontre attendue entre le président américain et son homologue chinois Xi Jinping pour sceller enfin cet accord commercial. "Si nous avons un accord, nous aurons un sommet", a dit le président américain, jugeant que les quatre prochaines semaines devraient permettre d'y voir plus clair.

Sur le pétrole, le Brent dépasse la barre des 70$ ce lundi. Les deux variétés de pétrole (Brent et WTI) sont au plus haut depuis 5 mois, après avoir subi une forte chute fin 2018. Le Brent a regagné environ 30% depuis le début de l'année et le WTI 40%, tous deux dopés par les sanctions américaines contre l'Iran et le Venezuela, par l'encadrement de la production de l'Opep et de ses alliés et par l'espoir que les mesure de soutien de la croissance en Chine porteront leurs fruits en 2019.

VALEURS EN HAUSSE

* Genfit (+7% à 23 euros) présentera cette semaine de nouvelles données à l'International Liver Congress (ILC) 2019, qui aura lieu du 10 au 14 avril à Vienne, Autriche. Quatre abstracts du groupe feront l'objet de présentations sous forme orale ou de posters, mettant en avant les résultats cliniques d'elafibranor.

* Engie (+0,9% à 13,56 euros) a confirmé avoir remporté, à la tête d'un consortium, l'appel d'offres pour l'acquisition du réseau de gazoducs TAG (Transportadora Associada de Gas SA) au Brésil auprès de Petrobras. Engie précise que le consortium dans lequel il détient une participation majoritaire a remporté la procédure d'appel d'offres engagée par Petrobras et portant sur l'acquisition d'une participation de 90% dans la société TAG avec une offre finale et engageante de 8,6 milliards de dollars.

* En tête du CAC40, Airbus gagne 1% à 120 euros. Uganda Airlines a confirmé sa petite commande portant sur deux A330-800, la dernière version du gros porteur d'Airbus.

* Sanofi (+0,6%) et Alnylam sont convenus de mettre un terme à la phase "Recherche et Options" de l'alliance que les deux entreprises ont nouée en 2014 en vue du développement d'agents thérapeutiques ARNi pour le traitement de maladies génétiques rares. Les principales modalités de leur collaboration concernant le patisiran, le vutrisiran (ALN-TTRsc02) et le fitusiran, annoncées précédemment, restent inchangées. Dans le cadre de cet accord, Alnylam va poursuivre le développement d'un agent expérimental supplémentaire pour le traitement d'une maladie génétique rare pas encore divulguée, jusqu'aux études pouvant permettre d'envisager le dépôt d`une demande de nouveau médicament expérimental (IND, Investigational New Drug). Sanofi sera responsable de la poursuite potentielle de son développement et de sa commercialisation. S'il est approuvé, Alnylam sera éligible à des redevances à deux chiffres sur les ventes mondiales nettes.

* BNP Paribas (+0,3%). S&P a relevé sa note d'émetteur long terme de 'A' à 'A+', avec une perspective 'stable' et une note d'émetteur court terme inchangée à 'A-1'.

VALEURS EN BAISSE

* Renault cède 0,5% à 61,9 euros. Nissan envisage de réclamer des dommages-intérêts à l'ancien président du constructeur japonais, Carlos Ghosn, pour inconduite financière présumée, a déclaré lundi devant les actionnaires le directeur général de Nissan, Hiroto Saikawa. Il s'exprimait lors d'une assemblée générale des actionnaires, convoquée pour formellement mettre un terme au mandat d'administrateur de Carlos Ghosn, après son arrestation au Japon pour des accusations de malversations financières.

* Avenir Telecom recule de 8% à 0,12 euro. La société a annoncé la mise en place d'un financement obligataire par émission réservée d'OCABSA afin de soutenir l'accélération de son plan de développement. Le Conseil d'administration a conclu un contrat d'émission et de souscription de bons d'émission d'OCABSA avec Negma Group Ltd, fonds d'investissement spécialisé dans le financement d'entreprises innovantes pour l'émission réservée d'OCABSA. L'opération se traduirait par une levée de fonds propres maximale de 7 ME susceptible d'être augmentée en cas d'exercice de tout ou partie des BSA. Une première tranche de 235 OCA, émise ce jour, représente un montant total nominal de 2,35 ME.

* Air France-KLM fléchit de 1,3% à 0,63 euros. La compagnie franco-néerlandaise a transporté 8,3 millions de personnes le mois dernier (+3,4%) alors que son trafic mesuré en Passager-Kilomètre Transporté affiche une hausse de 2,8%. Le coefficient d'occupation recule de 0,3 point à 87,6%. Transavia a vu son trafic bondir de 12% alors que celui d'AF et de KLM a augmenté de 1,9%. Le trafic cargo a par ailleurs progressé de 1,5% mais le coefficient de remplissage a reculé de 0,4 point à 62,2%.

* CGG (-3% à 1,74 euro) a annoncé ce jour la création par sa filiale Sercel de deux nouvelles marques, Sercel Structural Monitoring et Sercel Earth Monitoring. Ces deux activités pourront s'appuyer sur l'avancée technologique de Sercel dans les capteurs pour pénétrer les marchés à fort potentiel de la surveillance des structures et des phénomènes naturels terrestres.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/04/2019

es deux microcathéters ont rejoint le portefeuille de Guerbet à l'issue de l'acquisition d'Accurate...

Publié le 24/04/2019

Worldline annonce son chiffre d'affaires pour le premier trimestre de 2019...

Publié le 24/04/2019

L'annonce était plus ou moins attendue...

Publié le 24/04/2019

Guidance réitérée sur le chiffre d'affaires et l'Ebitda

Publié le 24/04/2019

Mersen a affiché un chiffre d’affaires consolidé pour le premier trimestre 2019 de 240 millions d’euros, en croissance de 8,4 % à périmètre et change constants. En tenant compte d’un effet…