En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 056.82 PTS
-
6 072.00
-
SBF 120 PTS
4 793.61
-
DAX PTS
13 681.19
-
Dow Jones PTS
29 232.19
-0.56 %
9 629.80
+0. %
1.079
-0.02 %

Mi-séance Paris : la propagation du coronavirus met fin au rebond

| Boursier | 893 | Aucun vote sur cette news

En Asie, les principales bourses ont fortement baissé ce matin à l'image de Taiwan, qui a cédé 5,75%, sa plus forte baisse depuis octobre 2018 !

Mi-séance Paris : la propagation du coronavirus met fin au rebond
Credits Reuters

LA TENDANCE

Après deux séances de rebond, les marchés avaient un peu vite ignoré les craintes liées à la propagation du coronavirus et elles sont donc de retour dans les salles de marché. Après deux séances d'accalmie, le CAC40 abandonne 1,25% en fin de matinée à 5.880 points. Le bilan de l'épidémie ne cesse de croître en Chine (désormais 170 victimes et un nombre de cas approchant des 8.000) et ses conséquences pour l'économie locale mais aussi mondiale posent question. En Asie, les principales bourses ont fortement baissé ce matin à l'image de Taiwan, qui a cédé 5,75%, sa plus forte baisse depuis octobre 2018 ! L'OMS a annoncé avoir convoqué une nouvelle réunion d'urgence pour jeudi, afin de déterminer si l'épidémie actuelle constituait une urgence de santé publique de portée internationale.

Sur le front macroéconomique, la décision monétaire de la Banque d'Angleterre sera suivie à 13h00 après le statu quo de la Fed sur ses taux à l'issue de sa première réunion de l'année. La Réserve fédérale a dit s'appuyer sur la poursuite d'une croissance modérée de l'économie américaine et sur la robustesse du marché du travail tandis que Jerome Powell a qualifié l'épidémie de coronavirus de "problème très sérieux". Aux Etats-Unis toujours, le PIB du quatrième trimestre sera dévoilé à 14H30 tout comme les inscriptions hebdomadaires au chômage.

Du côté des entreprises, les publications se poursuivent à un rythme soutenu de part et d'autre de l'Atlantique. Microsoft et Tesla ont fait nettement mieux que prévu au quatrième trimestre 2019 alors que Facebook a déçu.

VALEURS EN HAUSSE

* Pierre & Vacances (+7% à 26 euros) reste porté par son nouveau plan stratégique à l'horizon 2024 dévoilé hier.

* Aucune hausse sur le CAC40.

* Onxeo gagne 7% à 0,6 euro Le groupe a conclu en effet un accord de recherche clinique avec Gustave Roussy, le premier centre européen de lutte contre le cancer, afin de mener l'étude REVOCAN de phase 1b/2 ayant pour objectif d'évaluer l'effet d'AsiDNA, l'inhibiteur "first-in-class" de la réparation de l'ADN tumoral d'Onxeo, sur la résistance acquise au niraparib, un inhibiteur de PARP (PARPi), dans le cadre de son indication approuvée dans le traitement d'entretien de deuxième ligne du cancer de l'ovaire en récidive.

VALEURS EN BAISSE

* Le groupe Seb (-2%) qui compte 7 usines en Chine, dont 1 située dans la province de Wuhan - Hubei, a annoncé qu'il prolongera la fermeture de ses usines, actuellement en période de vacances du nouvel an chinois, d'une semaine supplémentaire, du 3 février au 10 février. L'usine de Wuhan restera fermée jusqu'à nouvel avis des autorités.

* Plus forte baisse du CAC40, TechnipFMC (-4,5% à 14,75 euros), aligne une huitième séance consécutive dans le rouge ! Le titre souffre de la poursuite du repli des cours de l'or noir sur fond de craintes sur la demande liées au coronavirus mais également de l'annonce d'une hausse plus marquée qu'anticipée des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine passée. Jefferies a réitéré son conseil 'conserver' sur la valeur tout en coupant sa cible de 19 à 16 euros.

* Total recule aussi de 1,8% à 45,3 euros et LVMH abandonne 1,6% à 401 euros.

* DBV Technologies (-7% à 19,2 euros) va lancer une augmentation de capital. Sous réserve des conditions de marché, elle va lancer une offre globale d'actions ordinaires nouvelles, pouvant prendre la forme d'American Depositary Shares (ADS), d'un montant total de 125 millions de dollars. L'offre globale sera composée d'une offre au public d'actions ordinaires sous la forme d'ADS aux Etats-Unis, au Canada et dans certains pays en-dehors de l'Europe, et d'une offre exclusivement adressée à des investisseurs qualifiés en Europe (y compris en France).

* JCDecaux perd 2% à 24,4 euros. Barclays a dégradé le dossier à 'sous-pondérer' en visant 23,5 euros.

* Groupe Crit (-2%) a dégagé un chiffre d'affaires 2019 de 2,489 milliards d'euros, en léger repli de 0,4%. Au quatrième trimestre, le chiffre d'affaires ressort à 606,5 ME, en baisse de 4,1% (-3,4% en organique corrigé des jours ouvrés). Groupe Crit assure que son niveau d'activité enregistré en 2019 se traduira positivement dans les résultats de l'exercice. Au regard du contexte économique et d'un secteur automobile difficile, le groupe entend maintenir des niveaux d'activité et de rentabilité élevés tant sur la division Travail temporaire & Recrutement que Multiservices. En 2020, le groupe sera particulièrement attentif aux opportunités de croissance externe afin de se renforcer en Europe et aux Etats Unis.

* Aubay perd 6% malgré un exercice de bonne facture, avec des indicateurs de performance tous bien orientés. La croissance organique annuelle s'est inscrite à +4,3%, malgré une base de comparaison élevée et des facteurs exogènes ponctuellement défavorables au 4ème trimestre en France. L'objectif de marge opérationnelle d'activité était fixé dans une fourchette de 9,5% à 10,5%. Le groupe anticipe d'ores et déjà que celle-ci, se situera dans le milieu de l'objectif, soit autour de 10%. L'activité reste dynamique et bien orientée en ce début d'année 2020, portée par une demande soutenue de la part des principaux clients. Pour l'exercice 2020, Aubay vise un objectif de chiffre d'affaires de 450 ME soit une hausse de 8%.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/02/2020

Forte génération de cash-flow libre "En 2019, les résultats, les avancées technologiques et la politique de responsabilité sociétale ambitieuse ont...

Publié le 18/02/2020

Le groupe Mediawan entend confirmer son ascension sur le marché international...

Publié le 18/02/2020

L'année 2019, a permis de confirmer le succès du positionnement du Groupe dans un contexte de croissance des activités autour du "tout connecté"...

Publié le 18/02/2020

A l'occasion de sa publication 2019, Technicolor réaffirme les bases de son Plan stratégique 2020-2022

Publié le 18/02/2020

L'activité de Proware progresse de +0,8% en 2019...