Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 794.96 PTS
-2.68 %
5 857.00
+1.12 %
SBF 120 PTS
4 482.66
-2.65 %
DAX PTS
12 401.20
-2.91 %
Dow Jones PTS
30 967.82
-0.42 %
11 779.90
+1.68 %
1.027
+0.04 %

Mi-séance Paris : le CAC 40 retombe sur les 6.200 points

| Boursier | 1028 | 4 par 1 internautes

-2,35%

Mi-séance Paris : le CAC 40 retombe sur les 6.200 points
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 revient sur les 6.200 points, en net recul de -2,3% ce midi, dans le sillage de la lourde rechute du marché américain hier soir qui a connu l'une des pires séances depuis le début de la pandémie de Covid... De son côté, La bourse de Tokyo a terminé en nette baisse de -1,89% ce matin, alors que les valeurs de la distribution reculent encore, le secteur étant désormais le "maillon faible" du moment : le groupe de distribution américain Target a dévissé à Wall Street à la suite de ses mauvais résultats, évoquant les problèmes d'approvisionnement et de hausse des prix, des préoccupations qui font écho à celles exprimées par son rival Walmart la veille déjà très chahuté...
A la clôture, rappelons que le Dow Jones a abandonné 3,57% à 31.490 points, tandis que l'indice large S&P 500 a lâché 4% à 3.923 pts et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, a replongé de 4,7% à 11.418 pts.

ECO ET DEVISES

A suivre aux Etats-Unis cet après-midi :
- Inscriptions hebdomadaires au chômage. (14h30)
- Indice manufacturier de la Fed de Philadelphie. (14h30)
- Reventes de logements existants. (16h00)
- Indice des indicateurs avancés. (16h00)

La parité euro / dollar atteint 1,0480$ ce midi. Le baril de Brent revient à 108$.

VALEURS EN HAUSSE

Valneva rebondit de 9% ! Nouveau rebondissement pour le groupe et son vaccin inactivé à virus entier contre le Covid-19, VLA2001. Lundi, la biotech affirmait avoir reçu de la Commission européenne un avis d'intention de résiliation de son contrat de fourniture de vaccins contre le Covid-19 : le contrat donne à Bruxelles le droit d'y mettre fin si VLA2001 n'avait pas reçu une autorisation de mise sur le marché de l'Agence Européenne des Médicaments (EMA) avant le 30 avril. Un coup dur alors que Bruxelles a accepté d'acheter jusqu'à 60 millions de doses du vaccin de la firme nantaise entre 2022 et 2023. Contrairement à la plupart des vaccins contre le Covid-19 déjà sur le marché, le candidat-vaccin de Valneva repose sur la technologie classique du virus inactivé et non sur celle de l'ARN messager.
Mais ce matin, Valneva annonce que l'EMA a accepté la soumission du dossier d'autorisation de mise sur le marché de son candidat vaccin. L'acceptation du dossier signifie que VLA2001 sort du processus de revue progressive des données pour rentrer dans le processus formel d'évaluation par le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l'EMA. Si le CHMP accepte la demande d'autorisation conditionnelle de mise sur le marché de Valneva, la Société confirme qu'elle pourrait obtenir une opinion positive du CHMP le mois prochain. Si le CHMP émet un avis positif, la Commission européenne examinera la recommandation et rendra une décision finale sur l'autorisation de mise sur le marché.
"L'acceptation par l'EMA de la soumission du dossier d'enregistrement de VLA2001 est une étape importante vers une autorisation de mise sur le marché du produit", souligne Thomas Lingelbach, président du directoire de Valneva.
Si rien n'est encore joué, cette annonce profite logiquement au titre qui efface ainsi une partie de ses pertes du début de semaine.

Ubisoft : +3% avec Abivax, Navya et Cegedim

LFE : +2% avec Nicox, Ateme

Infotel : +1% avec Axway, P&V, CGG, Engie et Haulotte

Société Générale (+0,8%) a finalisé la cession de Rosbank ainsi que de ses filiales d'assurance en Russie à Interros Capital. La cession se traduira au 2e trimestre 2022, après prise en compte de l'évolution du taux de change depuis l'annonce de la transaction le 11 avril 2022, par un impact résiduel d'environ -7 points de base sur le ratio de capital. Au 31 mars 2022, le ratio de CET 1 du Groupe s'élevait à 12,9% soit environ 370 points de base au-dessus de l'exigence réglementaire. Société Générale enregistre également une perte nette en compte de résultat d'environ 3,2 milliards d'euros.

VALEURS EN BAISSE

Elior (-7%) / Derichebourg (-11%). DBG a signé un protocole d'accord avec BIM, contrôlée par Sofibim, holding du fondateur d'Elior Group, Robert Zolade et avec Gilles Cojan en vue d'une prise de participation minoritaire au capital d'Elior. Aux termes de cet accord, dont la réalisation définitive interviendra au plus tard le 30 juin prochain, Derichebourg va acquérir 14,7% auprès de BIM et de Gilles Cojan à un prix de 5,65 euros par action Elior, assorti d'un complément de prix éventuel pouvant aller jusqu'à 1,35 euro par action basé sur l'évolution du cours de bourse d'Elior entre le 1er janvier 2023 et le 31 décembre 2024. Derichebourg qui détenait déjà 4,9% verra ainsi sa participation portée à un total de 19,6% du capital d'Elior.

Orpea (-7%) qui a plongé de près de 20% mardi en bourse de Paris a pris connaissance des informations parues dans la presse hier : "Celle-ci fait état d'agissements qui ont été préalablement dénoncés par la société auprès du Parquet de Nanterre dans sa plainte contre X, dont le dépôt a été communiqué au marché le 2 mai 2022. Cette plainte est le fruit d'investigations qui ont révélé un certain nombre de fraudes dont la société ou ses filiales ont pu être victimes. La société n'identifie pas, en l'état, d'impact négatif matériel, consécutif aux agissements ainsi dénoncés, sur sa trésorerie ou ses actifs immobiliers. Elle mettra en oeuvre tous les moyens en sa possession pour recouvrer les sommes dont elle aurait été privée du fait ces agissements" commente la direction qui poursuit : "Des mesures d'ordre interne ont immédiatement été prises afin d'écarter les personnes susceptibles d'être impliquées dans ces fraudes et renforcer le contrôle interne du groupe. La société n'a pas à se prononcer, à ce stade, sur la qualification pénale des faits qu'elle a dénoncés, ni sur la responsabilité de leurs protagonistes. La société tiendra le marché informé des suites du dépôt de sa plainte dans le respect des meilleurs standards de communication financière et conformément à ses obligations légales et réglementaires".

Klepierre : -5% avec Somfy, Eurazeo (-4%) après ses comptes

Vallourec (-4%) a annoncé la suppression de 2.950 postes dans le monde, dont plus de 300 en France, en raison d'une réorganisation qui se traduira par la fermeture de certains sites, notamment celui de Saint-Saulve dans le Nord. Le spécialiste des tubes métalliques sans soudure pour l'industrie du pétrole et du gaz a précisé que l'essentiel de ces suppressions de postes concerneraient l'Allemagne, où il n'a pas trouvé de repreneur crédible pour ses activités dont la mise en vente avait été annoncée en novembre. En France, la ligne de traitement thermique à Saint-Saulve va aussi fermer. Vallourec publie aussi des résultats du T1 2022 en ligne avec les attentes avec 916 millions d'euros de chiffre d'affaires (+30% par rapport au T1 2021, tiré par l'Amérique du Nord) et 45 millions d'euros de RBE négativement impacté par la suspension de l'activité de la mine de fer et un montant normalisé à environ 130 millions d'euros. Le résultat net, part du Groupe, est négatif et à -35 millions d'euros, contre -93 millions d'euros au T1 2021.

Faurecia : -4% avec K&B, Capgemini, Casino, Rexel, Valeo et Wendel

L'Oréal (-3%) : serait sur le point d'étoffer son portefeuille de marques avec le rachat des parfums Byredo. Selon les informations du 'Figaro', l'acquisition auprès du fonds d'investissement britannique Manzanita Capital s'effectuerait sur la base d'une valorisation d'un milliard d'euros. Le chiffre d'affaires annuel de Byredo, fondée à Stockholm en 2006, est estimé à 180 millions d'euros. Comme le souligne le quotidien, avec cette opération, le groupe "va pouvoir accélérer l'internationalisation de la marque, lui faisant profiter de ses liens privilégiés avec les chaînes de parfumeries et de grands magasins en Europe (premier marché du parfum), aux États-Unis et en Chine". Si l'opération vient à être finalisée, il s'agira de la première acquisition réalisée par Nicolas Hieronimus, nommé l'an dernier à la direction général de L'Oréal.

Kering : -3% suivi de Saint-Gobain, Wavestone, Danone, Pernod Ricard, Renault, Veolia, Hermes, Nexans, Arkema, Safran, SoiTec

EDF (-1%) a annoncé que la baisse de la production nucléaire en France aura un impact d'environ 18,5 Milliards d'euros sur son Ebitda pour 2022. Après avoir détecté des phénomènes anormaux de corrosion sur certaines tuyauteries, le groupe a procédé ces derniers mois à l'arrêt ou à la prolongation d'arrêts de 12 réacteurs, sur les 56 que compte le parc français, pour réaliser des examens approfondis et procéder le cas échéant à des réparations. L'électricien avait estimé un peu plus tôt que l'impact de la baisse de la production nucléaire en France sur son Ebitda serait de 14 Milliards d'euros.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 juillet 2022

CODE OFFRE : SUMMER22

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER22 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 06/07/2022

A trente minutes du début de la séance, c'est la hausse qui l'emporte sur les 'futures' sur le CAC40...

Publié le 05/07/2022

Le CAC40 décroche de 2,68%, enfonçant les 5.800 points...

Publié le 05/07/2022

Le CAC40 décroche de 2,68%, enfonçant les 5.800 points...

Publié le 05/07/2022

L'euro abandonne plus de 1% face au billet vert à 1,03 dollar entre banques, au plus bas depuis décembre 2002.

Publié le 05/07/2022

En hausse à l'ouverture, les marchés actions européens ont rapidement basculé dans le rouge dans le sillage de l'évolution négative des futures sur indices à Wall Street. La crainte d'une…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 06/07/2022

Le 30 juin 2022, la Commission Européenne a annoncé avoir autorisé l'offre publique d'achat initiée par Kyoto BidCo, une société affiliée aux fonds affiliés conseillés par Kohlberg Kravis…

Publié le 06/07/2022

DBT, expert de la mobilité électrique, proposant des solutions durables pour la transition énergétique, a réalisé au premier semestre 2022 un chiffre d'affaires de 4,5 millions d'euros, soit…

Publié le 06/07/2022

Legrand a reçu le 4 juillet 2022 une notification de griefs de l’Autorité de la concurrence portant sur la pratique des prix dérogés avec ses distributeurs sur le marché français. Dans un…

Publié le 06/07/2022

Rexel a reçu le 4 juillet une notification de griefs de l'Autorité de la concurrence dans le prolongement des investigations intervenues en 2018. Les services d'instruction de l'Autorité estiment…

Publié le 06/07/2022

Le Directoire d'Acheter-Louer...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne