Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 701.98 PTS
+0.98 %
6 698.00
+1.07 %
SBF 120 PTS
5 247.64
+0.98 %
DAX PTS
15 643.97
+0.88 %
Dow Jones PTS
34 764.82
+1.48 %
15 316.58
+0.92 %
1.174
+0.06 %

Mi-séance Paris : le CAC à l'équilibre avant Powell

| Boursier | 5314 | Aucun vote sur cette news

Optimisme prudent

Mi-séance Paris : le CAC à l'équilibre avant Powell
Credits Reuters

La place parisienne affiche peu d'évolution à la mi-séance ce vendredi, en attendant l'intervention de Jerome Powell à Jackson Hole. Le CAC 40 régresse de 0,14% à 6.656 pts... Sur le marché pétrolier, le baril de Brent de la mer du Nord évolue en hausse de 1,2% à 71$, alors que le WTI prend 1,5% à 68,4$. L'once d'or grappille 0,1% vers les 1.800$. L'euro s'affiche relativement stable à 1,175$. Le bitcoin prend 1% environ sur les 47.000$.

Sur le front économique, l'indicateur allemand des prix à l'import a augmenté plus que prévu, en hausse de 2,2% en juillet, par rapport au mois antérieur (+15% en glissement annuel). Aux USA, hors Jackson Hole, quelques statistiques sont à suivre, avec la balance du commerce international de biens pour juillet (14h30, consensus 91 milliards de déficit), ainsi que les revenus et dépenses des ménages pour le mois de juillet (consensus FactSet +0,2% pour les revenus personnels et +0,4% pour les dépenses personnelles ; +0,3% pour l'indice des prix core PCE). L'indice final du sentiment des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan pour le mois d'août sera communiqué à 16 heures (consensus 71).

Jerome Powell s'exprimera dans l'après-midi ce jour à l'occasion du symposium - virtuel - de Jackson Hole, mais ne devrait pas procéder à une annonce majeure. Il devrait confirmer l'intention de la Fed de très progressivement normaliser sa politique monétaire, en commençant par un probable 'tapering' qui interviendrait en fin d'année ou au début de l'année prochaine. Le timing précis de cet allègement du soutien monétaire ne devrait pas encore être révélé, alors que Powell cherche à trouver un consensus au sein d'une Fed très divisée ces derniers temps sur la question. Le patron de la Fed pourrait aussi disserter au sujet des conséquences du variant Delta et de la crise sanitaire en termes économiques.

Les avis en faveur d'un allègement du soutien monétaire dès cette fin d'année ont été nombreux ces dernières semaines. Les Minutes de la Fed publiées la semaine dernière laissent entendre que cet allègement du soutien de la Fed pourrait intervenir dès le quatrième trimestre de cette année. Ce symposium de Jackson Hole pourrait se révéler être un non-événement, les opérateurs ne s'attendant pas à ce que Powell en dise beaucoup plus ce jour sur ses intentions. Le rendez-vous suivant est la réunion de la Fed des 21 et 22 septembre...

Le 'tapering', qui pourrait donc être annoncé prochainement en vue d'une application en fin d'année ou en début d'année prochaine, devrait représenter une baisse significative des achats obligataires mensuels de la Fed, actuellement logés à 120 milliards. Une réduction à un rythme de 15 milliards de dollars est fréquemment évoquée, ce qui voudrait dire que la banque centrale américaine pourrait mettre un terme à ses achats d'actifs en milieu d'année prochaine. La Fed pourrait ensuite progressivement durcir encore sa politique, si la vigueur de l'économie le justifie, en remontant ses taux toujours logés proches de zéro depuis mars 2020 (entre 0 et 0,25%) et le début de la crise sanitaire...

Esther George, la dirigeante de la Fed de Kansas City, s'est distinguée hier. Rappelons que l'antenne de Kansas City est l'hôte du symposium de Jackson Hole. George ne se montre pas très précise concernant les dates préconisées de l'allègement du soutien monétaire de la Fed, mais elle juge que ce 'tapering' devra intervenir "plutôt tôt que tard". En effet, selon elle, les perspectives suggèrent que la Fed pourrait débuter ses ajustements dès cette année. James Bullard, dirigeant de la Fed de St. Louis, inquiet notamment de l'inflation, prône lui aussi un allègement rapide du soutien monétaire. "Nous avons beaucoup d'inflation, plus que prévu", a asséné Bullard, qui estime qu'un tel soutien monétaire n'est plus nécessaire compte tenu de l'ampleur de la reprise. Robert Kaplan, président de la Fed de Dallas, a estimé enfin qu'il serait approprié d'annoncer officiellement le 'tapering' lors de la prochaine réunion monétaire le 22 septembre, en vue d'un début d'allègement du soutien monétaire en octobre ou peu après.

Valeurs en hausse

OSE Immunotherapeutics (+11,6%) et le groupe coopérateur français Arcagy-Gineco annoncent la randomisation de la première patiente dans l'essai clinique de phase 2 évaluant Tedopi en monothérapie et en combinaison avec Keytruda (pembrolizumab) de MSD, en traitement de maintenance chez des patientes atteintes d'un cancer de l'ovaire en rechute après échec d'une chimiothérapie (étude Tedova). L'étude Tedova comprend 3 bras de traitement et vise à évaluer Tedopi, vaccin à base de néo-épitopes, en traitement de maintenance en monothérapie ou en combinaison avec l'anti-PD-1 Keytruda versus le traitement de référence chez des patientes atteintes d'un cancer de l'ovaire en situation de première ou de deuxième rechute platine sensible, dont la maladie est contrôlée après chimiothérapie avec platine et ayant déjà reçu un traitement par bevacizumab et par inhibiteur de PARP.

Carmat grimpe de 4%. Le groupe annonce la troisième implantation de son coeur artificiel bioprothétique Aeson dans le cadre commercial. Cette nouvelle implantation commerciale du dispositif Aeson a été réalisée par le professeur Assad Haneya et son équipe du département de chirurgie cardiovasculaire du Centre médical universitaire du Schleswig-Holstein (UKSH) à Kiel (directeur : professeur Jochen Cremer). Avec 14.000 employés répartis dans plus de 85 cliniques et instituts, l'UKSH est l'un des plus grands pôles de soins médicaux d'Europe et le premier centre formateur du Land Schleswig-Holstein.

Valneva s'envole encore de 11,2% pour cette cinquième séance consécutive dans le vert. Depuis le début de l'année, la valeur a désormais quasiment doublé... Le laboratoire a annoncé en début de semaine qu'il avait commencé la soumission progressive du dossier de demande d'autorisation initiale de son candidat vaccin contre la Covid-19, VLA2001, auprès de l'agence de santé britannique MHRA.

Faurecia avance de 2,4%. L'équipementier automobile bénéficie d'un soutien de poids dans la mesure où Citigroup a rehaussé à l''achat' sa recommandation sur le dossier tout en portant son objectif de 41 à 56 euros. Le courtier explique que le marché n'a pas encore pleinement pris en compte les avantages issus du rachat du rival allemand Hella.

Engie monte de 0,5%. Le groupe serait sur le point de céder sa filiale Endel au groupe Altrad. Selon les informations du 'Figaro', qui cite des "sources concordantes", la société énergétique aurait obtenu le feu vert de l'Etat pour se séparer de sa filiale dédiée à la maintenance industrielle et nucléaire. Compte tenu des difficultés d'Endel, la transaction se ferait à 'prix négatif'.

Cellectis monte de 1,5%. La société annonce que la direction prévoit de participer à cinq conférences investisseurs virtuelles. Ainsi, le groupe sera présent au '11th Annual Biotech Symposium' de Goldman Sachs le mardi 7 septembre 2021, puis à la 'Citi's 16th Annual Biopharma Conference 2021' le jeudi 9 septembre et à la Wells Fargo Healthcare Conference le 10 septembre. Le groupe sera aussi représenté à la H.C. Wainwright 23rd Annual Global Investment Conference le lundi 13 septembre et à la Baird 2021 Global Healthcare Conference le mercredi 15 septembre.

Roctool prend 1%. Il y a tout juste un an, Texen et Roctool signaient un accord de collaboration afin d'accompagner ensemble les clients de TEXEN dans leur transition écologique par une proposition de valeurs complémentaire. Aujourd'hui, la collaboration s'intensifie dans une logique de proactivité. Texen vient de lancer sa première production et investit plus massivement dans de nouveaux systèmes de production Roctool sous sa marque BESST Transform.

Valeurs en baisse

Plastivaloire trébuche de 3%. Le groupe enregistre une forte croissance au 3ème trimestre 2020-2021 en réalisant un chiffre d'affaires de 160,9 ME en hausse de +71,4%. La société indique cependant que la pénurie de composants électroniques perdure actuellement et devrait encore perturber la production industrielle pendant les prochains mois, notamment dans l'automobile. Compte tenu de cet aléa conjoncturel et de la visibilité actuelle sur le mois de septembre, Plastivaloire ajuste prudemment son objectif de chiffre annuel entre 670 et 680 ME vs plus de 700 ME précédemment tout en conservant son objectif d'une marge d'EBITDA supérieure à 10%, grâce aux actions d'optimisation opérationnelle.

Fnac Darty recule de 0,5%. La filiale du groupe France Billet SA, et CTS EVENTIM sont en phase finale de négociations avec le Comité d'Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 pour un accord portant sur la billetterie. Il s'agit de la première attribution d'un total de quatre lots qui inclut la mise à disposition du logiciel de billetterie Eventim. France Billet et CTS EVENTIM forment un consortium avec Orange Business Services SA.

Ucar cède 1,1%. Le groupe a enregistré au 30 juin 2021 un chiffre d'affaires consolidé de 16,7 ME, en hausse de 56% par rapport au premier semestre 2020 mais encore inférieur à celui du premier semestre 209 (19,33 ME). Le chiffre d'affaires Location et Services aux réseaux (10,63 ME) affiche quand même une croissance de +28,4% par rapport à la même période de 2020 et un quasi-retour au niveau du premier semestre 2019 (-3,6%).

Nacon abandonne 1%. Le groupe et Brave Lamb Studio collaborent pour l'édition du jeu War Hospital, un jeu de stratégie et de survie unique, qui propose de prendre en main le destin d'un hôpital de campagne britannique pendant la Grande Guerre.

Sword se tasse de 0,1%. Le groupe fait part de son intention de s'engager sur une amélioration de sa gouvernance à court terme. La société portera notamment son attention sur deux points principaux : le Conseil d'Administration, avec ses comités de rémunérations, d'audit et de nominations ; et la politique de Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE).

Lacroix reste stable en bourse. Le groupe a généré au 2ème trimestre 2021 un chiffre d'affaires de 127,2 ME, en progression de 58,7% par rapport à la même période en 2020, signant par la même occasion un quatrième trimestre consécutif de croissance de son activité. Lacroix précise retrouver des niveaux d'activité en croissance par rapport à l'avant crise, à savoir +1,5% par rapport à la même période en 2019. Le groupe confirme sa trajectoire pour dépasser 500 ME de chiffre d'affaires sur l'ensemble de l'exercice 2021 et être en position de bénéficier pleinement des opportunités de croissance et de consolidation sur ses marchés.

Altur Investissement (stable) annonce le "succès" de l'offre publique d'achat déposée par la société Altur Holding visant les actions de la société Altur, dont les résultats ont été publiés le 26 août 2021 par l'Autorité des marchés financiers (AMF). 1.029.097 actions Altur représentant 21,33% du capital, ont été apportées, permettant à Altur Holding de détenir 60,25% du capital et 68,45% des droits de vote. Un avis ultérieur de l'AMF précisera le calendrier de réouverture de l'offre au même prix, soit 5,80 euros par action, afin de permettre aux porteurs de titres de Altur qui n'ont pas apporté leurs actions de le faire.

Quantum Genomics, dont le cours de bourse est suspendu, vient de publier un communiqué sur les résultats de firibastat dans l'étude QUORUM, qui ouvre selon le groupe la voie à une nouvelle prise en charge de l'insuffisance cardiaque après infarctus du myocarde chez les patients sévères. Parmi les faits principaux, Quantum évoque une efficacité comparable de firibastat et du traitement de référence (ramipril) sur l'ensemble de la population étudiée pour prévenir la dégradation de la fraction d'éjection ventriculaire gauche (critère principal) après infarctus du myocarde. Il fait état d'une efficacité plus marquée de firibastat par rapport au ramipril chez les patients sévères avec fraction d'éjection basse, ainsi que d'une amélioration du profil tensionnel plus importante sous firibastat. Enfin, le groupe évoque une bonne tolérance clinique des deux doses de firibastat.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/09/2021

Le groupe européen doit améliorer sa compétitivité face à une concurrence accrue du groupe américain SpaceX et de ses lanceurs réutilisables.

Publié le 23/09/2021

BOA Concept annonce sa participation aux Forums Investor Access et Lyon Pôle Bourse Valeurs Régionales, respectivement les lundi 27 et mardi 28...

Publié le 23/09/2021

Au cours du premier semestre 2021, le chiffre d'affaires consolidé du groupe Altheora, s'est établi à 17,1 ME...

Publié le 23/09/2021

DOLFINES, expert dans les projets d'ingénierie et de services sur le marché des énergies traditionnelles depuis plus de 20 ans, a finalisé...

Publié le 23/09/2021

Pour le premier semestre de l'exercice 2021, Wedia a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 8,1 ME, en progression de 9% par rapport au premier...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne