Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 528.32 PTS
-0.97 %
6 552.5
-0.61 %
SBF 120 PTS
5 047.42
-1.03 %
DAX PTS
13 626.71
-2.04 %
Dow Jones PTS
33 964.87
-0.55 %
13 533.76
-0.74 %
1.018
+0.14 %

Mi-séance Paris : le CAC40 accélère au-dessus des 6.400 points

| Boursier | 626 | Aucun vote sur cette news

Bonne surprise sur le PIB français du deuxième trimestre

Mi-séance Paris : le CAC40 accélère au-dessus des 6.400 points
Credits Reuters

LA TENDANCE

Belle fin de semaine pour la bourse de Paris avec un CAC40 qui aligne pour l'instant une troisième séance de gains consécutive. Le CAC40 progresse de 1,4% en fin de matinée et s'installe au-dessus des 6.400 points. La tendance reste tirée par une salve de résultats semestriels globalement meilleurs que prévu et par la bonne surprise sur le PIB français du deuxième trimestre.

A la surprise générale, la croissance de l'économie française a en effet connu un rebond plus net que prévu au deuxième trimestre, la contribution positive du commerce extérieur ayant contrebalancé l'atonie de la demande intérieure. Au final, le PIB a grimpé de 0,5% selon les premiers résultats publiés ce vendredi par l'Insee. Après sa contraction de 0,2% du PIB au premier trimestre, les économistes anticipaient en moyenne une croissance de seulement 0,1/0,2% sur la période...

Pour un économiste de la place, la forte baisse de l'euro qui s'est dirigé vers la parité avec le dollar a fait la différence : "On le voit avec les résultats d'entreprises, les grands groupes exportateurs ont tiré leur épingle du jeu à l'image du secteur du luxe avec LVMH, Kering et Hermès. Un phénomène que l'on retrouve du côté des industriels Schneider ou Legrand, sans oublier les groupes évoluant dans le secteur de l'énergie qui ont littéralement explosé les compteurs comme TotalEnergies et Engie... A l'inverse, les groupes qui dépendent de la consommation des ménages font grise mine à l'image de Carrefour ou de Casino"...

VALEURS EN HAUSSE

* En tête du CAC40, Hermès reprend plus de 6% à 1.320 euros. Le résultat opérationnel courant du premier semestre progresse de +34% et s'élève à 2.304 ME, contre 1.722 ME au premier semestre 2021. Grâce à l'effet de levier généré par la forte croissance des ventes et des taux d'écoulement des collections exceptionnels, la rentabilité opérationnelle courante atteint son plus haut niveau historique à 42% contre 41% à fin juin 2021. Le résultat net consolidé part du groupe est de 1 641 ME (30% des ventes) contre 1.174 ME au premier semestre 2021, soit une hausse de +40%.

* CapGemini progresse de 6% à 181 euros. Le taux de marge opérationnelle du premier semestre est en progression de +0,2 point pour atteindre 12,2%. Le résultat net, part du Groupe passe de 443 ME à 667 ME, soit +50%. L 'objectif de croissance à taux de change constants pour 2022 est relevé à +14% à +15%, au lieu de +8% à +10%...

* Renault gagne près de 4% à 28,4 euros. Le groupe a relevés es objectifs annuels de marge opérationnelle et de free cash flow, grâce à sa stratégie de montée en gamme. De quoi contrebalancer son départ de Russie qui fut pendant longtemps son deuxième débouché commercial. Le groupe qui est engagé dans un exercice de restructuration et de repositionnement stratégique qui passe par l'électrique a annoncé viser désormais une marge opérationnelle supérieure à 5% en 2022, contre environ 3% jusqu'ici, et un free cash flow opérationnel de l'automobile supérieur à 1,5 milliard d'euros, contre seulement "positif" précédemment.

* BNP Paribas (+3,5%) a publié des résultats supérieurs aux attentes de la place au deuxième trimestre grâce à la baisse des provisions pour mauvaises créances et malgré le ralentissement économique et à une activité vigoureuse, surtout sur les marchés. Le bénéfice net a grimpé de 9,1% à 3,18 milliards d'euros, alors que les analystes tablaient sur 2,75 milliards d'euros, selon un consensus informel. Le coût du risque s'est élevé sur le trimestre à 789 millions d'euros, soit 100 millions d'euros de moins que ce qu'anticipaient les analystes, la banque soulignant avoir "un profil de risque prudent". Les revenus ont grimpé de 8,5% sur la période écoulée. Ils ont progressé de près de 15% dans les taux, devises et matières premières et de 16% dans le métier actions.

* CGG bondit de près de 10% à 0,89 euro après une amélioration des comptes semestriels.

* Danone gagne 0,4% à 53,6 euros. HSBC a augmenté son cours cible de 56 à 58 euros sur Danone et Berenberg vise 53 euros, contre 52 auparavant.

VALEURS EN BAISSE

* Vivendi recule de 3% à 9,66 euros. Le résultat opérationnel ajusté (EBITA) du premier semestre s'élève à 412 ME, en hausse de 31,5% par rapport au 1er semestre 2021, principalement grâce à la progression d'Havas Group (+24 ME) et à la contribution de Prisma Media (+17 ME). L'EBITA des métiers (entités contrôlées à 100%) progresse de 16,9%. Le résultat opérationnel (EBIT) s'élève à 372 ME, en augmentation de 29% par rapport au 1er semestre 2021. Le résultat net, part du groupe est un bénéfice de 491 ME (0,47 euro par action de base), contre 488 ME au 1er semestre 2021 (0,45 euro par action de base). Vivendi indique que pour éviter les problèmes potentiels de concentration avec le groupe Lagardère, il va étudier un projet de cession de sa filiale Editis dans son intégralité, principalement via une distribution-cotation

* Akwel recule de 3,5% à 17,1 euros après n avertissement sur les résultats 2022. Les difficultés d'approvisionnement qui désorganisent l'activité des constructeurs et des équipementiers, notamment sur les sites européens, et la forte inflation observée sur les coûts des matières premières, des composants, de l'énergie, des transports et sur les coûts salariaux, pèseront fortement sur la rentabilité opérationnelle cette année.

* Carrefour cède 0,5% à 16,7 euros. Bernstein a relevé de "sous-performance" à "performance en ligne" son avis sur Carrefour et remonte sa cible de 15,5 à 16,5 euros.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 septembre 2022

CODE OFFRE : SUMMER22

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER22 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 17/08/2022

Le CAC40 rompt sa série de cinq séances consécutives de hausse...

Publié le 17/08/2022

Les marchés européens se contractent légèrement à mi-séance. La dynamique impulsée ce matin par l'amélioration des performances de Wall Street en seconde partie de séance hier n'aura pas…

Publié le 17/08/2022

L'indice phare parisien, le CAC 40, hésite ce mercredi, après une belle série haussière de cinq séances...

Publié le 17/08/2022

L'indice phare parisien, le CAC 40, hésite ce mercredi, après une belle série haussière de cinq séances...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/08/2022

Le montant global de la transaction financée en numéraire est de 135 ME...

Publié le 17/08/2022

Les revenus locatifs bruts de CBo Territoria progressent de +6,3% à 11,8 ME...

Publié le 17/08/2022

Contrairement aux récents résultats de Home Depot ou de Walmart qui avaient animé un peu la séance du 16 août à Wall Street, ceux de Target, la chaîne de magasins discount, ont alimenté le…

Publié le 17/08/2022

Vente du Turbo Illimité PUT VALEO P371T à 0,36 EUR (+20 %) Analyse :VALEO a poursuivi sa phase corrective après le test de la résistance majeure à 21,90 EUR. Les cours sont…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne